Revolution

Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Mary Williams le Jeu 9 Avr - 22:40

    Courir. Courir pour le plaisir. Courir pour le plaisir de se défouler.
    C’était la chose qu’elle préférait dans le fait d’être une vampire. La vitesse, elle avait développé cette passion depuis sa transformation. Elle n’avait jamais connu ça étant humaine. À son époque, il n’y avait rien qui pouvait atteindre une vitesse comme celle des vampires et encore, même en 2020, aucune invention n’y arrivait. Quand elle était triste, quand elle avait besoin de se défouler, elle sortait dans la forêt pour courir.

    Aujourd’hui, elle n’était ni triste c’était même le contraire. Elle avait passé l’après-midi avec Eleazar, ils étaient allé au cinéma, mais Carmen n’avait pas vraiment fait attention au film. Elle était plus concentrée sur son Amour de vampire. Quand il était là elle n’arrivait pas à penser à autre chose, elle était attirée par lui comme un aimant. Les deux vampires n’avaient pas l’habitude d’aller au cinéma mais pour une fois, Carmen avait eu envie de changer, de faire quelque chose de nouveau avec Eleazar.

    Carmen avait donc couru pendant un long moment quand soudain, elle s’était arrêtée net. Une odeur lui été venu jusqu’au nez. Une odeur agréable qui lui ouvrit l’appétit. Elle repartit donc en direction de cette odeur qui venait d’un ours. L’ours, un animal qui ne sortait pas beaucoup en cette saison, mais l’animal devait être détraqué. La vampire allait pouvoir s’amuser en même temps que se régaler. Quand elle était partie de chez elle, son but n’était pas de chasser, juste de se défouler, mais maintenant qu’elle avait repéré un ours, elle ne le lâcherait pas.
    En moins d’une minute, elle se retrouva derrière un buisson juste à côté de l’ours. Carmen observa quelques instants l’animal pour trouver la meilleure technique pour attraper l’animal sans risquer de le mettre en fuite. Même si l’ours partait, la vampire le rattraperait facilement.

    En même pas 5 secondes, Carmen se trouva juste devant l’ours et ce dernier parut déstabilisé. Elle le laissa reprendre ses esprits pour pouvoir avoir un adversaire à sa taille. Elle s’amusa à le faire bouger n’importe où, pour l’essouffler. Le pauvre n’avait pas l’air de comprendre ce qui lui arrivait et comment il allait finir. Bien que Carmen trouvait les ours de bons adversaires, elle les trouvait vraiment bête. Quand elle en eut marre, elle lui sauta dessus par derrière et lui aspira tout son sang. Au bout de quelques minutes, l’ours tomba par terre, presque vidé de sang. Carmen pu finir son déjeuner tranquillement, à genou sur le sol. Quand elle eut fini, elle se releva et essaya le bord des lèvres avec son bras. Comme d’habitude, elle n’avait pas taché son t-shirt, c’était l’une des rare vampire à manger proprement.

    Un joli souvenir lui revient en mémoire : Eleazar et Carmen venaient d’arriver dans le clan des Denali, les amoureux chassaient tranquillement. Ils étaient tombés sur un troupeaux de biches et de cerfs. Chacun était parti de son côté pour en attraper le plus possible. Carmen revient assez rapidement alors qu’Eleazar lui était toujours entrain de manger. Il avait relevé la tête et là, Eleazar avait plein de sang partout autour de la bouche et sur son t-shirt. Elle n’avait pas pu s’arrêter de rire et lui était triste car le t-shirt qu’il portait était celui que Carmen lui avait acheté seulement deux jours avants. Mais finalement, ils avaient bien ri tout les deux et maintenant, c’était un très bon souvenir. À cette pensée, la demoiselle ne pu s’empêcher de sourire bêtement.

    Carmen fut sortie de ses pensées par des bruits de pas qui se trouvait derrière elle. Son instinct de vampire la força à se retourner et à se mettre en position d’attaque. Depuis l’histoire avec les Volturi, elle avait décidé de se mettre en garde et de s’entraîner pour pouvoir un jour venger Irina. Carmen n’avait jamais dit son projet, même pas à Eleazar car déjà, elle ne voulait pas les impliquer et puis, elle ne savait pas encore comment elle allait faire.
    Elle n’avait pas eu le temps de reconnaître l’odeur de la personne mais ce qui était sûr, c’est que c’était un ou une vampire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Morgane Volturi le Dim 12 Avr - 13:47

Aujourd'hui, jour de chasse. Morgane n'aimait pas réellement chasser en plein jour mais cette fois ci était un cas de force majeur. Elle n'avait pas mangé depuis des jours et cela devenait intenable. A un tel point qu'elle n'arrivait plus à se contrôler. Elle avait donc pris la décision d'aller chasser dans la forêt. Quel meilleur endroit pour ne pas se faire remarquer des humains ?
Et puis cela permettrait à la jeune fille de se défouler un peu après cette journée harrassante en mauvaises nouvelles qu'elle venait de vivre.
Son ami, enfin c'est ce qu'il croyait (et elle essayait le plus possible d'être crédible), Jason venait de lui apprendre un détail capital pour sa recherche de la famille Cullen.
Depuis un an que Morgane se fondait dans la masse des humains pour soutirer ne se serait-ce qu'une minime information sur la destination ou l'endroit où se trouvait les Cullen, Jason ne lui avait avoué qu'aujourd'hui que Bella, la femme d'Edward Cullen, venait de temps en temps à Forks pour visiter son père, le shériff Swann. Enfin, ce n'était pas en soi une mauvaise nouvelle mais depuis le temps que Morgane attendait cela, elle n'en croyait pas ses oreilles.

Mais pour l'heure, elle avait faim. Et elle ne pouvait pas mobiliser ses sens si elle sentait son estomac gronder. Il était donc gand temps de chasser.
Comme à son habitude depuis un an déjà, la jeune fille se dirigea vers la forêt. En y entrant, elle n'y sentit rien de spécial ni de suspect mais elle restait tout de même sur ses gardes. Un incident peut très vite arriver.

Elle essaya de se concentrer pour dénicher un animal assez énorme qui lui permettrait d'assouvir sa faim. Ne sentant rien là où elle se tenait, elle décida de s'enfoncer de plus en plus dans la forêt.
Après environ une heure de recherche, elle sentit enfin l'odeur d'un ours. Elle allait pouvoir enfin se délecter de ce délicieux repas. Elle se mit à courir, courir de plus en plus vite. Si il y avait bien une chose que sa famille adoptive lui avait appris au cours de son année de formation, c'était de courir lorsque l'on sentait de la bonne nourriture ou quand le danger menaçait. Mais la pour cette fois, ce n'était que la première option.

Elle courut encore et encore à travers toute la forêt et elle arriva enfin au point souhaité. Elle put le voir de ses propres yeux : une magnifique bête, haute de plus de deux mètres.

Mais quelque chose troublait la jeune fille. Elle pouvait sentir autre chose que cette bête. Elle sentait... Un autre vampire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Mary Williams le Lun 13 Avr - 16:02

    Carmen observa tout ce qui l’entourait pour trouver d’ou venait l’odeur qui l’avait dérangé pendant son repas. Elle tomba enfin dessus : C’était une jeune femme d’environ 19 ans avec de très beaux cheveux blonds. En se concentrant un peu plus sur elle, Carmen comprit que la jeune femme en face d’elle était une hybride. Son odeur, son cœur qui battait, rien ne pouvait la faire douter.

    La vampire se souvenait parfaitement de la première fois qu’elle avait rencontré un hybride. C’était il y a exactement 12 ans, a Forks. La petite hybride était Renesmée et Carmen l’avait tout de suite adorée, comme si elle avait été ensorcelé par la fille de son cousin. Elle avait tenu tête aux Volturi pour la garder en vie et aujourd’hui, elle ne le regrettait pas du tout. Grace à elle, les Denali s’étaient raliés aux Cullens pour cette épreuve. Carmen avait su les convaincre, avec l’aide de la petite, que Renesmée était bien la fille de Bella et Edward. Une chose qui était très inattendu car les relation vampire-humain étaient rare, à par pour Kate, Tanya et Irina qui avaient eu, pendant un moment, tendance à abuser des hommes pour leur plaisir personnelle. Une chose que Carmen n’avait jamais comprise.

    Depuis, elle avait rencontré quatre autres hybrides, tous adopté par les Cullens : Isaac ( qui vivait avec les Denali, Alice et Jasper ), Cameron ( adopté par Bella et Edward ) et enfin Amy Lee & James ( adopté eux par Rosalie et Emmett ). Ils étaient tous adorables, gentils et très intelligent.

    L’hybride qui était en face de Carmen n’avait pas l’air méchante et surtout peu expérimenté ! Mais Carmen restait sur ses gardes, comme toujours. Elle décida quand même t’entamer une discussion, sans bouger :


    - Buenos Dias Hybride !

    Bien que Carmen habitait depuis longtemps en Amérique, elle n’oubliait pas sa langue maternelle et continuait de l’utiliser dans ses conversations. Ce qui l’amusait beaucoup, c’était de voir la réaction des gens face à son langage. Elle en avait connu de toute sortes plus hilarante les uns que les autres. Son compagnon, lui, avait l’habitude de la taquiner en l’imitant avec beaucoup d’exagération et cella faisait beaucoup rire Carmen. Le reste de sa famille s’y était complètement fait et ne commentait presque plus, sauf quant elle s’énervait en espagnol.

    L’hybride ne semblait pas vouloir bouger non plus. Ce qui était normal, elle devait être aussi sur la défensive. Carmen était très intriguée par cette Étrangère. C’était assez rare de voir des gens en Alaska qui n’était pas passé voir les Denali pour se présenter. Ce clan était très connu surtout à cause l’histoire avec la mère de Tanya, Kate et Irina qui avait obligé les Volturi à se déplacer, mais heureusement les trois jeunes femmes avaient été épargnés. Carmen n’arrivait pas à imaginer ce qui se serait passé si les Denali n’étaient pas entrés dans la vie de Carmen. Elle n’aurait certainement pas accepté de devenir une végétarienne même si son Amour pour Eleazar n’aurait pas changé.

    Carmen arrêta de penser à tout et n’importe quoi et se concentra dans le moment présent. Vu que l’hybride se trouvait quand même sur le territoire des Denali, la vampire demanda :


    - Que fais-tu ici ?

    Carmen était directe sans être froide, mais sa voix montrait quand même beaucoup d’autorité, ce qui faisait comprendre à la jeune hybride qu’elle n’avait pas d’autre chose que de lui répondre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Morgane Volturi le Mer 15 Avr - 17:37

La faim de Morgane ne faisait qu'augmenter à chaque minute. Le besoin de chasser devenait vital mais elle essayait par tous les possibles et en sa possession de résister, de ne pas courir pour chasser cet ours.
Malgré ce qu'elle pensait, Morgane pouvait se retenir bien plus qu'elle ne l'avait imaginé. Mais elle ne tiendrait pas bien longtemps comme ça, ça elle en était certaine. Mais étant une fille de bonne famille (ou presque), elle se tient pour l'autre vampire qui était en face d'elle.

Morgane humait son odeur, une vampire comme elle... Ou presque vu que la jeune fille était hybride et ça son interlocutrice l'avait deviné tout de suite, Morgane le sentait.
Lorsque la vampire lui dit bonjour en espagnol, Morgane se creuse la tête pour lui répondre dans la même langue, mais ce n'était pas si simple pour elle vu que sa langue maternelle était l'anglais et que pour faire bonne figure, elle avait choisi français. Mais elle avait entendu Jason parlé l'espagnol de temps en temps et donc elle se rappelait, en cherchant ce qu'elle devait répondre, en fait elle avait juste à répéter et c'est ce qu'elle fit en souriant, essayant de cacher sa faim sous cson magnifique sourire :


Buenos dias.

Ensuite, Morgane essaya de savoir ce que faisait cette vampire ici, spurement chasser comme la jeune hybride. Mais Morgane n'eut pas vraiment le temps d'y réfléchir ne serait-ce qu'une minute de plus. La vampire avait repris la parole pour lui demander ce qu'elle faisait ici.
Morgane entendut dans sa voix qu'elle n'avait pas le droit à l'erreur mais elle ne savait pas si il fallait qu'elle fasse confiance à cette personne ou bien au contraire, la fuire à toutes jambes. Mais la jeune hybride étant curieuse de nature, opta pour la première solution... Temporairement. C'est pour cela qu'elle regarda toujours avec son magnifique sourire, la vampire qui était en face d'elle avant de lui répondre :


J'ai senti une odeure plus qu'appétissante et la faim a pris le dessus.

Et c'était vrai. Enfin presque. Morgane aurait très bien pu aller chasser dans la forêt de Forks, mais elle avait eu envie de découvrir d'autres horizons et surtout elle ne voulait pas se faire repérer dans ce village où elle avait mi tant de temps à se fondre dans la masse.

Une fois de plus, la jeune hybride hésita à demander ce que son interlocutrice faisait ici. Mais histoire de ne pas envenimer les choses, Morgane se décida enfin à le lui demander :

Je pense que tu l'as senti aussi, n'est-ce pas ?


Elle avait prit un ton très posé et très simple pour ne pas énerver la vampire. La jeune fille ne voulait surtout pas s'en faire une ennemie. Elle ne connaissait pas bien l'histoire de sa famille mais elle se doutait évidemment, que les Volturi avait des ennemis. Tout ce qu'elle savait était à propos d'Edward et de Bella. Sa famille adoptive lui avait raconté la fois où Edward voulait mourir mais elle ne connaissait pas les raisons, ce n'est qu'en venant s'installer à Forks, que Morgane avait tout compris. Edward avait été averti par Alice, sa soeur, que Bella s'était suicidé et qu'elle n'avait pas survécue. Mais ce qu'il ne savait pas, et que bien-sûr il découvrit par la suite, était que Bella n'avait pas intenté à ses jours, mais juste qu'elle avait voulu entendre sa voix, à lui. Et par miracle et surtout grâce à son meilleur ami Jacob, la jeune femme s'en était sortie vivante.
Le rapport avec les Volturi est qu'Edward voulait que la famille de la jeune hybride, l'aide à mourir mais en bons Volturis qu'ils étaient ils ont refusé.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Mary Williams le Mer 15 Avr - 19:27

    Carmen écouta la réponse de Morgane avec beaucoup d’attention. Elle ne pu s’empêcher de sourire par rapport à la façon dont l’hybride l’avait salué. Le « buenos dias » était le bon mot mais malheureusement l’accent n’était pas du tout le bon et l’on pouvait constater qu’elle était bien américaine. Carmen avait toujours trouvé bizarre d’entendre un anglais ou un américain parler sa langue car ça enlever tout le charme à l’accent espagnol qui était très dansant, au goût de Carmen.

    La vampire écouta ensuite l’excuse que donna Morgane pour sa présence ici, dans la forêt des Denali.


    « J’ai senti une odeur plus qu’appétissante et la faim a pris le dessus »


    Carmen n’eut pas trop de mal à croire l’hybride car ses yeux ne la contredisaient pas. Ils étaient très foncés, mais aucune présence de rouge. Ses yeux donnaient beaucoup d’informations à la vampire : Tout d’abord, Morgane avait soif et ensuite, elle était pas végétarienne. Si jamais la demoiselle avait été une hybride qui se nourrissait grâce aux hommes, ses yeux auraient été d’un rouge magnifiques car c’était une des couleurs préféraient de la vampire, mais malheureusement une couleur bien triste et qui n’apportait pas de bonnes nouvelles dans les yeux d’un vampire ou d’un hybride.

    En se retournant légèrement, elle se souvenue que l’ours qu’elle avait attaqué il n’y a pas longtemps contenait encore du sang dans son corps. Vu qu’elle s’était assez rassasiée, Carmen proposa alors à l’hybride :


    - Si tu veux, il reste encore de quoi te nourrir ! Elle montra l’animal avec un signe de la main.

    En attendant la réponse de Morgane, elle alla s’asseoir sur un rocher. Carmen en avait assez d’être debout même si cette position ne lui faisait pas du tout mal aux pieds. En s’asseyant, Morgane lui demanda si elle avait sentit cette bonne odeur. Carmen avait fait plus, elle y avait goûté. Ne répondant que par un signe de tête affirmatif, elle enchaîna avec une question quand même essentielle.

    - Comment t’appelles-tu ?

    De l’extérieur, Morgane avait l’air d’une hybride nomade, sans famille et sans attache. C’était assez rare de croiser des nouvelles têtes dans la forêt, les gens venaient d’abord s’annoncer ou même demander l’hospitalité chez les Denali. Il faut dire que Carmen était très étonnée mais ne le montrait pas pour ne pas paraître « faible » devant un « vampire » inconnu. C’était une chose que lui avait appri le vampire qui l’avait transformé avant qu’elle ne parte avec Eleazar, son coup de foudre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Morgane Volturi le Ven 17 Avr - 19:46

Une longue conversation silencieuse eu lieu entre les deux vampires. Les deux jeunes femmes se toisaient sans ne dire une parole plus haute que l'autre. Morgane faisait un réel effort sur elle-même pour garder son self contrôle. Ne pas se ruer à la recherche de l'ours lui demandait énormément de retenue.
Puis l'interlocutrice de la jeune fille répondit à son affirmation positivement. Morgane souriait. Car la jeune femme venait de lui proposer de "boire" maintenant. Ne tenant plus mais avec tout de même un maximum de bonnes manières, Morgane lui répondit :


Merci beaucoup.

Puis elle regarda la jeune vampire avant d'ajouter :

Mais... Je ne voudrais pas t'empêcher de te rassasier. Si c'est le cas, j'irai chercher un autre ours. Ce n'est pas ce qui manque dans le coin d'après ce que j'ai entendu dire.

Dit Morgane le plus naturellement du monde. Mais voyant que cela ne gênait aucunement la vampire, Morgane s'approcha de la bête et commença à se "nourrir". Ce sang était tout bonnement délicieux et très nourissant justement. La jeune hybrode en profita un maximum car elle n'allait pas pouvoir chasser pendant une longue période. La jeune fille se retenait autant que possible de chasser à Forks pour ne pas éveiller les soupçons et par moment sa nature prenait le dessus et elle n'avait en aucun cas le choix.
Elle avait d'ailleurs très envie de tout avouer à Jason mais quand l'envie lui en prenait, elle pensait à sa famille adoptive et à sa mission.

Puis la vampire en face à côté d'elle maintenant, avant que la jeune hybride ne se replace comme initialement, lui demanda comment elle s'appelait. La jeune hybride ne vut aucune objection à le lui dire et c'est pourquoi qu'en se relevant elle dit :


Morgane.

Mais elle hésita à avouer son nom de famille. Sur ce coup, elle fit confiance à son instinct et ne dit rien retournant la question à son interlocutrice :

Et toi ?

Demanda-t-elle le plus gentillement du monde.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Mary Williams le Sam 25 Avr - 23:12

    Pour le moment, Morgan avait l’aire d’une hybride polie et sans danger mais Carmen restait sur ses gardes. C’était une vampire naïve alors Eleazar lui avait dit mainte et mainte fois de ne pas donner sa confiance aussi facilement. C’est pourquoi, tout en se souvenant des paroles de son homme, elle restait « dur « devant l’hybride. Cette dernière accepta, après un petit moment, de finir l’ours que Carmen avait déjà commencé.

    « Mais... Je ne voudrais pas t'empêcher de te rassasier. Si c'est le cas, j'irai chercher un autre ours. Ce n'est pas ce qui manque dans le coin d'après ce que j'ai entendu dire. »

    Pour l’inciter à y aller sans gêne, Carmen s’autorisa un petit sourire et un signe de tête. La vampire attendit tranquillement qu’elle est fini pour pouvoir enfin avec la réponse à sa question. La forêt était calme mais comme toujours, très humide. Carmen avait l’habitude de revenir avec des chaussures pleines de boues. Heureusement, la vampire avait chez elle une énorme quantité de chaussures. Les odeurs qui lui parvenaient n’étaient pas celle d’animaux avec un sang très alléchant même si Carmen n’avait plus faim. Toutes ses capacités de vampire étaient en « alerte » même si elle n’avait, pour le moment, aucun problème. Elle s’assurait de temps en temps qu’aucun autre vampire ou hybride se trouvait dans le coin car Morgane n’était peut-être pas seule et alors, Carmen serait mal barrer s’ils décidaient de l’attaquer même si elle connaissait la forêt comme sa poche alors que l’hybride sûrement pas. La vampire essaya quand même de ne pas voir le mal partout, une chose qu’Elezar avait du mal à faire et il était entrain de « contaminé » Carmen. Avant de le rencontrer, la demoiselle était une personne qui voyait toujours la vie en rose et ne cherchait qu’à voir les bons côtés de chaque situation. Elle essayait tout de même de garder ce côté de son caractère tout en essayant de ne pas se faire avoir facilement.

    L’hybride finit de manger et pu enfin répondre à Carmen. Elle s’appelait donc Morgane, elle n’avait pas donné de nom. C’était peut-être une hybride nomade ce qui était quand même rare. Ce fut autour de Carmen de répondre et elle dit simplement :


    - Carmen Denali.

    Se souvenant de la réponse que Morgane lui avait donné pour savoir ce qu’elle faisait ici, Carmen trouvait que la réponse était un peu vague. Elle n’était pas satisfaite. Elle redemanda donc :

    - Que fais-tu à Denali ? Tu habites dans les environs ?

    Un vampire ou même un hybride pouvait venir de loin car les distances n’étaient vraiment un problème pour eux. Carmen rencontrait souvent des gens de Forks ou du Canada en Alaska. Leur ville était un endroit parfait pour une chasse végétarienne. On trouvait des animaux de toutes sortes ce qui régalait de nombres corps vampires. C’était sûrement pour ça que les Denali s’était installés ici il y a bien longtemps, avant que Carmen et Eleazar les rejoignent. Avant de se retrouver ici, la jeune femme avait vécu dans le monde entier, ne restant jamais longtemps au même endroit car elle n’était pas encore sous le régime végétarien, c’était avant de rencontrer son âme sœur qui l’avait faite changée de régime.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Morgane Volturi le Dim 26 Avr - 20:01

La vampire se présenta à son tour. Elle s'appelait donc Carmen Denali. Morgane connaissait vaguement ce nom, ses parents adoptifs lui en avaient sûrement parlé durant sa "formation". Pourtant le nom de Denali lui disait vaguement quelque chose mais Morgane était tellement fixée sur son objectif de retrouver les Cullen durant ces dernières années, qu'elle avait occulté le reste.

Elle commença à "manger" comme lui avait si gentillement proposé Carmen. Elle prit son temps car cela faisait un moment qu'elle n'avait pas "manger" aussi bien. Les ours ce n'est pas ce qui courrent à Forks. Alors elle en profitait un maximum.
Elle eut terminé quelques minutes plus tard. Elle se releva doucement et s'essuya la bouche délicatement pour ne pas paraitre sale.
Elle regarda de nouveau son interlocur=trice quand celle-ci lui demanda pourquoi elle était ici.


- Que fais-tu à Denali ? Tu habites dans les environs ?

La jeune hybride le regarda dans les yeux mais avant de donner une réponse à la vampire, elle médita sur ce qu'elle allait répondre. Et puis mince elle n'avait rie à cacher après tout... Sauf peut-être sa mission. Ca elle le garderais pour elle jusqu'au bout. Mais pour l'heure, elle sourit naturellement comme on lui avait appris lors de sa formation, et elle répondit le plus naturellement du monde également :

Je suis simplement venue chasser. Comme je l'ai dit tout à l'heure, j'ai entendu parler du surpeuplement d'ours dans cette région et j'avais tellement faim...

Elle espérait que cette réponse satisferait son interlocutrice. Après tout elle avait dit la vérité sans en dire trop sur elle même. Et puis, elle se dit qu'elle aussi avait le droit de poser les questions et c'est ce qu'elle fit toujours aussi naturellement :

Vous avez entendu parlé des Cullen par ici ?

C'était histoire de faire la conversation et également pour na pas perdre de vue son objectif. Même si pour le moment, elle ne voulait en aucun cas que la jeune vampire devienne son ennemie.
Puis voulant qu'elle lui fasse confiance, elle concéda à en dévoiler un peu plus sur elle-même, lui avouant où elle habitait :


Je viens de Forks. Magnifique temps pour ceux de notre "espèce". Il ne fait jamais beau et quand c'est le cas, je trouve toujours une excuse mais comme ce n'est pas souvent le cas, à mon grand bonheur, je trouve cete ville super.

Dit-elle toujours aussi gentillement.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Mary Williams le Dim 10 Mai - 22:06

    Les réponses de Morgane étaient très vagues et l’hybride ne répondait pas vraiment à ses questions. Carmen avait l’impression qu’elle essayait de garder des secrets, la vampire trouvait ça très bizarre. Elle n’eut pas trop le temps de réfléchir plus longuement car Morgane lui posa une question.

    « Vous avez entendu parler des Cullen par ici ? »

    A cette question assez étrange, Carmen ne pu s’empêcher de froncer les sourcils. Pourquoi cette hybride voulait elle savoir si la vampire les connaissait ? Peut-être qu’elle les cherchait mais pour quelles raisons ? Morgane avait réussi à installer le doute dans la tête de Carmen. Beaucoup de questions se bousculaient dans sa tête et pour le moment, elle ne pouvait pas y répondre.
    Bien sûr, Carmen connaissait la réponse à la question de Morgane. Elle connaissait très bien les Cullen et trois d’entre eux habitaient avec les Denali. Les autres Cullen, la vampire les connaissaient aussi. C’était le clan de vampire qui était le plus proche des Denali et ils se considéraient comme des cousins même s’ils n’avaient aucun lien de sang. La jeune femme réfléchit quelques instants avant de répondre. Vu qu’elle ne connaissait pas la raison de cette question, Carmen préféra prendre des précautions. Depuis l’histoire avec les Volturis, tout le monde attendait une « contre-attaque » ou une réaction mais pour le moment rien mais ils fallaient rester sur ses gardes.


    - De nom, comme beaucoup de monde … Surtout depuis leur problème avec les Volturi !

    Carmen guettait la réaction de l’hybride quand elle prononça le nom « Volturi ». Peut-être que grâce à ça, elle réussirait à répondre à certaines questions qui la perturbaient. Carmen se permit de poser à son tour une question à propos des Cullen :

    - Pourquoi ? Tu les cherches peut-être ?

    C’étaient des questions assez simples qui pouvaient l’aider pour comprendre les intentions de Morgane qui n’étaient pas du tout clairs. Carmen était, comme la majorité des Denali, une vampire sans don. Une chose qui ne la gênait pas du tout mais il est vrai que dans ces moments là, Carmen avait toujours voulu avoir le don d’Edward. La vampire aurait tout de suite été fixé sur Morgane mais là, elle devait décrypter toute seule. Carmen était contente qu’Eleazar est un pouvoir qui était pratique et en plus, il lui laissait son intimité. La jeune femme n’arrivait pas à comprendre comment Bella et Jasper faisaient pour supporter les dons d’Alice et Jasper qui étaient très imposant. Dans les Denali, Kate et Eleazar étaient les seuls à avoir des dons, mais ils n’étaient pas comme ceux des Cullens. D’ailleurs, Carmen se demanda si Morgane possédait elle-même un don. Eleazar, lui, l’aurait tout de suite su.
    La vampire arrêta de penser à tort et à travers pour revenir sur l’analyse du comportement de son interlocutrice.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Morgane Volturi le Dim 17 Mai - 14:23

A sa question sur les Cullen, Morgane vu bien que Carmen était comme elle, elle ne voulait pas donner de réponses trop précises. L'hybride n'allait pas avancer si la conversation stagnait à se dire des choses que les deux interlocutrices connaissaient déjà. Soit, la vampire voulait laisser le doute dans la tête de la jeune blonde, Morgane ne pouvait pas lui en vouloir du fait qu'elle faisait la même chose.

La jeune hybride essayait toujours tant bien que mal de déchiffrer les comportements de la vampire mais la blonde est était encore jeune et ne connaissait pas tout sur les mimiques du comportement. Malgré ses difficultés, elle essayait encore et encore de percer le mystère qui entourait la vampire. Pour le moment sans succès.

Mais comme pour déceler quelque chose de suspect dans le comportement de la jeune hybride, Carmen parla des Volturi. Morgane essaya de ne rien laisser paraitre à l'annonce de se nom qui était le sien. Et elle y arriva très bien, à son grand soulagement. Elle réagit tout de ce qu'il y a de plus normal, enfin pour une hybride,et sourit comme si elle ne connaissait pas ce nom et que ce c'était la première fois qu'elle l'entendait. Elle respira un peu fort cependant pour une réaction normale mais elle espérait que Carmen n'est rien décelé.
Elle avait entendu parler des dons que pouvaiant avoir certains vampires. Morgane espérait réellement que Carmen n'en n'ait pas sinon elle tait bonne pour s'enfuir toutes jambes. Mais à en croire les réactions de la vampire, elle n'avit pas déceler, pour le moment, le secret que s'efforçait de garder la jeune hybride.

Morgane respira donc et lui répondt le plus naturellement qu'elle le pouvait :


Non, pas le moins du monde. Pourquoi quelqu'un chercherait-il les Cullen ? Enfin, j'ai entendu parlé d'eux comme tous ceux de notre espèce... Mais à vrai dire, je n'en ai jamais rencontré aucun...

La fin n'était pas tout à fait fausse. Tout ce qu'elle connaissait de cette famille était leur vie mais elle ne les avait jamais rencontrés en réalité.

Morgane essayait vainement de rester calme fase aux questions de son interlocutrice, mais la patience n'était pas son fort, alors celà lui demandait énormément d'efforts que de rester statique et de ne rien dire qui pourrait la compromettre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discussion en pleine forêt [ Morgane Volturi ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum