Revolution

Petite partie de chasse | PV Joshua |

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Mer 8 Avr - 14:45

    Depuis que les Volturi avaient choisit de l'envoyer chez une famille de vampire en Amérique voila plus de 7 ans, Eléa avait toujours rêvé de voyager, de voir le monde, avant tout pour essayer de fuir les Volturi et d'échapper à leur controle mais également pour découvrir comment les humains, les vampires et les autres hybrides vivaient en dehors de cette bulle où elle était enfermée depuis si longtemps. Personne ne pourrait comprendre à quel point elle était heureuse d'être enfin libéré de tout cela, de cette surveillance constante de sa croissance pour tenir les Volturi informés de la progression et surtout de tout ce qu'elle était obligée de faire pour que sa famille la laisse en paix. Elle avait été obligée de tuer à plusieurs reprises pour que ses "parents" s'assurent qu'elle était bien aussi cruelle que ce qu'on attendait d'elle. La jeune hybride avait souffert pendant des années mais aujourd'hui elle était enfin libre et elle comptait bien en profiter et rester libre durant un long moment.

    Voila seulement quelques mois qu'elle avait quitté sa famille de vampires et aujourd'hui elle arrivait à Forks. Elle comptait bien commencer par la pour ses recherches même si elle savait que la plupart des Cullen avaient semble-t-il quitté la petite ville de l'Etat de Washington. Elle souhaitait fouiller un peu pour trouver des indices, des traces de l'endroit où ils se seraient rendu. La jeune blonde avait passé une bonne partie de la journée en ville, au milieu des humains a tenter de trouver des informations, demandant parfois même des renseignements aux personnes qu'elle rencontrait. Elle essayait de ne pas faire attention aux visages des personnes qu'elle voyait afin d'éviter de se retrouver à les traquer comme elle avait due faire quelques fois. Sa famille d'adoption avait pris la facheuse habitude de lui donner comme ordre de retrouver la dernière personne qu'elle avait en mémoire et de se nourrir de son sang. Généralement elle ne pouvait pas refuser, l'un des vampire ayant la capacité de lire dans ses pensées, il savait qui serait cette prochaine victime et l'obligeait à la tuer parfois même aussi violemment et cruellement que possible. Aujourd'hui elle tentait de perdre cette facheuse habitude de mémoriser si facilement les visages qu'elle croisait et surtout elle tentait de ne pas utiliser son don des les retrouver. A plusieurs reprises, durant la journée, elle croisa une personne qu'elle ne connaissait en rien mais qui l'intriguait et qui semblait elle aussi intrigué par elle. Elle avait tenté de ne pas y faire attention et réussit à le sortir de sa mémoire lorsqu'elle décida d'aller chasser.

    Elle ne s'était pas nourrit depuis quelques jours et cette journée passée au milieu des humains n'avait pas arrangé les choses. Elle commencait à avoir faim et ne pouvait pas rester au milieu des humains dans ces conditions sinon elle risquait de craquer et se pourrait se retrouver contrainte à tuer des humains pour se nourrir. Elle était donc partie en direction de la forêt espérant y trouver facilement assez d'animaux pour se nourrir et reprendre ses recherches aussi rapidement que possible. Une fois sur place elle marchait relativement doucement pour un hybride pour ne pas effrayer d'éventuelles proies.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Jeu 16 Avr - 1:58

Noël.
Un jour qui appriori se trouve être comme les autres. Mais, parce qu'une fois un type à décrété que c'était LE jour saint, il a fallu que cela devienne une affaire d'état. "Ou va-t-on passer cette soirée ?" "Est-ce que ce cadeau va lui plaire ?" "En fait, que vais-je bien pouvoir acheter ?"... Et voilà, on annonce que c'est la journée ou l'on doit s'offrir des cadeaux et tout le monde se triture le cerveau à l'afflux de LA bonne idée. Joshua n'était pas contre cette fête, c'était le premier à se prêter à ce genre de jeu, c'est juste qu'il trouvait tout cela un peu ridicule sans pour autant ne pas suivre le mouvement.

Le problème de Joshua réside dans la capacité de sa mère à savoir l'avenir. Savoir ce qu'il veut lui offrir, implique forcément de lui faire savoir à travers son don -qui dans des moments comme celui-là ressemble plus à un vrai calvaire pour son entourage- alors il avait dû ruser un peu. Aucune idée fixe dans la tête, il en avait des dizaines et l'une d'entre elle impliquait de se rendre à Forks avant la date prévue pour des préparatifs. Il avait donc expliqué qu'il ne pouvait pas expliquer pourquoi il voulait partir quelques jours -ce qui s'était avéré assez difficile- et c'est dans cette optique qu'il avait finalement mit pied près de Forks.

Bien évidemment, il ne chercha même pas à entrer dans la ville. Pas vraiment envie de croiser des humains dans tous les sens, beaucoup trop habitué à ses grands espaces libres et à sa neige. Il devait juste se rendre du côté de la maison des Cullen, dans la forêt. Le but étant de faire quelques préparatifs pour envoyer les visions de sa mère d'adoption sur la mauvaise piste. La journée avait déjà bien défilé quand il arriva à la lisière de la forêt où il prit le temps de s'arrêter quelques instants. Finalement ça lui faisait bizarre d'être aussi proche Forks. C'était dans ces environs-là qu'Alice et Jasper avaient pu vivre de nombreuses choses, des choses dont il était totalement étranger. Il arriva même à se demander si cette soirée de Noël était une bonne idée. Tous les Cullen réunis, ici, dans cette ville, dans un endroit où ils ont tant de souvenir. Est-ce que lui ne se sentirai pas à l'écart ?

Et voilà qu'il se prit à sourire en secouant vivement la tête. Ce genre de pensée était complètement ridicule. Il avait tout de même passé assez de temps avec Alice et jasper pour ne pas avoir à se sentir à l'écart de quoique ce soit. S'il y avait bien quelque chose qu'il appréciait chez les vampires, c'était ce sens du mot "famille" qui était bien plus important que chez les humains. Du moins, c'est de cette façon qu'il se représentait les choses. Rassuré, il entreprit de rentrer dans la forêt pour trouver le lieu idéal de cette "fausse préparation". C'est drôle, il avait tellement entendu parler de cet endroit, qu'il avait déjà l'impression de connaitre les moindre recoins de cette forêt, ce qui était totalement stupide. Mais bon, le sens de l'orientation chez les vampires n'est pas à remettre en question. Alors, aussi étonnant que cela puisse paraitre, il savait parfaitement dans quelle direction se diriger. Mais il marchait depuis à peine quelques minutes qu'une odeur le dérangea...

Le problème chez Joshua, c'est que son statut d'hybride ne lui a pas vraiment accordé l'odorat du parfait vampire. Bon, il était bien supérieur à celui d'humain, cela ne faisait pas le moindre doute. Mais juste une odeur qui se différencie des autres ne lui permettait pas vraiment de savoir à quoi s'attendre. Il aurait reconnu un humain, un vampire, sans trop d'hésitation. Mais là, il y avait quelque chose de différent dans cette odeur, quelque chose qu'il n'arrivait pas à identifier. Finalement sur la défensive, il préféra ralentir la cadence. Le tout était maintenant de savoir si il était bon de contourner cette odeur ou non ? C'est la curiosité qui l'emporta. Il avait besoin de savoir a quoi correspondait cette odeur si particulière, ce qui ne l'empêcha pas d'avancer avec méfiance. Ce qui était certain, c'est qu'un autre vampire l'aurait déjà vu venir depuis longtemps. Il avait un désavantage certain à ce niveau-là. Mais peut importe, de toute façon il ne s'agissait pas d'un vampire il l'aurait juré !

Trop concentré sur l'odeur qui se situait quelque part devant lui -ou un peu sur le côté ?- il porta beaucoup moins d'attention sur les endroits où il posait les pieds. En même temps ce genre de détails ne lui était pas venu à l'esprit. Il avait toujours foulé les mêmes terre, arrivant à les connaitre par coeur, alors il estimait que marcher sans se prendre les pieds dans des feuilles étaient tout à fait naturel. Pas tant que cela apparemment. Une branche -un brin vicieuse, quand même- avait trouvé le moyen de se planquer sous un part terre de feuille morte. L'humidité légendaire de Forks avait rendu la dite branche glissante. Moralité, Joshua marcha dessus avec toute l'assurance qu'il pouvait avoir. C'est avec cette même assurance qu'il fut déséquilibré. Tombant en avant il se rattrapa de justesse à un tronc d'arbre, tandis que son autre pied touchait le sol lourdement provoquant un bruit que même un humain aurait pu entendre. Joshua serra les dents, se força à l'immobilité, sachant pertinemment que sa discrétion était foutue. Il ne pu, toutefois, pas s'empêcher de lâcher un juron alors qu'il se remettait droit pour reprendre toute sa contenance. Et dans la foulée, remonté un peu sa fierté.
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Jeu 16 Avr - 14:47

    Eléa était debout, entre les arbres, immobile en attendant qu'un animal passe dans le coin qui se trouvait être un des plus passager qu'elle connaisse en ce qui concernait les cerfs, biches et chevreuils. Ces animaux n'étaient pas ceux qu'elle préférait mais ce serait toujours mieux que rien, et surtout mieux que de tuer des humains. Elle fermait les yeux tentant de percevoir quoi que ce soit qui serait à une distance correcte d'elle et qu'elle pourrait surprendre et tuer pour se nourrir. Attendant de percevoir quelque chose et de trouver une piste la menant à sa prochaine proie elle réfléchit quelques instants à ce qu'elle avait appris aujourd'hui. Elle s'était rendue à l'hopital cet après-midi mais n'avait pas pu y rester très longtemps à cause de tous le sang qui s'y trouvait et de sa soif grandissante. Une infirmière lui avait appris que Carlisle et Esmée, les parents de la famille Cullen, étaient partis vivre à Londres d'où était originaire le médecin. Elle avait maintenant une piste et savait pertinemment qu'elle pourrait se rendre à Londres pour les retrouver si elle ne trouvait aucune autre information concernant le reste de la famille. La jeune blonde avait hésité un long moment avait de se décider à passer au commissariat où travaillait le père de Bella. Elle ne savait pas grand chose sur elle ou sur son père mais elle supposait qu'il pourrait savoir où sa fille se trouverait et ainsi elle pourrait trouver une nouvelle piste. Cependant il ne s'y trouvait pas au moment et elle n'apprit rien de nouveau, ses adjoints n'étant au courant de rien concernant la jeune femme. EJ ne savait pas vraiment vers qui il serait le mieux qu'elle se tourne pour expliquer la situation. Carlisle et Esmée n'avaient pas de dons et ne pourraient donc pas confirmer ses dires aussi facilement que d'autres mais ce serait surement les personnes qui lui feraient confiance le plus facilement et qui pourraient l'aider et la protéger contre les Volturi. Ensuite il y avait Rosalie et Emmett qui seraient surement les plus réticents à ce qu'elle les approche ou à lui faire confiance. Elle préfèrait donc les garder comme solution finale si jamais elle ne trouvait aucun des autres couples. Il y avait également Bella et Edward, eux seraient surement les mieux placés pour l'aider, en effet c'était le seul couple à avoir eut un hybride et le don d'Edward permettrait surement de déceler la vérité dans ses propos. Il restait enfin Jasper et Alice, peut-etre ceux qu'elle serait le plus tentée de trouver, le don d'Alice l'aiderait certainement à confirmer ses dires même si les Volturi faisaient surement leur maximum pour ne pas penser à ce qu'ils avaient lancé et pour éviter qu'elle ait des visions trop claire des choses.

    Eléa fut sortie de ses pensées lorsqu'elle percut un bruit de course, un petit groupe de biche arrivait à quelques centaines de mètres d'elle. La jeune blonde ouvrit les yeux et tourna la tête en direction de son prochain repas. Elle avait percut leur odeur depuis longtemps mais les distinguait à peine, signe que son odorat était plus développé que sa vue. Elle s'avanca un peu, sortant de sa cachette et s'approchant du groupe de biche aussi doucement et imperceptiblement que possible pour ne pas les effrayer. Elle était à une vingtaine de mètres de son prochain repas lorsqu'elle entendit un bruit non loin de la, quelqu'un était la, chose qu'elle n'avait pas envisagé. Elle s'était tournée vers la source du bruit mais ne vit rien et lorsqu'elle retourna la tête vers le groupe de biche toutes avaient disparues.


    * Zut ! Je n'ai plus qu'à tout recommencer * se dit-elle.

    La jeune femme n'ayant vu personne, elle déduit que celui ou celle qui avait fait ce bruit ne pouvait pas la voir non plus. Sans vraiment faire attention, elle partit au pas de course pour tenter de rattraper le groupe de biche qui lui avait échappé. Elle ne s'arreta pas avant de les avoir retrouvé mais se stoppa à quelques dizaine de mètres du groupe, attendant quelques instants pour trouver le meilleur angle d'attaque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Jeu 16 Avr - 15:22

Josh' se jura que la prochaine fois qu'il serait aussi maladroit, il... Heu... Il ne sais pas encore ce qu'il ferait, mais il le ferait. Bref, peu importe. Tout venait de s'enchaîner assez rapidement. Son dérapement avait entraîné un bruit, qui lui-même en entraîna un nouveau non là de là. En se reprenant et, en se concentrant un peu, il comprit bien vite que ce dernier bruit provenait d'une course accélérée par une petite troupe animale. Heureusement qu'il n'était pas en chasse, sinon c'était toute une éducation à refaire. Bien, qu'il faut avouer que la fait d'entendre des animaux fuir et d'y penser laissait un certain goût dans l'arrière gorge. Après tout, peut être se laisserai-t-il tenter. Qu'est ce qui pouvait craindre ? Un coup de patte ?

Mais plus étonnant encore, cette odeur qu'il avait perçue sembla elle aussi prendre la direction des animaux. En tout cas, c'est ce qui lui semblait, il n'en aurait pas jugé à 100%. Mais même si le taux de probabilité n'était pas à son maximum, il y en avait assez pour que cela attire un peu plus sa curiosité. Relevant la tête il regarda la forêt avec un air de défi. Son regard semblait promettre une vengeance cruelle si cette foutue forêt décidait, une fois de plus, de lui mettre des branches sous les pieds sans l'avertir. Trop vicieux comme façon d'agir. Car bien évidemment, cela était de la faute de la forêt et, non pas, de lui qui ne regardait pas où il avait mit les pieds. Toujours cette question de fierté qui revenait. Après avoir lancé cet avertissement forêt aux éléments qui l'entouraient il décida de suivre la piste de ces animaux apeurés. Il pouvait bien se permettre ce petit détour, non ?

Alors, toujours avec cette envie de satisfaire sa curiosité, il se remit en route. Il pressa même le pas, courir était bien obligé s'il ne voulait pas perdre toutes ces odeurs de "vue". Il les dénicha un peu plus loin, prenant soin de réduire son allure il resta à une distance tout à fait raisonnable. Dans son champ de vision se trouvait donc un petit groupe de biche, chose qu'il aurait été incapable de reconnaitre à l'odeur. Mais il y avait toujours cette senteur différente qu'il n'arrivait pas à identifier. Restant plus loin il prit appuie sur un tronc d'arbre et ferma les yeux afin de concentrer un peu plus son odorat. La direction à prendre devenait un peu plus limpide, sûrement par la proximité entre les deux personnes. Il continua d'avancer, en marchant lentement et sans un bruit maintenant. A aucun moment il ne fut détecté des biches, mais il ne pouvait jurer de quoi il retournait pour cette autre odeur.

Il trouva une place près d'un arbre, à quelques mètres d'une silhouette humaine qu'il avait finalement pu apercevoir. Ne sachant toujours pas s'il avait été perçu, il préféra ne pas s'approcher davantage, gardant qu'une image de dos de la jeune femme qui semblait guetter les biches. Prenant appui sur son arbre, les bras croisés contre son torse et, un pied passant par-dessus l'autre, il lança d'une voix peu sonore. Le genre de volume qu'un humain n'aurait sûrement pas entendu avec la distance qui séparait les deux personnes. Mais sans vraiment savoir a quoi s'attendre, il était persuadé d'une chose : elle n'était pas humaine. Il aurait été, cependant, incapable de savoir exactement à quoi s'attendre. Cette ville offrait vraiment des mystères qu'il aimait déjà.


"Les pauvres n'ont rien demandées."

Il parlait bien évidemment des biches. Cependant, il évita soigneusement les mots du genre "repas, attaquer, soif". Après tout, il ne savait pas qui se trouvait un peu plus loin devant lui.
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Jeu 16 Avr - 16:23

    Eléa tournait doucement, autour du groupe de biches qui s'abreuvait à une petite source d'eau, cherchant toujours le meilleur point de vue et surtout pour voir quelle biche serait la première et quelle autre serait la dernière de ses victimes. Elle tourna durant quelques instants, aussi doucement et silencieusement que possible. Elle espérait bien ne pas être dérangée cette fois sinon elle ne pourrait peut-être pas se contrôler et risquerait d'attaquer n'importe comment juste pour être sure d'être tranquille. A force de tourner, elle se retrouva à son point initial par rapport au groupe de biche. D'ici elle avait le meilleur angle, en moins de 2 secondes elle serait sur la première biche et pourrait ensuite passer aux autres sans le moindre problème, avant même que le reste du groupe n'ait pu réagir et s'enfuir. Elle était en position pour attaquer et attendait quelques secondes supplémentaires au cas ou une des biche déciderait de se rapprocher lorsqu'elle perçut une odeur étrange. Ce n'était pas un humain car elle ne percevait ni pouls ni l'odeur alléchante de sang humain et surtout elle n'avait pas entendu cette personne approcher ce qui était impossible pour un humain, ils faisaient toujours tant de bruit. Il aurait pu s'agir d'un vampire mais ce n'était pas le cas non plus, elle avait passé de nombreuses années avec des vampires et connaissait leur odeur par cœur. Il devait donc s'agir d'un hybride mais ne pouvant déterminer son genre elle s'arrêta dans sa chasse lorsqu'elle entendit une phrase prononcée à voix basse, très basse même mais néanmoins audible et compréhensible. Elle comprit donc rapidement que la personne qui venait de parler se trouvait derrière elle et qu'il s'agissait d'un hybride mâle. Elle quitta donc sa posture d'attaque et tenta de garder son calme. La jeune blonde avait de plus en plus fin et ce petit rigolo l'empêchait de chasser et de se nourrir. Elle n'aimait pas l'éducation qu'elle avait reçu de ses parents vampires mais parfois elle ne pouvait se contrôler et se retrouvait contrainte d'utiliser les techniques de défense et d'attaque qu'elle connaissait si bien.

    EJ ne bougeait plus, restant de dos, sachant que si cette personne avait voulu l'attaquer, un combat serait surement déjà engagé. Or il avait juste l'air de vouloir discuter, il ne semblait même pas avoir faim, sinon le groupe de biches ne serait surement plus en vie, alors que pouvait-il bien faire la ? Il l'empêchait de chasser et de ce nourrir alors que la soif se faisait de plus en plus ressentir. Elle pourrait toujours si besoin était, attaquer cet hybride par derrière, juste pour l'assommer, le temps qu'elle puisse manger et ensuite ils pourraient parler.


    " Mieux vaut ça qu'un humain, non ? "

    Cette question était plutôt rhétorique mais c'était avant tout pour tenter de connaitre le régime alimentaire de cet hybride. S'il était végétarien, tout serait surement plus pratique, mais s'il s'agissait d'un hybride qui s'alimentait du sang humain ou même un Volturi, la situation serait plus complexe. La jeune blonde sourit mais tournait toujours le dos au jeune homme. S'il s'agissait d'un végétarien, peut-être pourrait-il l'aider à trouver les Cullen ou peut-être même qu'il s'agissait d'un Cullen, chose qu'elle n'espérait pas, loin de là. Pour elle il devait s'agir d'un Volturi qui comme elle était arrivé à Forks pour trouver des informations sur les Cullen et leurs nouveaux lieux de résidence. Elle ne comptait pas révéler ses informations mais ferait le nécessaire pour connaitre celle qu'il aurait pu récupérer. En espérant qu'il ne s'agisse pas d'un hybride doté d'un don de télépathie sinon toutes ces réflexions seraient mise à mal et elle ne pourrait surement pas garder le moindre petit secret. Eléa tenta de rester aussi neutre et impassible que possible car elle savait que s'énerver ne servirait à rien temps qu'elle ne saurait pas quelles étaient les intentions de cet étranger. Elle se retourna doucement pour ne pas effrayer les biches et regarda cet hybride droit dans les yeux, pour tenter d'y trouver des informations, cependant la forêt étant un peu trop sombre elle ne distingua rien du jeune homme qui se trouvait sous le couvert des arbres alors qu'elle était dans une trouée, en plein soleil.

    " Si votre but est de m'empêcher de chasser, félicitations ! "

    Elle préféra ne pas ajouter qu'il risquait beaucoup en faisant cela au cas ou il serait d'humeur agressive et que cette remarque mette les efforts de la jeune femme à mal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Jeu 16 Avr - 17:10

En y réfléchissant bien, Josh avait quand même la meilleure place. Il était couvert par les arbres, alors que ce n'était pas le cas de la personne se trouvant devant lui. Cependant, il ne pouvait pas mettre cet avantage à profit en découvrant le visage de la jeune femme étant donné que cette dernière resta le dos tourné. La politesse voudrait que quand on parle à quelqu'un, on lui fait face, non ? Ceci étant dit, était-il vraiment en mesure de critiquer ce point alors que, lui-même, restait terré ? Oublions donc, cette histoire de positionnement dans l'espace. Elle apporta une réponse à ce qu'il venait de dire. Et aussi étrange que cela puisse paraitre, il ne fut pas étonné de la réponse. Pas qu'il s'y attendait, c'est juste que ce n'était pas si surprenant que cela. D'ailleurs en vue du ton qu'elle employait, il n'était même pas convaincu que cela puisse valoir une réponse.

"Certes..." La réponse était surtout pour lui même, d'ailleurs en apportant cette réponse ses yeux avaient trouvé le sol, signe qu'il ne s'adressait donc pas à la jeune femme.

L'humain était un être tout à fait remarquable en vue de ce qu'il peut réveiller chez les vampires -et hybrides. Il était capable, rien qu'avec sa présence de foutre en l'air un tas de conviction et de façon d'agir. Ne se nourrir que d'animaux n'a jamais été une partie de plaisir pour de nombreux végétariens, ce qui rendait l'humain dangereux à sa manière. Enfin, cela ne restait qu'un point de vue personnel. En tout cas, le fait qu'elle vienne à lancer cette rhétorique laissait sous-entendre qu'elle se situait plus du côté des végétariens. En fait cela laissait supposer un tas de choses. Si jusqu'à présent il était convaincu de ne pas être en face d'une humaine, ni d'une vampire, elle laissait tout de même sous-entendre la deuxième hypothèse. Elle ne portait pas l'odeur si singulière -et pourtant unique à chacun- du vampire. Il releva le regard vers le dos de la jeune femme, face à une idée qui lui traversait l'esprit. Une hybride ? Il secoua la tête. Les probabilités pour tomber sur un hybride était vraiment faible, à sa connaissance il n'y en avait des masses. Ou alors, il a juste fait une mauvaise estimation.

En proie à un questionnement sans réponse, il ne vit même pas qu'elle s'était tournée pour le fixer. Quant-il s'en aperçu, elle avait les yeux braqués sur lui et, il se demanda l'espace d'un instant si elle avait une vision si parfaite, qu'elle pouvait le voir à travers tous les branchages qui lui passaient devant. Pour être franc, il fut franchement déconcerté sur le coup. Qui était-elle ? c'était la question qui ne faisait que revenir. Mais surtout : qu'était-elle ? S'arrachant à ses questions, il remit les pieds sur terre et la fixa à son tour. Se trouvant injuste envers elle, à cause de sa position, il prit l'initiative d'avancer vers elle. Pas trop près et, suffisamment silencieusement pour ne pas effrayer les biches qui se trouvaient un peu plus loin. Au moins, maintenant à quelques mètres d'elle, s'il pouvait la voir correctement, c'était tout à fait son cas, à elle, aussi. Cependant, avant qu'il ne se décide à avancer, elle avait fait référence aux animaux en parlant de chasse. Maintenant qu'il était un peu plus près, il ne doutait pas vraiment de la soif qu'elle pouvait avoir. Ce qui involontairement le ramena à sa propre soif qui ne s'était pas fait sentir, avant que le sujet ne soit abordé. Mais il pouvait tenir...


"En fait..." Il assura un sourire dont lui seul avait le secret "... Mon but ne se situait pas tout à fait là. J'étais surtout intrigué. J'aurais parier sur le fait que je pouvais connaitre les gens chassant dans cette forêt et je m'aperçois que ce n'est pas vraiment le cas."

Il y avait toujours eu ce système de territoire. Les Cullen avaient vécurent longtemps ici, croisant sûrement d'autres vampires, mais ces derniers ne restaient jamais très longtemps. Territoire attribué à la famille Cullen. Alors, si un vampire avait du être dans le coin, il aurait imaginé que celui-ci soit de la famille. Mais bon, ils s'étaient tous un peu éparpillé partout, alors pouvait-on en vouloir à d'autre de venir sur ce territoire en particulier. Mais, il fut bien forcé de constater que cette personne ne faisait pas partit de la famille. Il serait tout de même au courant, en faisant lui-même partie.
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Jeu 16 Avr - 18:39

    Eléa avait toujours refusé de se lier d'un quelconque façon à qui que ce soit, ce qui ,pour elle, faisait qu'elle ne pouvait pas décemment se permettre de regarder une personne trop longtemps pour ne pas mémoriser son visage et éviter que son don puisse prendre partie dans cette histoire. Le fait de localiser quelqu'un après un simple regard échangé était parfois très désagréable, surtout lorsqu'elle s'était promis de ne jamais créer de lien avec qui que ce soit avant d'avoir trouvé les Cullen et de savoir précisément à quoi s'en tenir vis-à-vis d'eux et des Volturi. Elle détourna donc les yeux très rapidement, ce qui aurait put être interprété comme étant de timidité mais qui était à mille lieux de là. Elle releva cependant les yeux à la réponse du jeune homme qui lui faisait face. La jeune blonde ne bougeait pas, pour éviter de faire fuir ses proies une nouvelle fois et pour éviter que ses gestes soient mal interprété par le jeune hybride. Elle ne changea même pas de position, restant ainsi trop immobile pour paraitre humaine, lorsqu'il s'avança vers elle. Elle se doutait bien qu'il avait une idée sur son identité maintenant qu'elle avait parlé de chasse mais ne sachant pas de quel genre d'hybride il s'agissait, elle préférait ne pas donner plus d'informations susceptible de révéler de nouvelles choses sur elle.

    La jeune blonde détailla l'hybride de la tête au pied lorsqu'il fut suffisamment proche pour qu'elle le voit correctement. Rien dans son apparence n'indiquait qu'il suivait un régime alimentaire précis ou qu'il soit d'une des deux familles de vampires les plus connues. Elle se débrouillait toujours pour éviter le regard du jeune homme et se retourna même vers le groupe de biche, attendant qu'il s'en aille ou qu'il bouge pour faire quoi que ce soit. Sa soif étant de plus en plus grande elle hésité même à s'absenter durant quelques secondes, le temps d'achever les biches, de se nourrir un peu et de se calmer. En effet chez elle comme chez beaucoup de vampires qu'elle connaissait, la soif était souvent synonyme d'irritabilité et de mauvais contrôle de soit. Elle espérait pouvoir se nourrir rapidement surtout si le jeune hybride présent avec elle ici souhaitait lui faire la causette pendant un petit moment. Ses yeux devenaient de plus en plus sombre, sans pour autant devenir totalement noir comme pour les vampires normaux, ce que le jeune homme remarqua surement, détail auquel Eléa préférait ne pas faire attention. Lorsqu'il reprit la parole, la jeune blonde l'écouta avec attention sans pour autant le regarder. Elle l'avait déjà regardé pour être totalement sure de ne pas risquer d'imprimer son visage, elle ne pouvait donc pas se permettre de le regarder plus longtemps. Cependant elle réalisa que s'il s'agissait qu'un hybride de la famille Cullen il serait plus aisé pour elle de le retrouver ainsi que le couple avec lequel il vivait si elle mémorisait son visage. D'après ce qu'il disait, l'hybride connaissait tous les vampires de la région ou tout du moins ceux susceptible de chasser dans cette forêt. Ce qui signifiait que s'il ne s'agissait pas d'un Cullen il devait au moins les connaitre et il pourrait surement l'aider. Elle tenta de paraitre aussi naturelle que possible après cette annonce et réalisa qu'elle pouvait peut-être se décider à mémoriser son visage et le regarda dans les yeux. Il affichait un sourire étrangement attirant qui devait sans aucun doute faire fondre les humaines qui l'entouraient, cependant elle essaya de ne rien laisser paraitre et de rester naturelle au possible. La jeune blonde ne savait pas trop comment poser la question qui lui brulait les lèvres. Elle ne pouvait raisonnablement pas poser la question de bute en blanc mais comment pourrait-elle la sous-entendre sans que le jeune homme ne prenne peur et ne se demande ce qu'elle pourrait vouloir aux Cullen. Elle réfléchit quelques secondes à ce qu'elle devait faire puis tenta une question, doucement, tout en s'avançant vers lui d'une démarche mesurée et dansante.


    " Pour que vous connaissiez tous les vampires du coin c'est que vous êtes d'ici ?! "

    Elle espérait quelque peu en vain, qu'il se présente à elle, qu'il lui réponde qu'il s'agissait d'un Cullen, qu'elle ait enfin trouvé une personne susceptible de l'aider dans sa recherche de la famille de vampire végétarien la plus connue et la plus vaste. La jeune blonde souriait espérant que ce sourire mettre l'hybride face à elle en confiance et qu'il répondrait à ses questions sans trop de problèmes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Jeu 16 Avr - 19:36

Il y avait quelque chose d'étrange dans la façon d'être de l'hybride se trouvant face à Josh. Pourtant, il restait incapable de savoir ce qui le dérangeait réellement. Le fait qu'elle avait soif ? Cela ne pouvait pas être la chose qui lui paraissait étrange, c'était même tout à fait normal en vue de ce qu'elle était -sans pour autant qu'il soit certain à 100% de son hypothèse. Il lui fallu pas mal de temps pour comprendre ce qui clochait. Le regard de la jeune femme. Elle l'avait regardé un instant, pour finalement l'éviter. Une réaction à laquelle il était loin de s'attendre. Aucun narcissisme dans cette pensée, juste qu'il n'était pas habitué à ce qu'on évite son regard. Il n'en comprenait pas la raison et ce fut un élément à ajouter en plus sur la petite liste qui rendait cette personne intrigante. Elle était loin de réagir comme il avait toujours vu réagir les gens et, c'était un peu déconcertant... Beaucoup... Ce n'est qu'à la dernière phrase qu'il prononça qu'elle daigna le regarder à nouveau. Pourquoi le faire à ce moment précis ? S'il y avait une raison quelconque, elle lui échappait totalement. Son esprit curieux voulait avoir des réponses sur tellement de choses, qu'il estimait que les choses arrivaient pour une raison et que cela traduisait quelque chose. Alors pour lui, si elle avait relevé les yeux à ce moment précis, c'était pour une raison. Mais aucune interprétation ne lui venait. Il laissa cette nouvelle interrogation dans un coin de son cerveau pour se concentrer à nouveau sur l'hybride.

Elle avait à peine poser ses yeux sur lui, qu'il comprenait déjà la soif qu'elle pouvait avoir. Avec un peu plus de réflexion, il aurait pu choisir de l'aborder qu'après qu'elle se soit nourrie. Et cette pensée l'emmena sur un tout autre terrain de réflexion. Son don. Quelle limite avait-il ? Est-ce que cela pouvait fonctionner avec tous les liens existants ? Par exemple : Cette hybride dont le seul lien qu'elle avait avec les biches plus loin étaient celui du mangeur et du repas. Est-ce qu'il pouvait interférer la-dessus ? Est ce qu'il pouvait détruire ce lien pour en créer un nouveau qui la placerait comme protectrice de ce troupeau, par exemple ? Et si c'était possible, est-ce que c'était une bonne chose. L'empêcher de boire le sang de ces animaux ne lui retirerai pas sa sensation de soif, du coup elle pourrait tout aussi bien s'en prendre au premier humain qu'elle rencontrerait par la suite. Tester son pouvoir devait-il se faire en sachant que cela pouvait aussi apporter son lot de mauvaises choses ? Il décida que non, pas avec une personne qu'il ne connait pas. Il sorti de ses réflexions quand elle lui posa une question. Non, en réalité ce n'était pas la question qui l'avait fait percuter mais le fait qu'elle se mette à bouger pour avancer vers lui. La démarche digne d'une vampire -à prendre comme un compliment. Il fut un peu surpris de cette avancée et ses paupières se plissèrent légèrement pour traduire cette réaction. Il y a quelque seconde elle évitait son regard et maintenant elle le fixait et marchait dans sa direction. Elle ajouta même un sourire à la fin de cette question.

Ce changement d'attitude étant survenu au moment où il avait annoncé qu'il pensait connaitre les vampires chassant dans cette forêt et, s'amplifia à la suite de la question qu'elle avait elle-même émise. Tout cela ne pu pas vraiment le mettre en confiance, il en devint méfiant. Était-ce si important qu'il soit éventuellement d'ici pour avoir son attention de cette manière. Loin de savoir la nature de son pouvoir, il ne pouvait pas comprendre les raisons qui l'avait poussé à éviter le regard de Josh. Alors, pour lui, tout découlait du fait qu'il était peut-être d'ici ou du fait qu'il connaisse les vampires du coin. Il était jeune, cela ne faisait pas le moindre doute, mais il avait aussi un côté protecteur envers sa famille. Mais comment pouvait-il nier quoique ce soit après la phrase qu'il avait dite ? Il se senti pris dans son propre piège et se demandait avec quelle pirouette il pouvait bien s'en sortir. Nier en bloc, serait selon lui un aveu informulé. Dire la vérité, ne lui semblait plus vraiment être une bonne chose.


"Non, J'ai beaucoup entendu parlé de cet endroit et des gens qui y ont vécu !"

Au moins, il pouvait se félicité de ne pas avoir menti. Il aura juste oublié de préciser certaines choses. Mais là façon de se sortir de là, restait le changement de sujet. Il fallait seulement être habile pour ne pas avoir l'air de vouloir volontairement faire dévier la conversation ailleurs. Il jeta un regard par-dessus l'épaule de la jeune femme, fixant un instant les biches restées un peu plus loin. La soif qui tenaillait l'hybride était sûrement le bon moyen de faire dévier la conversation de manière plutôt naturel. En tout cas, il ne voyait que cela pour le moment. Il fit, donc, en sorte qu'elle se concentre à nouveau sur son futur repas.

"Je crois qu'elles ont bientôt finies de s'abreuver et risque de repartir dans peu de temps."
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Jeu 16 Avr - 21:01

    Eléa continuait d'avancer en direction du jeune hybride, ne le lâchant pas du regard, plus l'image qu'elle mémorisait serait précise et détaillée et plus facilement elle pourrait le retrouver si besoin était. Ce qu'elle ne pensait pas pour le moment c'était que si jamais elle devait revoir Aro et qu'il fouillait dans ses pensées, elle se retrouverait sans défense et elle livrerait ce jeune homme sans le moindre problème. En effet Aro pourrait ainsi voir le visage du jeune hybride et les hypothèses qu'elle faisait sur qui il était et sur ce qu'il pouvait apporter comme renseignements et après cela le vampire Volturi pourrait sans problème la forcer à retrouver l'hybride et à le lui livrer. Elle décida donc de stopper cette observation active et d'essayer de se comporter plus normalement. Elle se détendit un peu tout en continuant de s'approcher du jeune homme. Elle se doutait bien que son comportement changeant effrayerait l'hybride face à elle et elle se doutait qu'il se comporterait différemment lui aussi, ne voulant pas en dire trop de peur qu'elle soit une menace pour lui et sa famille. Son sourire ne la quitta pas lorsqu'il répondit à sa question, il semblait soudain mal à l'aise comme s'il en avait trop dit avec sa dernière phrase et que maintenant il devait se rattraper de son mieux pour ne pas être découvert. Elle comprit donc qu'il ne s'agissait pas d'un Volturi qui aurait sans aucun doute révélé d'autre point concernant sa mission. En effet très peu des hybrides Volturi avaient eut dans son éducation l'implication de l'idée de ne pas révéler sa mission à d'autres hybrides.

    Il restait donc deux possibilités concernant la véritable identité de cet hybride : soit c'était un Cullen qui avait pris peur vis à vis du comportement de la jeune femme et qui préférait faire marche arrière pour ne pas en dévoiler trop sur lui ou ses proches, soit c'était un hybride tout autre qui était venu ici pour chercher les Cullen lui aussi et qui n'hésiterait surement pas à lui apporter son aide si nécessaire. Elle tenta de ne pas faire remarquer qu'elle était intéressée par plus d'information concernant le jeune homme et fit semblant de tomber dans le panneau et de s'écarter du sujet en entrant dans cette diversion qu'il venait de lancer. Elle se retourna quelques secondes pour observer le groupe de biche qui s'apprêtaient effectivement à reprendre leur chemin, ce qui rendrait la chasse plus difficile. Elle tourna la tête en direction du jeune homme avant de décider de prendre la parole.


    " Je ne suis pas habituée à être accompagnée quand je mange. J'attendrais le prochain groupe. "

    Lorsqu'elle prononça sa seconde phrase, sa voix trahie sa faim et le fait qu'elle ne pourrait surement pas attendre encore longtemps. Elle fit semblant de rien et tenta de garder son calme ce qui était plus difficile lorsqu'elle avait faim et qu'on lui demandait de patienter. Mais il était vrai qu'elle n'aimait pas qu'on la regarde chasser ou manger, elle avait l'impression de revivre tout le temps qu'elle avait passé avec sa famille de vampire et à cette époque elle ne pouvait pas faire ce qu'elle voulait. Durant toutes ces années elle avait été obligé de se nourrir de sang humain alors qu'elle détestait la simple idée de tuer des humains pour survivre. Le fait même d'avoir causé la mort de la femme qui l'avait porté, déjà rien que cela était très difficile à supporter pour elle et cela jamais elle ne se le pardonnerait même si elle savait que rien n'avait été sa faute et que c'était celle des Volturi. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle avait choisit de refuser la mission qu'on lui avait donné, qu'elle avait décidé de trouver les Cullen pour les prévenir de ce que les Volturi préparaient et surtout afin de les aider de son mieux.

    Eléa aurait aimé pouvoir chasser tranquillement, elle aurait préféré que l'hybride ne se signale qu'après qu'elle ait chassé, les choses auraient été plus simple et elle n'aurait pas eut à se concentrer sur tout pour se contrôler. Elle réalisa enfin qu'elle ne connaissait même pas le prénom de ce garçon, même s'il ne lui donnait pas son nom de famille se serait surement plus pratique pour eux de discuter en connaissant un petit détail supplémentaire sur chacun, détail qui pourrait être jugé comme étant négligeable. La jeune blonde s'était décalée pour se place au coté du jeune homme et plus face à lui, peut-être que ça l'aiderait de ne pas risquer de le regarder dans les yeux.


    " Je ne connais même pas votre nom ! "

    Elle ne savait pas réellement si le tutoiement était d'usage dans la situation actuelle. Elle avait été élevé par de vieux vampires qui lui avaient ainsi apprit à vouvoyer les personnes qu'elle ne connaissait pas même s'ils semblaient avoir son age.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Jeu 16 Avr - 21:55

Josh’ eu un sourire, persuadé que sa diversion avait parfaitement fonctionné. Il n’était pas assez méfiant pour songer au fait qu’elle avait fait semblant de tomber dans le panneau. Sans pour autant la dénigrer, il reprit un peu plus confiance en lui. Pas qu’il la pense crédule, il s’imaginait juste qu’il pouvait se sortir de ce genre de situation plus ou moins facilement. Ok, grossière erreur, mais comment pouvait-il s’en apercevoir ? Des deux, c’était sûrement elle la plus douée. Ayant repris un minimum d’assurance, il se permit même de la regarder un peu plus attentivement. Se yeux étaient probablement la partie la plus visible, si leur forme était agréable, la couleur de ces derniers avaient quelque chose de remarquable. Et ce, même avec la couleur foncée qui traduisait l’état actuel de la jeune femme. Le plus troublant dans cette couleur, c’est que l’on pouvait presque y déceler une pointe de rouge foncé. Le genre de couleur qui signifie que les animaux ne sont pas, généralement, au centre des priorités alimentaires. La première phrase qu’elle avait dite revient à la mémoire de chose « Mieux vaux ça qu’un humain… ». Finalement, elle n’était peut-être pas si végétarienne que cela ! Ce qui intriguait le jeune homme, c’était donc de savoir pourquoi les animaux, si on avait eu vent d’autres saveurs ? Il s’attarda un peu sur son visage, sur l’ondulation de ses longs cheveux blond, tout en cherchant à comprendre cette nouvelle énigme de l’intrigante ‘probable hybride’.

Pourquoi une personne s’étant déjà nourri de sang humain venait chasser des animaux dans la forêt de Forks. Ville où justement a vécu la plus grande famille de végétarien. Est-ce que l’on pouvait vraiment considérer cela comme une coïncidence ? Difficile à croire. Et pourtant rien ne lui permettait de poser la moindre question à ce sujet. C’était juste des interrogations basées sur des informations trop succinct et sans la moindre possibilité de les vérifiées. Pour le moment… Il garda ses interrogations, car se connaissant s’il venait à poser un de celles-ci, il inonderait rapidement la jeune femme d’un tas d’autres questions. Il finirait bien par savoir, un jour ou un autre. Il espérait, en tout cas.

Le prochain groupe ? Il du mettre au point ces derniers mots, car sur l’instant il ignorait totalement de quoi elle pouvait bien parler. Trop perdu dans ses pensées, ou sur les traits de son visage. Il ne lui fallu qu’une petite seconde pour comprendre le sens général de ce qu’elle venait de dire. Il suffisait de comprendre ce léger dérapage dans le timbre de sa voix. Le prochain groupe ? Attendre pour qu’elle se nourrise. D’une manière qu’il ne pouvait pas expliquer il se sentait en quelque sorte responsable d’elle. Sans que se soit vraiment le cas, sans qu’il puisse y avoir la moindre raison. Peut-être à cause de la couleur de ses yeux, alors qu’elle semblait vouloir s’en prendre à des biches. Peut-être parce qu’il regrettait d’être intervenu. Il s’imaginai sûrement qu’elle était dans une sorte de cure, que seuls les vampires pouvaient connaître. Ou un truc dans le genre. Bref, il pensait que son intervention n’avait vraiment pas été une bonne chose, sans pour autant regretter de la rencontrer. Sentiments bien trop éloignés pour qu’il puisse y comprendre quoique ce soit. Mais toujours est-il qu’il s’en voulait.

Le tout était maintenant de l’aider, sans pour autant lui faire comprendre ses intentions. En aucun cas elle renvoyait l’image de petite fille frêle et sans défense. Il avait peur qu’en dévoilant trop bien ses intentions elle ne s’imagine qu’il la voit ainsi. Là encore, c’était assez compliqué à expliquer. Mais que pouvait-il bien y faire ? Il ne répondit donc rien, se contenta d’hocher la tête en attendant de trouver une idée de génie qui pourrait tout remettre dans l’ordre sans pour autant que cela soit flagrant.

L’hybride était maintenant à coté de lui, en train de lui demander de se présenter. Suite tout à fait logique dans une conversation entre deux personnes, quelles soient vampires, humaines ou hybride. Il marqua tout de même un sourire à la façon dont elle parlait. Bien qu’avec les hybrides il soit difficile de déterminer un âge, ils ne devaient pas trop être éloignés. Alors le vouvoiement n’était pas vraiment de rigueur. Ou, peut-être, que c’est lui qui avait mal été éduqué à vouloir tutoyer la terre entière. Il se tourna un peu vers elle, tendit une main. Et ouvrit la bouche pour répondre dans un sourire ravi.


« Je donne jamais mon nom à une personne qui n’est même pas capable d’attraper une biche ! Sauf si elle est humaine, bien évidemment. »

Il lui lança un regard de défi, dans le timbre de sa voix il n’y avait aucune critique. Juste un ton joueur. Du genre : « si tu arrives à attraper une biche avant moi, t’aura le droit au nom, mais je m’en fait pas, j’y arriverai sûrement avant toi ». Voilà un peu près tout ce qui se traduisait dans le timbre de sa voix et dans son regard. Mais, si cela ne se voyait pas, il se foutait complètement de qui allait attraper une biche en premier. Il jouait juste sur ce défi pour qu’elle puisse étancher un peu sa soif. Le but n’était donc pas qu’il y ai un vainqueur ou non. Il fallait juste qu’il trouve un moyen ingénieux pour qu’ils puissent se séparer sous prétexte d’une chasse sous forme de défi. Tout en s’assurant à plus de 50% qu’il pourrait la recroiser après. Il ne lui restait plus qu’un détail à régler. Faire en sorte que les biches se dispersent, de cette manière ils pourraient tous deux se séparer. Ca ajouterai un peu de piment à cette chasse, et surtout, ça permettait la jeune fille de pouvoir se nourrir sans être à la vue de quelqu’un. Bien sur, il n’était pas convaincu qu’elle accepterai, mais il aurait essayé. Il fut un mouvement brusque en direction des biches, créant un certain bruit. Les animaux prirent la fuite et Joshua se tourna vers la petite tête blonde avec son regard plein de défi et son sourire tout aussi amusé.

« Alors ? »
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Ven 17 Avr - 0:02

    Eléa tentait de rester impassible, ne pas risquer de faire percevoir par un regard, une attitude ou un geste l'interêt qu'elle ressentait pour le jeune homme. Pour l'instant elle était persuadée qu'elle s'intéressait à lui pour qu'il l'aide dans sa quête et elle comptait bien faire son maximum pour ne pas risquer de le faire fuir ou de créer chez lui une quelconque réticence à garder contact avec elle. Elle n'était pas vraiment habituée aux sentiments humains qu'elle pouvait ressentir, en effet durant tout le temps qu'elle avait passé dans sa famille vampirique, on ne lui avait rien appris sur ce que sa part humaine impliquait. Elle ne savait rien des divers sentiments humains qui pouvaient à tous moment l'envahir et parfois même la faire flancher. Elle avait découvert qu'elle pouvait porter un intéret à une personne mais pour elle ce n'était pas ce que les humains appelaient l'amour, pour elle ce n'était qu'une partie de son subconscient qui la prévenait que la personne à laquelle elle s'intéressait serait peut-etre un allié ou une personne capable de l'aider. En aucun cas elle ne savait identifier les sentiments tel que l'amour, l'amitié, l'attirance ... Elle connaissait tout juste les termes que les humains employaient pour en parler mais jamais elle n'avait eut de description sur ce dont il s'agissait et comment les reconnaitre.

    La jeune blonde restait immobile, elle sentant bien que le jeune hybride la détaillait et analysait le moindre détail pouvant surement l'aider à se faire une idée. Voila pourquoi elle ne bougeait plus, observant le groupe de biche toujours présent, mais surement pas pour longtemps, auprès du petit point d'eau. Elle tentait de garder son attention fixé sur quelque chose pour ne pas risquer d'exprimer une quelconque gene. Cependant après quelques instants ses joues se mirent à rosir et elle sentait comme un feu lui bruler le visage. Ne voulant pas sembler étrange suite à cette réaction, elle se comporta comme si de rien n'était, comme si elle n'avait rien remarqué même si elle se doutait que cette réaction faisait partie de celle fréquente chez les humains. Elle avait déja remarqué que parfois les joues des jeunes filles devenaient rouge de sang lorsqu'elle parlait avec un garcon. Elle ne comprenait pas comment cela se produisait mais ne souhaitait même pas le savoir, sauf si cela pouvait l'aider à le controler ce dont elle doutait énormément.

    EJ fixait toujours le petit groupe de biches mais les regarder intensément, comme elle le faisait n'aidait pas à combattre sa faim, bien au contraire, et si elle continuait ainsi elle ne pourrait pas se retenir beaucoup plus longtemps de ne pas attaquer et se nourrir de leur sang. C'est à peu près à ce moment la que le jeune hybride reprit la parole pour répondre à sa question concernant les présentations. Elle tourna vaguement le visage vers lui en entendant et analysant ses paroles. Elle sentait bien qu'il tentait de la mettre à l'aise et de lui donner un moyen de se nourrir sans poser trop de problemes en n'intervenant pas dans l'histoire. Elle ne répondit rien et retourna la tête vers les biches qui se trouvaient toujours auprès du point d'eau. Deux d'entre elles s'étaient quelque peu éloignées, attendant que le reste du groupe ait finit de boire. La jeune femme réfléchit quelques secondes à ce que le défi lancé par le jeune homme impliquait. Ils auraient surement la possibilité de s'éloigner l'un de l'autre, ce qui lui permettrait de manger un peu avant de reprendre la conversation et qu'il se décide enfin a réveler son identité. Elle se retourna vers lui lorsqu'il fit le mouvement brusque prévu pour dispercer les biches dans la forêt. Elle l'observa le temps d'une seconde avant de partir au pas de course à la poursuite du plus gros groupe qu'elle aurait rejoins en quelques secondes. Elle éclata d'un rire cristallin tout en avancant vers ses proies. Elle n'en était plus qu'à une dizaine de mètres lorsqu'elle remarqua que celles-ci ne l'avaient pas remarqué et ralentirent le pas, elle avait due se déplacer beaucoup plus légèrement qu'elle ne le pensait pour que les biches ne la remarquent pas. Elle ralentit à leur rythme puis en 2 secondes sauta sur deux des biches, mordant l'une et brisant deux pattes à l'autres pour l'immobiliser. Cet acte aurait pu paraitre comme cruel pour qui que ce soit mais elle avait été habituée à chasser comme cela, blesser pour immobiliser avant de mordre et de tuer. La bête aux pattes cassées n'eut pas le temps de souffrir car Eléa commenca par elle, préfèrant abreger ses souffrances, sachant que la première était immobilisée par son coup de croc à la gorge. Elle avait beau ne pas avoir de venin, comme les hybrides femelles, elle avait des dents tout aussi redoutable que les hybrides males.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Ven 17 Avr - 1:08

Il s’était sûrement montrer très convainquant en proposant ce défi qui visait simplement à la laisser se nourrir, sans pour toute fois lui donner l’impression qu’il cherchait à se racheter d’être intervenue avant le repas de la jeune femme. Il avait même réussi à se convaincre lui-même qu’il y avait un réel défi derrière tout cela. Alors quand après un rapide coup d’œil elle partit en courant, il se mit à sourire de plus belle tout en courant à son tour. Courir à travers la forêt, ou dans les grandes étendues de l’Alaska avait toujours eu un effet bénéfique sur lui. Courant bien plus vite que la moyenne humaine, le paysage autour de lui prenait un tel visage qu’il sentit ce sentiment de plénitude qu’il ressentait à chaque fois qu’il avait l’impression de se fondre dans le paysage. Sentiment difficilement explicable que seuls les autre vampires et hybrides peuvent, éventuellement, comprendre. Un sentiment d’autant plus fort quand il vise un but précis. Traquer, attraper, s’abreuver d’une proie. Il aurait pu se passer d’un repas, mais il pouvait tout autant s’en accommoder.

Pourtant si il prenait plaisir à courir après une proie, cela n’a pas toujours été le cas. Ce sentiment lui a toujours fait un peu peur. N’étant pas foncièrement méchant, il ne comprenait pas le fait de prendre autant de plaisir à courir après un animal qu’il tuerait. Il avait fini par en déduire que c’était dans la nature vampirique, qu’on ne pouvait pas lutter contre cela. Mais si il prenait autant de plaisir, cela faisait-il malgré lui quelqu’un de mauvais ? Quelqu’un qui un jour pourra dévier des animaux aux humains ? Quelqu’un qui en oubliera même la nature même de l’humain pour le considérer comme il considère la biche qu’il pourchasse en ce moment même ? Oui toute ces questions lui avaient longtemps trotté dans la tête, mais il avait fini par accepter que c’était dans sa nature de se réjouir des chasses. Mais qu’il était dans sa mentalité de faire une différence fondamental entre animaux et humains. Partant de se principe, il avait commencé à s’abandonner à chacune de ses chasses, profitant de chaque moments et chaque sensations qui le parcourait.

Il prit soin de ne pas suivre le même petit groupe que la jeune hybride. Elle n’avait pas l’habitude d’être accompagnée durant ses repas, il voulait au moins respecter cela. Il prit donc une direction différente. Il avait une seule biche en vue, cela serait amplement suffisant. Josh’ se mit à ralentir, les talons légèrement relevés il s’avança doucement. Ne pas se faire sentir, ne pas se faire entendre. Il continua d’approcher, légèrement replié sur les jambes, prêt à bondir à l’instant propice. Le tout était de boire sans revenir tout débraillé, étant donné qu’il espérait bien retrouver la petite blonde par la suite. Il eu un moment d’inattention, en se demandant de quelle manière pouvait s’y prendre l’hybride dont il venait de se séparer. Ce court instant lui value une pénalité en marchant sur une branche sèche qui craqua immédiatement sous son pied. La biche se trouvant à quelques mètres de là releva la tête les sens aux aguets. Josh’ n’eu plus le choix que de bondir sur la proie avant qu’elle ne puisse s’échapper. La planquant dans un même mouvement contre lui, et tenant sa tête d’une main il plongea ses crocs dans l’animal.

Le sang s’écoula dans sa gorge. C’était assez étrange en réalité. Quand on vous a seulement appris à ne boire que du sang animal, on doit logiquement penser que c’est bon. C’est comme quelqu’un qui ne boirai que du Pepsi en assurant que c’est délicieux, jusqu’au jour ou quelqu’un lui fait goûter du coca. Là, il s’aperçoit qu’il avait tort sur toute la ligne. Cela devrait fonctionner pareil avec le sang animal et le sang humain. Pourtant, Josh’ pouvait affirmer sans le moindre doute que le sang humain n’avait rien de comparable à ce qu’il était en train de boire actuellement. Ceci étant dit, c’est le genre de chose qui ne lui donne absolument pas envie d’aller vérifier !

L’animal, qui n’était pas bien grand, se vida rapidement, puis complètement. Il relâcha donc sa prise pour laisser le corps de l’animal au sol. En se relevant, il passa le revers de sa main sur le coin des lèvres afin de ne laisser aucune trace de ce qui venait de faire. Ce geste n’ayant rien à voir avec une quelconque culpabilité, c’était un geste aussi banal que de se laver les mains après avoir mangé des chips. Il fini par tendre l’oreille et se concentrer sur une odeur particulière. Il cherchait juste à savoir par où il devait se diriger pour avancer en direction de la jeune hybride. Quand il trouva sa trace, son odeur, il se dirigea dans cette direction. Mais il ne le fit pas au pas de course cette fois. La soif qui n’était pas indispensable et celle de la jeune femme étaient vraiment différentes. De ce fait elle ne se satisferai sûrement pas de ce que lui avait pu prendre et, donc, elle en aurait pour plus longtemps. Voilà pourquoi il marcha, tout simplement, dans sa direction.

Bien évidemment, il profita de se trajet pour se poser une question : celle de son nom. Il ne comptait pas mentir, pas vraiment dans ses habitudes. Mais il avait l’avantage de posséder deux noms. Le tout était de savoir si il allait donner celui de Cullen, ou si il allait s’arrêter à Mark C’était vraiment étrange de se sentir méfiant envers quelqu’un qu’on a envie d’aider. Sentiment d’autant plus débile que rien ne laissait à supposer qu’elle avait besoin d’aide. Alors bien évidemment il pouvait lui donner le nom de Cullen, et si vraiment cela s’avérait être une erreur, il avait possibilité de s’attirer la sympathie de cette fille d’une manière ou d’une autre. Une façon de se protéger si finalement si s’avérait que c’était une erreur. Mais il n’avait absolument pas envie de cela. Pas envie d’utiliser le moindre don sur elle. Allez savoir pourquoi, même lui l’ignorait. Il y a des choses pour lesquelles il n’aura jamais de réponses surtout quand il s’agit de ressentis. Mais elle l’intriguait de manière positive, et il avait envie de découvrir les mystères qui pouvait planer au dessus d’elle, sans aide extérieur, sans don…
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Ven 17 Avr - 15:12

    Eléa prit tout son temps pour boire le sang de la première biche, elle avait vraiment soif et le sang animal n'avait pas vraiment les même effet que le sang humain. Certes elle pouvait survivre en ne buvant que du sang humain mais jusqu'à présent elle n'avait jamais eut la sensation d'être totalement repue et comblée comme ça avait été le cas du temps où elle était obligée de tuer des humains. Elle épuisa rapidement la réserve de sang que contenait la biche et se releva doucement pour passer à sa seconde victime. Elle n'aimait pas avoir à tuer qui que ce soit pour se nourrir mais elle tentait de se convaincre qu'il valait mieux que ce soit des animaux que l'on trouvait beaucoup et que même les humains tuaient plutôt que des humains dont les disparitions seraient remarqués et qui pourraient lui attirer des problèmes. Elle s'installa à quelques petits mètres de l'endroit où elle se trouvait juste avant et ou le cadavre amaigrit et desséché de la première biche gisait encore, pour se placer auprès de la première biche. Elle était morte et n'avait pas eut le temps de souffrir en comparaison à sa comparse. La jeune blonde observa un instant la tête de la biche, remarquant une expression de frayeur et de souffrance sur cet animal elle réalisa le monstre qu'elle était. Être obligée de se nourrir du sang d'autres êtres était extrêmement difficile à supporter pour elle mais jusqu'à présent elle n'avait jamais fait attention aux visages de ses victimes. Ses parents lui avaient toujours dit que voir la souffrance de sa proie rendait la traque encore plus agréable et donnait un meilleur gout au sang. Elle n'avait jamais réussit à regarder ses victimes après les avoir achevée, elle avait peur que leurs visages morts s'encrent dans sa mémoire et qu'ils finissent par la hanter. Si elle avait su ce qu'elle aurait éprouvé en regardant cet animal, elle ne l'aurait jamais fait et ne se serait pas posé toutes les questions qui lui tournaient actuellement en tête.

    N'existait-il pas un autre moyen pour survivre que de se nourrir de sang ? Elle n'avait jamais essayé la nourriture humaine et ne savait donc pas si son corps la supporterait et s'il aurait le même effet que le sang. Ne pouvait-elle pas obtenir du sang sans en connaitre la provenance ? La encore elle imaginerait les raisons qui auraient fait qu'elle avait obtenu ce sang, elle se demanderait sans cesse quel humain ou animal était mort pour qu'elle survive, ou quel humain pourrait mourir, ne bénéficiant pas du sang qui aurait pu le sauver. Tant de questions, de problèmes auxquels elle n'avait jamais prêté attention et qui maintenant la hantaient et la tétanisaient. Elle était assise devant cette biche morte et dont le sang s'écoulait légèrement par les marques laissées par les crocs de l'hybride. Elle ferma les yeux et aspira une grande goulée d'air frais avant de plonger la tête vers la biche morte. Celle-ci avait du sang qui ne lui servirait pas et qui ne pourrait pas être utilisé pour sauver un humain alors autant qu'elle en profite et qu'elle le boive, cela lui laisserait surement un peu plus de temps pour survivre et trouver une autres solutions. Une fois en ville elle irait acheter de la nourriture humaine et l'essayerait, peut-être, étant mi-vampire mi-humaine pouvait elle manger des deux façons. Elle se doutait vaguement que ce ne serait pas très facile et peut-être que ça serait même impossible mais elle n'avait pas le choix et devait trouver une solution pour arrêter de faire du mal à des êtres vivants pour sa simple survie.

    EJ finit de vider la biche qui se trouvait devant elle, gardant les yeux fermés de peur de revoir cette expression de souffrance que semblait exprimer la biche. Lorsqu'elle eut terminé, elle reposa la biche à l'endroit où elle était tombée après la morsure de la jeune hybride et se releva les yeux toujours clos. Elle fit quelques pas, faisait très attention aux endroits où elle posait les pieds pour ne pas faire de bruit ou risquer de glisser. Après s'être éloigné de quelques dizaines de mètres de ses victimes, elle rouvrit les yeux, la soudaine clarté la fit cligner quelques secondes, elle réalisa qu'elle avait du rester un long moment à réfléchir, à manger et à se déplacer car le soleil avait changé de place et une fois que sa vue était revenue correctement, elle distingua le jeune homme avec qui elle avait parlé juste un peu plus tôt. Il était encore loin et semblait suivre une piste. Peut-être la cherchait-il ? Elle ne savait trop quoi faire. Elle aurait voulu s'isoler, rester seule pour ne pas contraindre quelqu'un qu'elle ne connaissait pas à partager de force son état d'humeur actuel. Elle était loin d'être aussi a l'aise et joyeuse que quelques instants plus tôt. Elle avança un peu plus et trouva une cachette parfaite : quelques arbres étaient tombés les uns sur les autres et ils créaient ainsi un très bon abri, quelques branches passants devant le trou lui permettrait de rester tranquillement cachée.

    La jeune blonde se doutait bien qu'un hybride n'aurait aucun mal à la retrouver grâce à son odeur mais elle espérait qu'il comprendrait qu'elle n'était plus vraiment dans l'état d'esprit de discuter de banalité avec qui que ce soit. Elle se dirigea doucement jusqu'aux arbres et s'y assis, elle passa ses bras autour de ses genoux qui était déjà repliés contre elle et posa son front sur ses genoux. Elle tenta de faire le vide, de ne faire aucun bruit pour ne pas être remarquée et pour ne pas risquer d'attirer un animal. En effet elle n'avait pas tout à fait étanché sa soif et il serait alors risqué pour un animal de s'aventurer par ici tant qu'elle n'avait pas trouvée une idée et qu'elle ne savait pas précisément ce qu'elle devrait faire. Elle ne faisait plus attention à rien, tentant de se concentrer sur ses pensées pour oublier où elle se trouvait et se qui pouvait se passer autour d'elle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Ven 17 Avr - 15:53

Josh’ se dirigeait à l’odeur si particulière que libérait la jeune hybride. Mais cette odeur, aux goût quelques peu enivrants, se stoppèrent sans qu’il ai la jeune fille en vue. En s’arrêtant il posa son regard tout autour de lui pour, finalement, apercevoir un tas d’arbre qui devait offrir une cachette toute à fait correcte. Il aurait été bien mal avisé de sa part de se joindre à elle, si elle s’y était mise c’est qu’elle ne voulait probablement pas être vue. Alors, à partir de ce moment, il restait au jeune homme deux choix :

Le premier et celui que beaucoup aurait sûrement choisi était de rebrousser chemin et de la laisser seule. Mais il avait le sentiment qu’elle ne s’était pas mise là parce qu’elle ne voulait pas le voir. Du moins, c’était sûrement le cas, mais ce n’était sûrement pas parce qu’il avait fait quelque chose qui l’avait déplu. Sinon, elle ne se serait pas cacher à proximité. Si c’était seulement lui qu’elle cherchait à fuir, elle aurait prit une tout autre direction et serait déjà bien loin à l’heure actuelle. Raisonnement qui l’entraîna au deuxième choix.

Il pouvait, aussi, resté. Pas besoin qu’elle parle, pas besoin qu’il lui parle non plus. Elle pourrait restée terrée et sortir quand elle estimerait que c’était le moment. Le fait qu’elle s’enferme dans cette cachette de fortune juste après avoir chasser, laissait à supposer qu’elle ne l’avait pas fait contre lui, mais pour se retrouver avec ses réflexions. Et, en arrivant à cette hypothèse il trouvait tout à fait déplacer de tourner les talons et de partir en la laissant là ruminer quelque chose qui ignorait mais qu’il pensait en rapport avec la chasse.

Alors, même si il pouvait tout à fait resté debout pendant des heures, il préféra s’asseoir un peu plus loin contre le tronc d’un arbre situer face à la cachette de la jeune fille. Pendant de longues minutes il ne parla pas, cela durant peut-être plusieurs dizaines de minutes. Peu importe le temps, en réalité, c’était une notion tout à fait subjective dans leur cas à tous les deux. Il ne bougea pas, se contentant de resté là à faire ses hypothèses sur les raisons de ce soudain mutisme. Finalement, lancer ce genre de défi n’avait peut-être pas été une très bonne idée. Il pensa, en toute logique, qu’il y était forcement pour quelque chose. Alors il aurait pu tout à fait divaguer pendant des heures sur ce qu’il aurait dû faire, ou ne pas faire. Mais qu’est ce que cela aurait pu changé ? Ce qui était fait, était fait et, même avec toute la volonté du monde il ne pouvait pas revenir en arrière. La question à se poser était donc de savoir ce qu’il pouvait faire maintenant.

Il avait beau retourner le sujet dans tous les sens, tout le ramenait à cette histoire de chasse, de cette couleur qui parcourait les yeux de la jeune fille, de son changement d’attitude concernant les gens qui vivaient ici. Les Cullen, se n’était pas un secret, sont végétariens. Qu’est-ce qu’une hybride pouvait bien faire ici, sur un territoire qu’ils avaient longtemps occupé. Sachant que ses yeux pouvaient aider à révéler son régime alimentaire alors qu’elle chasse des animaux… Tout sembla s’illuminer d’un coup dans sa petite tête.


_ Joshua Mark… Cullen…

Pourquoi ? Pourquoi avait-il donné son nom après ce long silence ? Ne pouvait-il pas attendre qu’elle lui pose à nouveau la question ? Ne pouvait-il pas le placer de manière plus propice ? Non, en y réfléchissant bien, c’était justement le moment idéal. Il ne savait pas vraiment pourquoi, du moins il n’en n’avait qu’une vague idée. Mais il savait, ressentait, que c’était maintenant qu’il fallait le dire. Remontant les genoux contre son torse, il continua sur sa lancée.

_ Écoute je ne sais pas pourquoi tu es dans cette forêt, le hasard fait difficilement partie de mon vocabulaire. Quoiqu’il en soit, je ne te demanderai rien. D’ailleurs, je n’ai pas non plus l’attention de te déranger. Je te demande pas non plus de parler, mais au moins de me faire savoir si tu veux que je parte.

Il avait bien sûr choisi l’option qui consistait à rester assis, ici. Mais il ne comptait pas le faire sans l’accord de la personne cacher entre ses arbres. Elle pouvait décidée de restée muette pendant de longues heures, cela lui était égal. Il resterait. Mais si elle lui demandait, ou lui faisait comprendre qu’elle souhaite vraiment rester seule, alors il partira. Il avait étrangement envie de l’aider et en aucun cas de lui causer le moindre embêtement. Peut-être qu’un jour il comprendra pourquoi il a agit de cette manière. A cet instant présent, il n’en savait rien, mais il s’en contre foutait. Ce n’était pas vraiment lui qui comptait pour le moment mais elle.
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Ven 17 Avr - 17:13

    Eléa resta quelques minutes totalement seule, terrée dans cette solitude qu'elle avait souhaité et qui, en tout cas elle le pensait, l'aiderait à trouver une solution finale à toute cette histoire. Elle entendit des bruits de pas très léger et comprit que le jeune hybride était arrivé à proximité de l'endroit où elle se trouvait quelques instants plus tôt. Peut-être aurait-elle due fuir plus loin et se cacher dans un véritable endroit à l'abri de tout au lieu de rester ici alors qu'elle savait pertinemment qu'il pourrait la retrouver et qu'il risquerait de vouloir rester avec elle à discuter. Elle espérait qu'il partirait et entendit à nouveau des bruits de pas. Involontairement elle poussa un soupir qui dépeignait autant de peine que d'agacement.

    D'un coté elle ne souhaitait pas réellement rester seule a ruminer durant des heures des possibilités qu'elle ne pourrait pas mettre en place ou qui lui serait difficile voir même impossible à supporter. Peut-être qu'avoir de la compagnie, quelqu'un à ses cotés sur qui elle pourrait compter serait un bond moyen de retrouver gout à cette vie qui lui déplaisait de plus en plus depuis quelques temps. Depuis qu'elle avait quitté sa famille elle réalisait qu'il lui était très difficile de ne pas culpabiliser sur les meurtres qu'elle devait commettre, des vies qu'elle devait ôter à des êtres vivants pour permettre sa propre survie. Combien d'humains avait-elle due tuer lorsqu'elle était dans sa famille ? Combien d'animaux allait-elle encore devoir tuer pour rester en vie ? Combien de temps durerait sa vie d'ailleurs ?

    De l'autre coté elle aurait souhaité pouvoir rester seule dans cet abri de fortune à se culpabiliser d'être venue au monde, d'avoir causé la mort d'une jeune femme innocente. Elle aurait aimé avoir pu choisir, elle aurait voulu qu'on laisse le choix à cette jeune humaine qui ne savait surement rien de ce qui l'attendait. Elle aurait aimé que jamais les Volturi n'aient vent de la possibilité de créer des hybrides mi-vampire mi-humain, qu'ils n'aient jamais eut a projeter de créer ces êtres pour semer le trouble autour d'eux. Elle aurait aimé pouvoir mourir sur le champs pour ne plus avoir à faire souffrir ou même à tuer qui que ce soit qu'il s'agisse d'un humain, d'un animal ou même d'un vampire ou d'un hybride.

    EJ réalisa que l'hybride était resté, il s'était surement installé quelques mètres plus loin pour la laisser seule tout en restant à proximité au cas où elle aurait besoin. Elle sentait sa présence grâce à son don, sans l'avoir réellement voulu elle avait intégrer ce jeune homme à ses souvenirs et maintenant elle pourrait le retrouver n'importe où et n'importe quand. Elle ne pourrait cependant pas savoir ce qu'il fait ou l'apparence actuel qu'il pourrait avoir. Pour elle il resterait le jeune homme qu'elle avait vu aujourd'hui dans la forêt et si elle tentait de le chercher d'ici 25 ans alors qu'ils auraient surement tout les deux beaucoup changé, elle le verrait toujours comme étant ce jeune homme. La jeune blonde était perdue dans ses pensées, toujours dans la même position, la tête sur les genoux et les bras autour pour se tenir en boule, lorsque l'hybride se mit à parler. Elle écouta sans vraiment faire attention et compris qu'il lui donnait son nom. D'un seul coup elle se fichait totalement de savoir qui il était, mais s'il se présentait c'était surement qu'il comptait apprendre à la connaitre et l'aider. Elle releva la tête n'ayant même pas percuté sur le fait qu'il avait dit Cullen. Elle l'écouta attentivement, attendant qu'il ait terminé pour réagir à ce qu'il venait de dire. Avant même de dire quoi que ce soit, elle sortit de sa cachette réalisant que cet isolement pourrait paraitre idiot pour le jeune homme.

    La jeune femme se releva doucement, ne faisant pas attention à l'apparence qu'elle pouvait avoir et ne réalisant pas les petits morceaux de branches ou les taches de terre qui se trouvaient sur ses vêtements. Elle se dirigea vers l'arbre sur lequel le fameux Joshua c'était installé et s'assit délicatement un peu plus loin. Depuis son départ de chez sa famille de vampire, elle n'était plus habituée à se tenir à une distance assez proche de qui que ce soit. Elle était quelque peu hésitante ne sachant pas vraiment comment se comporter. Le jeune homme s'était présenté à elle et elle réalisa enfin le nom qu'il avait prononcé. C'était un Cullen... Elle venait de trouver un membre de cette famille qu'elle cherchait depuis quelques semaines maintenant. Elle s'apprêtait à se présenter lorsqu'elle réagit au nom qu'elle allait lui donner. Volturi ... Était-ce une bonne idée de prononcer ce nom qu'elle détestait autant que sa nature alors qu'elle ne pouvait pas en changer ? Elle décida de ne pas prononcer ce nom, de s'arrêter à ce prénom composé qu'elle portait et qui jusqu'à présent n'avait pas représenté un danger. Et s'il demandait à connaitre son nom ? Elle n'aurait qu'a choisir entre mentir et inventer un autre nom, ce qu'elle ne souhaitait pas vraiment mais sans savoir pourquoi et dire la vérité, dévoiler son nom et expliquer les raisons de sa venue ici, en espérant qu'on la laisse parlé et qu'on la croit.


    - Moi c'est ... elle prit une grande inspiration puis tendit la main un peu tremblante en direction de Joshua, comme le faisait les humains pour se présenter. ... Eléa June ...

    Elle espérait qu'il comprendrait que cette simple présentation était déjà très importante pour elle et qu'elle était en quelque sorte une réponse à son petit discours. Elle avait perdue l'habitude de parler pendant des heures, de tout et de rien avec n'importe qui et à partir d'aujourd'hui elle allait devoir tout réapprendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Ven 17 Avr - 18:51

Est-ce qu’il était surpris de la voir sortir ? Oui, assez. Mais il ne pu s’empêcher de sourire. Il était loin de ressentir une satisfaction tout à fait personnelle du genre « J’suis trop fort, j’ai réussi à la faire sortir de son terrier », bien au contraire. Il souriait, parce qu’il était content de la voir sortir et qu’il ne voulait pas la voir se terrer dans son coin. Il n’était pas convaincu que cela soit le mieux pour elle. Mais là encore, c’était que des suppositions. La seule chose qu’il ne voulait pas, c’était de la brusquer ou un truc dans le genre. Qu’elle sorte était une bonne chose, mais il ne fit aucun commentaire, se contenant de sourire et de ne pas bouger, la laissant faire ce qu’elle voulait.

Bon d’accord, son sourire était aussi dû au fait qu’elle avait des feuilles accrochées dans les cheveux. Mais rien de moqueur, en fait il trouvait tout cela mignon. On était bien loin du stéréotype de la femme parfaite, distinguée à toutes épreuves. Et il faut avouer que ça lui plaisait bien, la rendant plus naturel. Voilà c’était la seule autre raison de son sourire. Il la suivit du regard alors qu’elle s’installait un peu plus loin. Pas de proximité ! Peu importe, elle était dehors, et il avait le loisir de pouvoir voir son visage à nouveau. Que pouvait-il demander de plus ? Il fut toute fois surpris de ses propres réactions, mais mis ses interrogations personnelles de côté pour le moment.

Elle commença à annoncer sa présentation. Une inspiration et une main tendue plus tard, elle lâcha son prénom, son double prénom. Pas de nom ! Il n’en ferait pas toute une histoire. Après tout, qui de nos jours se présentait en donnant son patrimoine en entier ? Alors n’y prêtant pas plus d’attention que cela, il attrapa la main de la jeune fille, comme pour sceller cette rencontre –bien que cela relevait plus de la coutume humaine qu’autre chose.



_ Enchanté Éléa June.

Son sourire rendait sa phrase réellement sincère. Ne lui demander pas pourquoi, il était vraiment enchanté et puis c’est tout. De toute façon depuis le début, même avant de l’avoir vu. Il avait trouvé l’odeur l’intrigante, puis la personne en elle-même. Et pour une personne comme lui, qui voulait toujours tout comprendre sur tout, il ne pouvait qu’admirer une personne qu’il trouvait pleine de mystère. Bon, si on y ajoute les attraits physiques, alors là, les raisons de son enchantement devenaient d’une évidence pure et simple.

Relâchant sa main, il s’était souvenu lui avoir dit qu’il ne lui demanderait rien. Et il comptait bien si tenir. Pas de question, n’impliquait pas forcement qu’il n’avait pas le droit de parler. Il pouvait tout à fait tourner son sujet sur ce qui pensait la tracasser. Après tout, il ne pouvait pas perdre grand-chose à fonctionner de cette façon. Alors fixant un point dans la forêt il commença à prendre la parole.


_ Je sais pas vraiment comment on fonctionne en tant qu’hybride. Mais, je crois qu’on est beaucoup plus sujet aux sentiments humains. Au début quand je chassais les animaux, je culpabilisais parce que j’y prenait un certain plaisir. Un sentiment qui n’entrait pas du tout dans mon mode de pensée et de fonctionnement. Prendre plaisir à tuer une vie, même animal, restait quelque chose d’inconcevable.

Il lâcha un sourire, c’était le genre de pensée qui lui était revenu un peu plus tôt en courant après la biche. Et c’était le genre de pensée qui l’avait travaillé pendant un long moment. Il avait passer des nuits et des jours à décortiquer ses pensées.

_ Et finalement j’en suis venu à me demander si c’était le fait de tuer qui me donnait de sentiment de plaisir ou si c’était juste l’appât de quelque chose qu’on convoite ? Parce que si on est sujet aux sentiments humains, c’est pareil sur un point de vue vampirique. C’est un truc qui doit être dans les gènes. Puis, j’ai arrêté de me poser des questions le jour ou j’ai compris qu’on faisait comme les humains. Il faut bien qu’ils tuent les animaux pour les manger. C’est juste qu’on ne mange pas la même partie et qu’on ne tue pas de la même manière. Pour ce qui est du plaisir ressenti, bin… En fait, je crois que j’aurais du mal à expliquer comment je suis arrivé à passer au-dessus.

En fait il avait toute une théorie. La chasse c’était comme un lundi de pâque pour les enfants. Ils prennent un malin plaisir à les chercher et les trouver. On peut estimer qu’ils les traquent en quelque sorte. Mais il se voyait mal dire cela, parce que comparer une vie animale et du chocolat, c’était peut être un peu mal vu pour le moment. Ce qu’il comprenait très bien. D’ailleurs il était loin de comparer les deux. Mais, c’était le meilleur exemple qu’il avait. Plus les enfants débordaient d’effort pour trouver les œufs, plus ils les trouvaient meilleurs. Avec les animaux c’était pareil au final. Tout devait plus ou moins être une question de gènes.

Bon, rien ne l’avait obligé à dire tout cela. Et il n’attendait pas non plus qu’elle livre ses impressions à son tour. Mais, si c’était ce genre de choses qui la tracassait, il avait juste voulu faire comprendre que c’était normal d’avoir ce genre de réaction. Il aurait tendance à dire que c’est ce qui le rend un peu plus humain, ce qui pour lui était une bonne chose. Mais tout le monde n’avait pas le même mode de raisonnement.
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Lun 20 Avr - 15:12

    Eléa avait douté durant quelques instants sur la meilleure chose à faire en sortant de ce trou. Elle s'était demandé si elle n'aurait pas mieux fait de partir en courant pour s'éloigner de Forks et des Cullen. Peut-être pourrait-elle retourner à Volterra où les Volturi pourrait la punir de ce qu'elle avait fait - ou plutôt de ce qu'elle n'avait pas fait - alors qu'elle était ici, si proche des Cullen, en ayant un à coté. Si elle arrivait à provoquer leur colère alors peut-être qu'ils se décideraient à la tuer et alors elle serait libérée et n'aurait plus à se soucier de devoir prendre des vies pour assurer sa propre survie. Elle n'avait pas envie de mourir mais elle refusait de continuer à vivre en éprouvant cette culpabilité à chaque fois qu'elle devrait se nourrir. La jeune blonde était toujours assise sur le tronc d'arbre, à proximité de Joshua mais elle avait légèrement changé de posture. Lorsqu'elle s'était assise, elle l'avait fait aussi naturellement que possible, elle s'était installé comme l'aurait fait un humain mais plus elle entrait dans ses réflexions et plus elle se mettait en boule sur ce tronc. Elle regardait droit devant elle n'osant pas tourner la tête de peur de croiser le regard de Joshua. Elle ne savait pas pourquoi mais elle se sentait quelque peu mal à l'aise en réalisant qu'il la regardait, la détaillait même. Elle avait l'impression qu'il ne comptait pas rester avec elle sans rien dire, à la regarder et c'était un peu effrayant pour elle. Elle n'avait jamais eut de véritable conversation sur elle ou sur les autres même du temps ou elle était encore dans sa famille. A cette époque la elle pouvait déjà s'estimer heureuse lorsqu'elle pouvait parler de ce qu'elle voulait. En effet les conversations de sa famille tournait toujours autour des même sujets, leur estime des Volturi, l'honneur qu'ils leur avaient fait en leur envoyant un de leur soldat, la nécessité pour eux de faire de leur mieux pour élever l'hybride selon les règles les plus horribles des vampires. Si elle avait pu partir plus tôt, avant qu'on ne l'y force, elle l'aurait fait, préférant vivre seule et éloigné de tout et de tous plutôt que de rester avec des êtres aussi horribles et qui le semblaient même pas prendre conscience de la peine qu'elle éprouvait à vivre comme eux.

    La jeune femme était encore plongée dans ses pensées, les yeux à présent fermés, préférant observer les réminiscences de souvenirs plutôt que la réalité et les biches encore présentes à terre, lorsqu'elle entendit à nouveau la voix de Joshua, comme elle le craignait il avait cette habitude humaine qui consistait à tenter de combler les vides par une conversation. Il ne semblait pas avoir à l'esprit le fait qu'elle ne souhaitait pas parler mais elle se surprit à l'écouter, trouvant sa voix étrangement attractive et la sortant soudain de ses réflexions, voir même à vouloir discuter, lui répondre pour entendre cette voix une nouvelle fois. Elle l'écoutait avec attention, ne faisant attention à rien de ce qui se passait autour d'eux, comme s'ils étaient seul dans l'univers. Cette sensation était étrange et ressemblait beaucoup à ce dont elle avait entendu parlé des émotions humaines. Maintenant qu'elle vivait seule et n'avait plus à faire semblant d'être un vampire sanguinaire, les émotions humaines dont elle était doté lui revenait petit à petit, la mettant mal à l'aise mais lui rendant tout de même la situation ... agréable, chose qui n'avait jamais été jusqu'à présent. Elle fut extrêmement surprise par l'explication et la description que faisait Joshua de sa situation. Elle réalisait soudain que ce qu'il décrivait était exactement ce qu'elle ressentait en ce moment même. Le fait de se détester à l'idée de devoir retirer la vie à un être quel qu'il soit pour survivre, le fait que cela devrait se répéter un nombre incalculable de fois. Il faudrait donc un grand nombre de victimes et de vies animales arrachées pour qu'elle reste en vie et évite de tuer des humains, ce qui pour elle serait maintenant pire que tout.

    EJ n'avait pas bougé, toujours en boule sur ce tronc, cependant elle avait ouvert les yeux, découvrant une nouvelle fois les cadavres des deux bêtes qu'elle avait tué quelques minutes plus tôt pour se nourrir. Elle se sentait toujours coupable et cette sensation ne la quitterait surement pas de si tôt mais il faudrait qu'elle s'y fasse, qu'elle s'habitue à la situation, qu'elle évite de se laisser submerger par ce genre de réflexion et d'émotion humaine qui était pire que tout pour elle. Peut-être réussirait-elle à se calmer et à faire les choses comme elle le souhaitait si elle arrivait à ne pas penser aux morts qu'elle causait et qu'elle devrait causer jusqu'à se qu'elle meurt. Une nouvelle réflexion naquit en elle, elle comme la plupart des vampire savait comment tuer un vampire mais pour les hybrides, comment fallait-il s'y prendre ? Ils étaient à moitié humain mais avaient-ils la résistance des vampires ? Ils étaient à moitié vampire mais faudrait-il les démembrer et les bruler pour les tuer ? Une question qu'elle ne s'était jamais posé et qui pourrait être intéressante à débattre ... si elle avait quelqu'un pour débattre de ce point avec elle. Puis Joshua eut une réflexion qui la sortit de ses pensées "j’ai compris qu’on faisait comme les humains". Il était bien vrai que les humains aussi tuaient les animaux pour se nourrir, c'était leur moyen à eux de survivre. En prenant cet indice en compte, ne serait-il pas possible de tuer les animaux,en donner la viande pour nourrir les humains et en prendre le sang pour les vampires ? Ce serait plus simple, et cela permettrait d'éviter de tuer deux fois plus d'animaux afin de nourrir toutes ces populations. Mais pour cela il faudrait que les humains connaissent l'existence des vampires, ce qui était impossible et poserait de graves problèmes aux deux races. Il faudrait donc trouver un autre système de fonctionnement. Elle essaya de suivre ce que venait de dire Joshua et ne plus penser à ce qu'elle était obligé de faire pour survivre. Elle restait toujours la immobile, puis tourna la tête vers lui, il semblait étrangement humain dans ses réflexions et pourtant il s'agissait bien d'un hybride. S'il avait dit vrai et que c'était un Cullen cela signifierait qu'elle avait trouvé ce qu'elle cherchait mais pourrait-elle approcher assez près du reste de la famille que le danger serait grand pour elle. Pouvait-elle lui dire ce qui l'avait amené ici sans craindre quoi que ce soit. Elle pourrait toujours essayer, cela ne lui couterait rien et peut-etre qu'il pourrait l'aider à s'approcher des Cullen pour leur faire part de ce que préparaient les Volturi. Elle tourna la tête à nouveau pour regarder droit devant elle, juste au moment ou Joshua se tournait pour la regarder. Elle prit une nouvelle inspiration et prit une seconde de réflexion pour trouver la meilleure façon d'exposer les choses.


    - J'ai grandit dans une famille de vampires qui n'étaient pas végétariens. Il n'y a que peu de temps que j'ai pu les quitter même si j'ai toujours détesté le régime qu'ils m'imposaient, je n'avais pas le choix. Et depuis que je les ai quitté j'apprends à ne plus tuer d'humains. Ce n'est pas compliqué en soit mais le fait d'arracher un grand nombre de vies pour survivre ... je ne trouve pas ça normal.

    Elle aurait eut envie de préciser qu'elle aurait préféré mourir que de tuer encore tant d'animaux pour survivre mais elle n'en avait pas le courage. Cependant cette réflexion pouvait se lire sur son visage, la rendant à la fois triste et dure sans pour autant lui enlever sa beauté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Lun 20 Avr - 17:40

Si Josh’ avait pu lire dans les pensées, il aurait sûrement trouver quelque chose à répondre. Une solution à proposer pour éviter de tuer les animaux deux fois plus. C’était très simple en fait : il suffisait qu’un vampire soit boucher –plutôt que médecin, par exemple- comme ça il pouvait se servir du sang pour ses congénères et vendre la viande aux humains. Mais bon, il ne lisait pas dans les pensées alors il était bien incapable de sortir ce genre de chose. Et même si il venait à savoir ce que la jeune femme pensait, il se serait sûrement abstenu de sortir ce genre de chose. N’empêche, ça pouvait avoir de l’avenir comme boulot et, surtout, c’était pas trop mauvais pour la conscience !

Éléa reprenait la parole, ce à quoi il ne s’attendait pas spécialement. Il n’avait pas cherché à la faire parler en lui parlant avant. Il avait juste estimé qu’il devait dire certaines choses. En fait, il voulait juste qu’elle comprenne qu’il ne fallait pas se sentir fautif de tout. Elle a besoin de vivre et pour ça, elle a besoin de manger. Ok, un humain pouvait être réellement végétarien –et, encore, dans ce genre de cas ces personnes mangent souvent du poisson- mais la plus part ne l’était pas. Eux aussi mangeaient de la même manière que les non végétariens. Ils tuaient et mangeait la viande. Bon d’accord, ils ne courraient pas à travers la forêt pour chasser –quoique… Alors ce n’était pas tout à fait pareil comme démarche, mais le fond était tout à fait semblable. Tout était une question de chaîne alimentaire.

N’étant pas né dans une famille de vampire se nourrissant de sang humain, Josh’ ne pouvais pas réellement comprendre ce qu’elle avait pu vivre. Il avait une tendance à croire que si on le forçait à tuer un humain, il se retournerai rapidement contre la personne qui la force. Mais c’est ce qu’il croyait ou, du moins, ce qu’il voulait bien croire. La vérité était sûrement tout autre, mais il s’interdisait d’y penser. Mais, admettons qu’il est faim, vraiment, vraiment faim et que le seul être qui soit avec lui soit un humain. Pouvait-il vraiment certifier qu’il ne s’abreuverai pas de son sang ? Il refusa de croire qu’il en serait capable, mais pourtant au fond il savait qu’il pouvait le faire. Question de survie. Tout ça pour dire qu’il ne pouvait pas être en mesure de la juger pour ce qu’elle avait fait ou, pas fait. L’éducation est pour beaucoup dans notre façon d’être. Si malgré le fait qu’elle ait été élevée avec le goût du sang humain, il ne pouvait qu’admirer les remords qu’elle pouvait avoir à cet instant précis.


_ Tu sais ? Je trouve que c’est une bonne chose que tu ne trouves pas cela normale. Enfin, je veux dire que tu sembles avoir eu une éducation toute autre, et que malgré cela t’arrive à avoir tes propres idées et ta propre vision des choses. Tout le monde arrache des vies à des être vivants pour vivre. Toi tu ne le fais non pas pour vivre, mais pour survivre. Et rien que pour cela tu ne devrais pas te sentir coupable, ni te blâmer.

Il ne se permettra pas non plus le moindre commentaire désobligeant vis-à-vis de la famille qu’elle avait pu avoir. Même si, d’après ce qu’elle venait de dire, il n’avait rien en commun avec eux et ne cautionnait pas leur façon de faire. Mais juger sans même connaître, ou en ayant qu’une version des choses n’étaient pas vraiment dans ses habitudes. En fait c’était surtout un défaut chez lui. Il avait tendance à croire que tout le monde avait un bon fond et, que les personnes qui faisaient des choses considérer comme ‘mal’ avaient sûrement une raison de le faire. Trop jeune. Trop naïf. Trop croyant envers les consciences des gens. Ces traits ne dureraient sûrement pas dans le temps. Mais pour le moment, il avait vécu à l’abris de tout alors pourquoi douter de la nature des gens.

C’est comme le fait qu’il avait du mal à comprendre qu’on puisse quitter sa famille. Enfin si, il comprenait si on venait à ne pas adhérer à leurs principes. Mais ça lui était difficile de le concevoir. Sa famille, c’était tout pour lui. Quoiqu’en y réfléchissant bien, sa famille n’était pas vraiment ça fini, cela devait aider. Au moins, il savait qu’il était avec eux, parce qu’Alice et Jasper l’avaient voulu. Bon d’un autre côté quand elle parlai de ‘famille’ cela ne signifiait pas forcement que c’était sa ‘vrai famille’ comme l’entendrai un humain. Le statut d’hybride, contrairement aux autres vampires, nécessitait un père et une mère biologique. D’ailleurs, cela lui faisait penser à un détail qui semblait clocher dans l’histoire. Etre hybride impliquait forcement d’avoir une mère humaine. Alors comment, en ayant une mère humaine –même si cette dernière avait finit vampirisée- on pouvait forcer son enfant à tuer des humains. Même dans l’hypothèse où la mère n’avait pas survécu –ce qui était malheureusement trop souvent le cas- comment le père pouvait cautionner ce genre de chose ? Quelque chose lui échappait pour pouvoir comprendre cette façon de faire. Il pouvait avoir un tas de raisons possible. Un père qui ne savait pas qu’il avait rendu une humaine enceinte –étonnant, si il se fichait d’elle qu’il ne l’ai pas tuer. Ou pire que cette hybride avait été conçu de manière volontaire pour être élever par des vampires. Mais pouvait-on vraiment en venir à ce genre d’extrémité ? Il en doutait… Trop naïf.


_ Je suis désolé de te dire ça, mais y a un truc que je ne comprend pas. Si tu es venu au monde c’est bien qu’à un moment quelqu’un dans ta famille à estimer les humains, non ? Comment on peut en venir à forcer les gens à tuer des humains pour se nourrir après ça ?

Il ne cherchait pas à la mettre mal à l’aise avec ce genre de question. En fait, ça faisait partit de lui et de son besoin de comprendre tout et rien. Et là, il ne comprenait pas. Alors c’était en quelque sorte compulsif chez lui, il fallait qu’il pose la question.
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Mar 21 Avr - 16:01

    Eléa était toujours en boule, mais elle se détendait légèrement par rapport au comportement qu'elle avait adopté quelques minutes plus tôt. Elle n'était pas beaucoup plus à l'aise cependant elle savait à présent que Joshua semblait partant pour l'aider et l'écouter ce qui la destressait un peu. Le véritable probleme se poserait lorsqu'elle devrait raconter toute son histoire, que ce soit au jeune homme ou au reste de la famille Cullen. Et elle risquait en plus de devoir répeter cette histoire un certain nombre de fois étant donné que la famille était dispersé un peu partout dans le monde. Il faudrait donc qu'elle réfléchisse rapidement à la meilleure solution pour la raconter à au meilleur moyen pour tourner ses phrases de facon à ce qu'elles prennent rapidement un sens pour son futur auditoire. La culpabilité qu'elle ressentait à l'idée d'avoir à tuer des animaux commencait à disparaitre pour laisser apparaitre derrière elle la sensation d'angoisse à l'idée de ce qu'elle allait devoir réveler tot ou tard au jeune hybride. Elle écoutait Joshua, sans le regarder de peur que leurs regards se croisent et qu'il décèle chez elle quelque chose qui pourrait le pousser à fuir. Ce qu'il disait la rassurait quelque peu, elle n'avait jamais choisit d'être ce qu'elle était et maintenant elle devrait vivre avec cela donc autant le rendre le plus facile possible en évitant de culpabiliser sur ce qu'elle allait devoir faire pour survivre.

    Puis Joshua posa la question qu'elle redoutait le plus. Elle allait devoir expliquer au jeune homme comment elle avait été créé et pourquoi elle avait due quitter sa famille adoptive pour venir ici à la recherche des Cullen. Elle ne savait pas vraiment par ou commencer. Si elle commencait par parler des Volturi, rien que l'annonce de ce nom risquerait d'effrayer le jeune hybride, si elle parlait de sa mission la aussi il pourrait prendre peur en se demandant si elle venait réellement pour les prévenir ou si elle n'était la que pour les manipuler et réaliser la mission comme elle lui avait été confié. Elle hésita quelques instants, cherchant la meilleure facon de faire, cherchant ce qu'elle pouvait ou ne pouvait réellement pas dire, avant de prendre une profonde inspiration, de tourner la tête vers Joshua et de se décider à raconter son histoire. Elle laisserait quelques passages pour éviter qu'il en sache trop, trop vite et qu'il décide de fuir en prévenant le reste de la famille de me fuir au maximum.


    - J'ai été créé et on m'a ensuite placé dans une famille de vampire. J'ai passé de nombreuses années avec eux et récemment ils ont décidé de me laisser partir et du coup je suis partie.


    Elle espérait qu'il ne demanderait pas plus d'informations, même si elle brulait d'envie de lui raconter toute la vérité pour être débarrassé du lourd fardeau que ce secret représentait pour elle. Elle savait bien qu'elle n'était pas la seule a avoir été créée par les Volturi mais elle n'avait jamais rencontré les autres et elle espérait pouvoir éviter que cela ne se produise afin de protéger le semblant de vie qu'elle souhaitait de créer, afin surtout d'éviter que les Volturi ou sa famille adoptive sache qu'elle préférait être végétarienne et qu'elle avait décidé de changé de camps en tentant de prévenir les Cullen et peut-etre même s'allier à eux. Elle regardait toujours Joshua, attendant une réponse de sa part, cherchant dans ses yeux une trace qui lui dirait s'il la croyait, s'il comprenait et s'il souhaitait toujours lui venir en aide.

    < Désolée, un peu court mais peux pas faire mieux >

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Mar 21 Avr - 19:51

Franchement il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle réponde avec le terme ‘créer’. Il voyait dans ce verbe un côté inhumain. Bon d’accord elle n’avait presque rien d’humaine, mais c’était tellement dénuer de tous sentiments que s’en était étrange. Comment peut-on ‘créer’ une personne pour la laisser à une autre famille. Il aurait pu trouver un tas de raison à cela, mais le fait qu’Éléa soit une hybride changeait pas mal la vision des choses. On créait des hybrides ?! Chose qui était toute fois difficile à concevoir. Une famille de vampire –non végétarien, qui plus est- avait-elle vraiment envie d’avoir une hybride ?

Un hybride était, par définition, différente d’un vampire ou d’un humain. Un mixte des deux, mais surtout, un vampire avec des défauts humain. En partant de ce principe, si une famille de vampire l’avait vraiment forcé à tuer des gens, quel était leur intérêt de posséder une hybride qui aurait probablement une conscience avoisinant celle des humains ? Ce genre de chose dépassait un peu son entendement et se trouvait à des années lumières de la vie qu’il avait pu avoir. Mais la chose qu’il comprenait encore moins, c’est pourquoi l’avoir laissé partir ? Une hybride ne se faisait pas comme ça, cela entraînait certaines choses, bref il fallait quand même se donner un peu de mal. Avoir déployer des efforts pour ensuite la laisser partir, il ne comprenait pas vraiment quel sens ça pouvait avoir ! Il comprenait le fait qu’elle soit partie, mais pas que ce soit eux qui l’aient laissé partir.

Alors, peut-être qu’il n’était pas judicieux de lui poser plus de question. Peut être que si il y avait réfléchie à deux fois, il se serait dit que cette histoire était assez compliquée pour pas qu’elle est envie d’en parler. Peut-être… Mais Josh était jeune, avec toujours de nouvelles questions. Il ne possédait sûrement pas la maturité pour savoir ce qu’il fallait demander et ce qu’il ne fallait pas. Manquant probablement de tact, il eu un léger froncement de sourcil pour montrer qu’il ne comprenait pas vraiment.


_ C’est quand même bizarre qu’après t’avoir eu, peu importe le nombre d’année, on t’es laisser partir.

C’était sûrement très maladroit de sa part. Il ne cherchait pas à mettre en doute les paroles de la jeune femme. En fait, dans le fond, il s’inquiétait. Parce qu’il avait du mal à croire qu’on la laisse partir sans préavis. Et si une famille pouvait obliger un régime alimentaire –montrant ainsi une certaine cruauté- il n’osait à peine imaginer de quoi ils pouvaient être capable par la suite. Alors sans imaginer qu’elle puisse avoir une quelconque mission, il imaginait plutôt que quelque chose de mauvais allait lui tomber dessus. D’où la formulation de sa question un peu bancale. C’était tellement clair dans son esprit, qu’il ne pensait pas que sa question puisse en fait sembler plus d’explications.

_ Enfin je suppose que tu as bien fait de partir. Surtout si tu étais obligé de faire des choses dont tu n’avais pas envie. Mais tu devrais faire attention à toi.

Dans cet avertissement il se montrait assez spontané et, donc, totalement franc. Il n’avait pas besoin de connaître les gens pour ne avoir envie qu’il ne leur arrive rien. Surtout si il trouvait que cette personne avait quelque chose de bien. Et Éléa remplissait tous ces points. Il admirait la force de caractère qu’elle pouvait avoir, pour justement chercher à changer des choses qu’on lui à inculqué. C’était le genre de chose qui n’était pas donné à tout le monde. Et pourtant, malgré cette force, elle semblait être mal à l’aise ou craindre quelque chose. Et c’est sur ce dernier point qu’il s’imaginait peut être pouvoir l’aider. En tout cas, si c’était dans ses compétences et le choix de la personne concernée.
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Mar 21 Avr - 22:16

    Eléa observait Joshua face à face dans un premier temps afin qu'il voit qu'elle était sincère avec lui et qu'elle lui révelerait les points nécessaires pour qu'il la croit. Puis elle retourna la tête pour regarder à ses pieds, elle ne se sentait pas très a son aise, ne sachant pas comment le jeune hybride allait réagir et surtout ne sachant pas s'il aurait besoin de plus d'informations. Une part d'elle même avait envie de tout lui raconter dans les moindre détails, sa première année passée à Volterra puis la décision des Volturi de l'envoyer, elle comme d'autres surement, dans une famille d'adoption, une des famille les plus cruelles qui pouvait se trouver, cruels mais qui respectaient tout de même les lois avec aciduité. Les horreurs qu'elle avait vécu durant toutes ces années passées chez ces vampires et le calvaire de se forcer à tuer des humains. La joie qu'elle avait percu sur le visage de sa famille adoptive lorsqu'ils l'avaient mis à la porte pour qu'elle réalise sa mission. Et tout ce qu'elle avait vécu depuis ce jour, sa solitude et sa tentative de devenir végétarienne. Elle était plongée dans ses pensées lorsque Joshua reprit la parole. Il ne comprenait pas, c'était en quelque sorte normal pour lui qui avait vécu entouré d'amour et de personne auxquelles il pouvait faire confiance sans le moindre soucis. Elle prit à nouveau une grand inspiration, fait qui la rendait aussi humaine que possible, peut-etre même un peu trop avant de répondre.

    - Ceux qui m'ont créé m'ont imposé aux soins de ces vampires. Ils n'avaient pas le choix de me garder avec eux s'il ne voulait pas mourir.

    Elle savait bien que très peu de vampires étaient susceptible de créer une frayeur telle que les autres vampires seraient appeuré à l'idée de les contrarié. Elle réalisa alors qu'elle venait en quelque sorte de donner une information supplémentaire sur les personnes qui l'avaient créé et peut-etre en déduirait-il plus ou moins sa venue ici. Elle hésita encore quelques secondes, ne sachant pas si elle devait dire les choses plutot que de les sous entendre comme elle avait tendance à faire ces dernières minutes. Elle priait pour que Joshua connaisse au moins de nom des Volturi et qu'il comprendrait l'explication qu'elle souhaitait lui donner. Elle ne savait pas encore comment lui expliquer les choses, attendant une seconde, Joshua reprit la parole. Il semblait s'inquiéter pour elle que quelque chose ne lui arrive. Elle ne put s'empecher de sourire, sans vraiment savoir d'où venait ce sourire et pourquoi il s'était dessiné sur ses lèvres.

    - Je ne pense pas qu'eux risqueraient de s'en prendre à moi, pour eux je ne suis plus rien maintenant.

    Elle disait cela avec un naturel qui pouvait paraitre déconcertant. En effet la jeune femme avait completement rejeté sa famille adoptive de sa vie actuelle, comme s'ils n'avaient jamais existé et elle sait bien que c'était exactement ce qu'ils avaient fait quelques temps avant elle. Après son départ, elle était resté quelques jours à proximité du lieu où elle avait passé tant d'années et dont elle avait tout de même un peu de mal à se détacher. Mais après ces jours d'observation elle avait réalisé que sa famille vivait maintenant comme si elle n'avait jamais vécu avec eux ou comme s'il ne s'était jamais rien passé, comme si les Volturi eux même n'étaient pas venu leur confier cette hybride qui devait les encombrer plutot qu'autre chose. Elle releva la tête et regarda loin devant, il fallait qu'elle raconte son histoire, peut-etre qu'elle se sentirait mieux une fois que tout cela serait sortit d'elle et peut-etre même de sa vie. Elle pris conscience que Joshua n'avait pas réagit et patienta donc quelques instants, attendant de savoir s'il avait de nouvelles questions à poser, s'il souhaitait connaitre son histoire et peut-etre même l'aider.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Mer 22 Avr - 0:53

Le verbe ‘créer’ revenait une fois de plus. Ce qui pouvait tout à faire exclure le fait qu’il avait été employé involontairement –en même temps, difficile de l’employer d’une telle manière dans une phrase comme celle-ci. C’est ce qui le dérangeait profondément : Comment pouvait-on créer des hybrides ? Enfin, non. Ca il savait comment faire, la vrai question était plutôt : Pourquoi créer des hybride ? Franchement il était carrément paumé à cet instant précis. Il rechercha au plus loin, dans toutes les histoires qu’on avait pu lui raconter. Par exemple, le fait qu’à une époque créer des nouveaux nés, pour avoir du territoire, était une pratique courante. Chose qui avait trouvé sa fin, notamment avec l’intervention des Volturi. Alors, le fait de faire des hybrides était-ce une nouvelle méthode pour ce genre de chose ? Peu de chance, et surtout sans aucun intérêt à moins de vouloir s’attirer les foudres des vampires d’Italie. Et si c’était au Volturi que cela servait ?

Cette dernière question semblait avoir des raisons beaucoup plus logique. Moitié humain, moitié vampire. Un nouveau genre qui possédait les « défauts humains », à moins que finalement ce ne soit pas des défauts mais des qualités. Pas de peaux qui brille au soleil, l’air un peu plus humain, plus passe partout et surtout, un côté vampire qui permet tout de même de se mesurer à eux. Il écarquilla les yeux à cette réflexion. Rien ne laissait supposer que cela pouvait être possible. Après tout c’était eux qui avait été contre la fille d’Edward et Bella, ils se sauraient rendu compte de leur erreur en créant leur propre hybride ? Une nouvelle façon de faire entrer du personnel dans leurs rangs.

Non, c’était stupide de penser ce genre de chose. D’accord, Josh’ ne portait pas les Volturi dans son cœur. Mais hormis ce qui s’est passé à Forks, ils assurent tout de même une certaine sécurité à la population de vampire, en se débarrassant de ceux qui se ferai un peu trop voir. Il avait franchement du mal à les voir comme les ‘réels méchants’ de l’histoire. Même si il ne pouvait pas nier que les Volturi faisaient aussi beaucoup de choses pour eux même. Alors si son raisonnement d’avant se vérifiait, pourquoi les Volturi feraient une chose pareille, qu’est ce qu’ils avaient à y gagner, qu’est ce qu’ils convoitaient ?

Mais même si il avait du mal à y croire, il était bien obliger de pencher vers cette solution. Qui avait assez de pouvoir sur une famille de vampire pour leur imposer un hybride ? La réponse qu’Éléa venait de donner était tellement explicite, que Josh se demandait pourquoi elle lui servait cette information sur un plateau d’argent. Elle ne pouvait pas l’avoir fait par inadvertance, ça ne collait pas avec la réserve dont elle avait su faire preuve. Pour Josh’, elle venait de lui dire cela en toute connaissance de cause et, c’est ce qui semblait être le plus inquiétant dans l’histoire. Si les Volturi étaient derrière cette création, pourquoi est ce qu’elle lui disait ? Après tout il avait donné son nom, elle devait bien se douter que Cullen et Volturi étaient deux noms qui avaient tendance à se méfier les uns des autres.

C’est finalement une lueur d’inquiétude qui traversa l’iris du jeune homme. Et si tout cela n’était finalement qu’un jeu pour elle. Un peu comme un chat qui s’amuserai à torturer une souris avant de mettre fin à sa vie ? Si elle était vraiment la ‘création’ des Volturi, plus aucun doute sur le fait qu’elle était ici de son gré et non pas tout à fait par hasard –bien qu’il n’en ai jamais douté. Alors que devait-il faire maintenant ? Partir en courant ? La laissa sur place en lui disant qu’il ne peut rien pour elle ? Ces possibilités s’envisagèrent rapidement dans son esprit. Mais, elles ne firent que passer. Si jamais elle jouait un jeu, alors elle jouait vachement bien. Il ne pouvait s’empêcher de la sentir sincère. Pourtant même si il avait envie de lui faire confiance, sa position assise avait évoluée de manière involontaire. Un changement de position régit par un instinct. Ok, il était toujours appuyé sur un tronc, mais la position qu’il abordait maintenant lui permettrait de partir bien plus vite que dans la précédente. Et dire, qu’il ne s’était même pas rendu compte de ce mouvement. En fait, même inconsciemment cette histoire de Volturi ne semblait même plus être une simple hypothèse. Alors, il releva la tête et fixa Éléa l’espace d’un instant, cherchant à voir si il pouvait y voir le moindre signe d’un mensonge quelconque. Ce qui ne semblait pas être le cas. Alors même si il se trompait, il prit la décision de rester ici.


_ Je t’avouerai que j’ai un problème, mais je vais te l’expliquer. Admettons, de manière tout à fait hypothétique, que parmis les vampires deux familles se voue une grande méfiance. Histoire de garder le côté hypothétique de l’histoire, je vais nommer les deux familles respective ‘C’ et ‘V’. Bref un membre de la famille C se retrouve sans réellement l’avoir prévu devant une personne qui laisse largement sous entendre qu’elle vient de la famille V. Que crois-tu que celui de la famille C doit penser de cette personne. Parce que en vue des antécédents ça paraît assez suspect mine de rien. Mais la personne V semble ne pas vraiment porter sa famille dans son cœur et j’avoue qu’elle est assez, même vraiment, convaincante.

Le fait qu’il mette sa sous forme d’histoire hypothétique n’était pas vraiment réfléchie. Disons que c’était sortit comme ça sur le moment. Dans le fond, c’était sûrement plus simple de dire ce que l’on pensait vraiment, sans réellement faire référence à soit même. Et ce, même si la référence était évidente et qu’il n’avait pas du tout chercher à cacher les protagonistes de cette histoire. L’emploie de la troisième personne du singulier amenait souvent à plus de franchise, ou un truc dans le genre.

_ Bref, en partant sur cette base j’ai besoin de ton avis sur deux questions. Comment doit réagir C ? Et pour quelles raisons V se trouve vraiment ici ?
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Mer 22 Avr - 15:06

Eléa sentait l'anxiété que sa déclaration avait généré chez Joshua et elle ne pouvait pas l'en blâmer. Elle savait bien que les Cullen se méfierait d'elle en sachant qu'elle était envoyée par les Volturi et c'était pour cela qu'elle avait préféré taire son nom lorsqu'elle s'était présenter. Impliquer le nom des Volturi dès le début de la conversation aurait rendu les choses encore plus compliquées qu'elles ne l'étaient déjà. Tout cela était loin d'être simple. En venant ici elle savait que si elle rencontrait un Cullen elle devrait avant tout attirer son amitié et sa compassion avant de lui révéler les raisons de sa venue et le but qu'elle s'était décidé à atteindre. Elle observait Joshua du coin de l'œil, ne sachant pas si elle devait parler ou lui laisser le temps de réfléchir et de savoir ce qu'il voulait faire. Elle ne bougeait plus, essayant de laisser le jeune homme se concentrer sur ces réflexions sans avoir à s'inquiéter de sa sécurité. Puis il fit un léger mouvement, juste pour avoir une échappatoire plus pratique en cas de besoin, cependant il ne semblait pas vouloir fuir. Pour le moment tout du moins. Il réfléchissait depuis un petit moment déjà et elle commençait à s'inquiéter lorsqu'il reprit la parole, expliquant son hypothèse quelque peu détournée.

La jeune femme se doutait bien qu'il ne comprendrait pas tout aussi facilement que si elle avait tout expliqué explicitement mais le fait d'insinuer les choses, de les laisse deviner étant surement plus intéressant étant donné qu'il l'aidait en quelque sorte à attirer l'attention de Joshua et a faire en sorte qu'il soit plus tenté de comprendre ce qu'elle souhaitait exprimer plutôt que de partir en courant, ce qu'elle aurait très bien compris. Puis le jeune homme se mit a émettre son hypothèse en remplaçant les noms complets par les simples initiales, ce qui impliquait que comme elle l'espérait il avait bien compris ce qu'elle tentait de lui faire savoir. Elle ne put retenir un sourire lorsqu'il exprima le coté convainquant dont elle avait fait preuve, ce sourire n'était en rien un sourire de joie à l'idée d'avoir réussit à le convaincre mais plutôt un sourire triste qui révélait en quelque sorte à quel point elle était navrée de s'être montrée si convaincante, si facilement. Elle aurait peut-être préféré devoir tout expliquer mille fois avant qu'il ne la croit mais elle était tout de même rassurée à l'idée qu'il la croit un minimum, qu'il lui fasse suffisamment confiance pour rester à discuter avec elle.

L'hybride blonde prit une légère inspiration pour tenter de répondre aux hypothèses de Joshua lorsqu'il reprit la parole, posant deux nouvelles questions. Il était tout à fait normale que ces questions lui passent par l'esprit surtout maintenant qu'il savait plus ou moins qui l'envoyait. Elle ne savait pas vraiment comment formuler ses pensées et ses idées afin de lui faire comprendre le plus facilement et le plus clairement qu'elle ne lui voulait rien de mal, ni à sa famille, qu'elle était la pour les prévenir et même les aider selon ses possibilités. Elle regardait toujours devant elle à ce moment et tourna légèrement la tête vers Joshua. Elle affichait son sourire habituel, celui qui aurait envouté n'importe quel humain, sans même qu'elle s'en rende compte.


- Je comprends bien que tu ... je veux dire que C se pose des questions, c'est tout à fait normal vu la situation dans laquelle il se trouve. Je crois que c'est à ... lui de voir ce qu'il souhaite faire vis-à-vis de V.

Elle avait beaucoup de mal à parler de cette situation à la troisième personne, ce n'était pas naturel pour elle même s'il était vrai que certains points pouvaient se dire plus facilement en utilisant cette personne. Elle prit une petite seconde supplémentaire pour réfléchir à la façon dont elle allait expliquer sa venue à Forks pour éviter d'effrayer Joshua, même s'il ne semblait pas facile à effrayer. Elle sentait que son cœur s'affolait à l'idée de tout raconter au jeune hybride mais il fallait qu'il sache pour qu'elle puisse à son tour savoir ce qui adviendrait d'elle et ce que les Cullen pourraient faire pour elle ou ce qu'elle pourrait faire pour les Cullen. Pour éviter de perdre le fil de son histoire en voyant une réaction de Joshua, la jeune blonde se remit à regarder devant elle.

- En fait, V a été créé par sa "famille" parmi d'autres hybrides ... Puis on l'a envoyé en Amérique pour chercher les membres de la famille C. On lui a donné une mission, a elle et ses "frères et sœurs"... Ils doivent convaincre la famille C de se rendre dans la ville ou résident les V pour les rejoindre sans quoi ils risqueraient leurs vies. Mais V ne trouvait pas normal que sa "famille" veuille tuer des personnes alors qu'elles n'avaient rien fait de spécial et c'est pour cela qu'elle est partie à leur recherche en commençant par Forks. Elle veut simplement les prévenir de ce que sa famille projette et elle voudrait pouvoir les aider ... s'ils l'acceptaient parmi eux.

Elle avait envie de préciser que cette trahison envers les Volturi lui couterait surement la vie mais elle se doutait bien que ce n'était pas nécessaire et que ce serait en quelque sorte implicite. Elle soupira de soulagement, savoir que son histoire était enfin connu d'un Cullen aiderait peut-être à leur faciliter la tache, même s'ils ne l'acceptaient pas. Elle n'aurait qu'à retourner à Volterra et affronter Aro qui la détruirait surement pour sa trahison. Ça ne lui faisait pas peur, au contraire, elle serait enfin libérée de sa condition de buveur de sang et ne serait plus obligée de tuer qui que ce soit pour survivre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Joshua Mark Cullen le Jeu 23 Avr - 22:18

Volturi. Un simple nom. Un simple nom qui était pourtant charger de sens chez les vampires, notamment chez les Cullen. Un nom qui n’aspirait pas à la confiance, qui sonnait un peu comme ‘intérêt’ ou encore ‘manipulation’. Un simple nom… Qui donnait pourtant envie de fuir pour la plus part des personnes ayant connaissance de leur existence –soit tout le monde hormis les humains. Volturi était chargé d’histoire, pas forcement les meilleurs d’ailleurs. Josh aurait sûrement dû fuir, partir au moment même ou il avait comprit qui elle était. Ou alors partir au moment, ou elle avait choisi de ne pas le contre dire, affirment ici de quelle famille elle provenait. Pourtant il ne bougeait pas, restant là contre le tronc d’un arbre à écouter ce qu’elle avait à dire. Oui, il écoutait une personne qui portait ce simple nom chargé de mauvais présage.

S’il n’avait pas fuit c’était sûrement parce qu’il était jeune. Il n’avait pas connu le jour ou les Volturi avait du faire face aux Cullen et à leurs amis. Il n’avait pas pu connaître cette impression que la puissante famille projetait de servir une partie de leur intérêt. Il en avait entendu parler, mais entre ‘entendre les choses’ et ‘vivre les choses’ il y avait une grande différence. Et c’est sûrement cette différence qui l’avait empêché de partir. Bien que, son éducation jouait beaucoup, également. Il avait appris à ne pas tourner le dos au gens, à ne pas juger du premier coup d’œil et, surtout, à chercher des explications sur tels ou tels comportements. Éléa était, sans l’ombre d’un doute, une Volturi. Pourtant, malgré tout ce que son nom pouvait impliquer, elle restait là assise à parler et à exprimer une vie qu’elle n’avait pas apprécier par certain aspect.

Alors, non, il ne pouvait pas partir. La fuir n’aurait servit à rien que ce soit pour lui ou pour elle. Il nourrissait toujours un sentiment étrange vis-à-vis de la jeune femme –fille- celui de devoir l’aider dans la mesure du possible. Il n’était en aucun cas question de pitié, ou d’un truc dans le genre. Elle lui inspirait un tas de sentiment, mais aucun qui n’aille dans ce genre, bien au contraire. En fait il lui trouvait un courage peu commun. Le genre de courage que peu de gens dispose et qui permet, malgré ce que cela implique, de se monter contre sa propre famille. Le geste en lui-même n’est déjà pas évident pour quelqu’un venant de n’importe quelle famille, mais quand il s’agit des Volturi, les sanctions en sont d’autant plus mortelles. Mais ça n’empêchait pas Éléa de se tenir dans cette forêt et d’exposer les raisons de sa venue. Vrai ou fausse, peut importait en réalité. Josh la croyait, il ne pouvait mettre ses paroles en doute. Peut être que la situation semblait irréaliste, peut être que personne n’oserait réellement se lever contre les Volturi, peut être que tout cela faisait partie d’un plan, peut être… Mais de simple hypothèse ne lui convenait pas. Même si il se trompait, et même si il allait au devant des problèmes, il restait près à courir le risque. Il ne lui accorderai sûrement pas toute sa confiance aussi aveuglement qu’à une personne portant un autre nom, conscient que cela n’était pas juste vis-à-vis d’Éléa, mais c’était la seule chose qu’il pouvait lui offrir… Pour le moment.

Les yeux rivés sur les feuilles mortes qui jonchaient le sol, Josh prit le temps de bien tout saisir. La Volturi était là pour prévenir de la mission dont elle avait la charge, elle et ses « frères et sœurs ». Combien d’hybrides avaient vu le jour de cette manière ? Comment pouvait-on en arriver là ? Aux dernières nouvelles, le sort de la mère de ces enfants était scellé de manière funeste. La vie humaine avait donc si peu d’importance pour cette puissante famille ? Une moue d’incompréhension et de dégoût s’afficha sur ses lèvres sans qu’il puisse réellement sans rendre compte. Après de longues secondes à scruter le sol, il releva enfin le visage vers la Volturi.

Il aurai voulu dire quelque chose, n’importe quoi, mais rien ne semblait vouloir sortir. Pour le moment il était incapable de savoir quelle était la meilleure réaction à avoir vis-à-vis de cette hybride. Il avait envie de lui dire qu’il la croyait, qu’il comprenait ce qu’elle pouvait ressentir. Mais ce genre de discours aurait été un mensonge du début à la fin. Oui il la croyait, mais il ne pouvait pas nier cet infime partie de lui qui lui disait que tout cela faisait partit d’un plan. Sinon, pourquoi aurait-elle livré ces informations précieuses avec tant de facilité ? D’un autre côté, elle pouvait avoir fait cela pour plusieurs raisons. Une réelle envie d’aider les Cullen et de vivre selon sa propre vision des choses. Peut être la faculté de Josh qui consiste à faire que les gens se lient plus facilement avec lui, sans qu’il le fasse exprès. Bref un tas de chose pouvait expliquer les déclarations d’Éléa sans avoir à penser à mal. Il se passa encore de nombreuses secondes et finalement il ouvrit la bouche afin de prendre la parole.


_ Je pense que C doit avoir un côté bien inconscient pour croire ce que dit V. Un demi sourire se dessina sur ses lèvres. Mais cela serait bien mal aviser que je parte maintenant. Si ce que tu dis est vrai, alors tu seras probablement d’une grande aide.

Il avait arrêté de parler à la troisième personne. Cette façon de s’exprimer lui avait empêché de prendre réellement conscience qu’elle était une Volturi. Mais avec la réponse qu’elle avait donnée, il n’était plus possible d’y échapper. Alors autant reprendre les sujets qui conviennent. Bref, il afficha un sourire l’espace d’un court instant en venant de penser au Cullen qui restaient à Forks. Les seuls qu’Éléa aurait pu rencontrer étaient Emmet, Rosalie et les deux hybrides qu’ils avaient adoptés. Il imaginait assez mal la situation que cela aurait pu donné si Éléa était tombée sur Rosalie. Qu’on ne se m’éprenne pas, Josh aimait beaucoup sa ‘tante’, il n’y avait pas de doute à avoir là dessus. Mais elle avait souvent tendance à être moins conciliante que le reste de la famille. Le mieux aurait sûrement été d’aller voir les Cullen vivant sur place, pour avoir leur avis sur la question. Mais Josh n’avait pas vraiment envie de se heurter aux réactions de Rosalie. Du coup, cette idée ne resta pas longtemps dans son esprit.

_ Je crois que je ne suis pas vraiment la bonne personne à qui parler de ça. J’ai jamais vraiment eu à faire aux Volturi contrairement à la plus part des membres de la famille. Quoiqu’il en soit je ne pourrai parler au nom des autre Cullen, mais il à fort à parier qu’ils veuillent bien d’écouter.

[désolée... c'est vraiment pas terrible]
avatar
Joshua Mark Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Invité le Mar 28 Avr - 12:30

    Eléa n'osait pas bouger d'un cil, elle se doutait bien que Josh pouvait encore à tout moment décider de partir en courant, de quitter cette forêt et de la laisse seule à son sort. Cela ne lui poserait pas le moindre probleme, elle le comprendrait vraiment et n'essayerait pas de le suivre. Mais elle verrait surement si après quelques jours elle ne voyait aucun mouvement chez les Cullen, un mouvement susceptible de faire savoir qu'il avait mit le reste de sa famille au courant, elle partirait à sa recherche et essayerait d'aborder le sujet avec le reste de la famille Cullen. Elle se sentait quelque peu stressée de ne pas savoir ce qu'il pouvait penser et ce qu'il comptait donc faire. Elle n'aurait jamais pensé que sa survie et sa mission se retrouve entre les mains d'un autre hybride qui pourrait en un mot ou en un geste décider de sa mort. Elle espérait ne pas avoir à devoir plaider sa cause une nouvelle fois car elle n'était pas sure d'y arriver. Même si elle s'était montrée à l'aise en racontant son histoire elle ne l'était pas du tout, bien au contraire. Elle aurait aimé pouvoir partir en courant et tenter de se faire oublier pour que les Volturi ne lui fassent rien mais pour qu'elle puisse en même temps vivre une vie normale et tranquille loin de tout ces ennuis. Si les Cullen acceptaient de la prendre avec eux, elle ferait son maximum pour ne pas leur créer de problème et pour ne pas se faire repérer par les Volturi ce qui a coup sur leurs créerait des problèmes à tous. La jeune femme releva la tête lorsque Josh reprit la parole, il continuait à parler à la troisième personne, et elle allait être obligée d'en faire autant. Puis il changea de façon de parler, reprenant la première personne et expliquant qu'il ne la laisserait pas seule ou au moins qu'il tenterait de faire en sorte qu'elle les aide, lui et sa famille. Elle ne put retenir un léger soupir de soulagement, elle espérait que Josh ne l'ai pas perçu ou au moins qu'il ne le considère pas comme étant un signe de contentement signifiant qu'elle aurait réussit la mission donnée par les Volturi en mettant en confiance un Cullen.

    - J'essayerais de vous aider de mon mieux, même si je ne suis pas sur de pouvoir faire grand chose.

    Elle s'arrêta la, elle aurait bien ajouté quelques petites choses mais elle réalisa que ce n'était pas vraiment le moment. Elle aborderait ses points la plus tard, une fois qu'elle aurait plus de Cullen face à elle et surtout une fois qu'elle serait un peu plus tranquille sur le sort qui lui serait réservé. En effet, Joshua semblait vouloir l'aider mais cela ne garantissait pas pour autant l'aide des autres Cullen. Il faudrait donc une confrontation avec certains d'entre eux avant de pouvoir se réjouir totalement et de savoir si oui ou non elle serait cru et aidée. Elle ne savait pas s'il restait des Cullen à proximité mais si Joshua se trouvait dans les parages cela signifiait surement qu'il habitait à quelques centaines de kilomètres. Mais avec qui vivait il ? Rosalie et Emmett ? Elle réalisa qu'il aurait surement été plus suspicieux et ne lui aurait pas fais confiance si rapidement. Edward et Bella ou Alice et Jasper. Elle se doutait qu'il s'agissait d'un des deux couples et dans un cas comme dans l'autre elle pensait qu'il serait surement plus aisé de présenter la situation. Ils seraient surement réticents durant quelques instants comme l'avait été Joshua mais avec leurs dons, ils pourraient sans doute vérifier ce qu'elle disait. Lorsque le jeune homme reprit la parole, la jeune blonde sourit, il avait une fois étrange elle avait l'impression de connaitre cette voix et ses intonations par cœur alors qu'ils ne se connaissaient que depuis quelques heures maintenant.

    - Ne t'en fais pas je comprends très bien.

    Elle prit une inspiration cherchant la réponse qu'elle allait apporter à la situation. Elle ne savait pas vraiment par quoi commencer. Qui allaient-ils rencontrer en premier ? Quelle partie de la famille serait la plus prompte à comprendre et à accepter son aide.

    - Comment veux-tu qu'on fasse ? Tu veux en parler seul à ta famille et tu me tiens au courant après de leur décision ? Ou tu préfèrerais que je vienne avec toi pour leur expliquer la situation ?

    Les deux cas serait difficile pour elle : d'un coté elle serait seule à attendre de savoir ce que les Cullen allaient décider et de l'autre elle serait face à eux et devrait leur raconter toute son histoire comme elle avait due le faire avec Josh. Elle ne savait pas vraiment dans qu'elle situation elle serait la plus à son aise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite partie de chasse | PV Joshua |

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum