Revolution

Enfin de Retour Chez nous ! (FE Rosalie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enfin de Retour Chez nous ! (FE Rosalie)

Message par Alice Cullen le Sam 4 Juil - 12:24


So' Alice, So' Rosalie, So' Cullen


Alice était surexcitée. Enfin toute sa petite famille allait revenir à Forks et elle allait enfin retrouver toute sa famille qui lui avait tant manqué. Lili avait hâte de retrouver Bella, sa meilleure amie ainsi que Rosalie, sa sœur de cœur et sa confidente comme tout le reste de sa famille, trop longtemps disséminée à travers le monde. La petit lutine imaginait déjà ce que serait leurs retrouvailles et le bonheur de se retrouver en compagnie des siens qu’elle aimait tellement. Le déménagement avait prit pas mal de temps à Jasper, Alice et Joshua au plus grand désarroi de la jeune femme qui aurait préféré partir plus tôt. La tension était à son comble lorsque la petite famille se rendit à l’aéroport accompagné par quelques membres des Denali. Alice était un peu triste de quitter ses cousins qui lui avaient été d’un grand secours et d’un grand réconfort lorsqu’elle se sentait trop seule. Il fallait bien avouer qu’Alice avait vécu de très nombreuses années en compagnie de tous les Cullen et que leur séparation avait été très difficile pour la benjamine de la famille. Soit, les meubles et autres objets qu’Alice, Jasper et Joshua avaient eut envie d’emporter avec eux à Forks étaient parti quelques jours plus tôt pour arriver à Forks peu de temps avant leur propre arrivée. Il était certain qu’Alice et Jasper allaient reprendre leur chambre dans la villa et, vu qu’Edward avait emménagé dans le cottage aménagé par Esmé et elle-même pour qu’il puisse y vivre avec Bella et Renesmée, il avait autorisé sa petite sœur à donner son ancienne chambre à son fils. Comme ça, Joshua aurait un espace rien qu’à lui comme il en possédait un actuellement en Alaska.

Les Cullen et les Denali arrivèrent alors à l’aéroport dans la magnifique voiture de leurs cousins. Ils les accompagnèrent jusqu’à la porte d’embarquement où les adieux furent très difficiles. En effet, bien que Lili ait une très grande envie de retrouver les siens, elle aimait les Denali et était triste de les quitter. Les filles la rassurèrent en la persuadant qu’ils viendraient bientôt leur rendre visite et qu’en contre partie, la petite famille pourrait venir passer ses vacances en Alaska. Et puis, la technologie leur permettait de se téléphoner ou de s’envoyer des courriels très souvent. C’est ainsi que toute la petite famille grimpa dans l’avion en direction de Seattle. Alice avait prit ses précautions, arborant une magnifique robe noire agrémentée de gant et d’un chapeau qui cachait une bonne partie de son corps au cas où un rayon du soleil viendrait se poser sur sa peau d’albâtre. Joshua avait fermé le cache du hublot dès leur entrée dans l’appareil et Lili sentait tous les regards se poser sur eux. En effet, il fallait bien avouer qu’il était plutôt rare de voir de telles créatures dans un avion. On aurait vraiment cru une famille d’acteur voir de mannequin. La belle brune en rit intérieurement. Lili n’aimait pas spécialement attirer le regard des gens mais il fallait bien avouer que c’était plutôt flatteur d’entendre les réflexions que les femmes et les hommes faisaient à son sujet et à celle de son mari et de son fils. Le voyage se déroula sans encombre et le pilote annonça bientôt qu’ils devaient de nouveau boucler leurs ceintures en vue de l’atterrissage imminent à Seattle. De là, la famille avait encore prêt d’une heure de route avant d’arriver à la villa. La dernière conversation qu’ils avaient eue avec Carlisle et Esmé leur avaient apprit qu’un taxi les attendrait à l’aéroport afin de les amener à la villa au plus vite.

En effet, Carlisle ayant reprit ses occupations, il lui était difficile de se libérer et Esmé avait insisté pour rester à la maison afin de préparer comme il se devait l’arrivée de ses enfants et de son petit fils. Sachant qu’il ne servait à rien de discuter sur ces points et que ses parents seraient totalement intraitables, la jeune demoiselle avait laissé tomber. Ils descendirent de l’appareil et Alice en profita pour ôter son chapeau à la vue du temps plutôt maussade de la bourgade. Elle sourit d’être enfin arrivée, plus qu’une heure et elle serait enfin parmi les siens, dans sa famille. Jasper et Joshua récupérèrent rapidement leurs bagages avant venir rejoindre la femme qui illuminait leur journée. Ils se dirigèrent alors vers la sortie et trouvèrent un bonhomme corpulent et transpirant brandissant une pancarte sur laquelle était inscrit « Famille Cullen ». Lili se dirigea vers lui et le salua avant de se présenter et de présenter le reste de sa famille. L’homme en resta bouche bée ce qui fit doucement rire Alice. L’homme en question lui avoua qu’il avait été prévenu que la petite famille était dotée d’une réelle beauté mais qu’il ne s’attendait réellement pas à ça tandis qu’il était entrain de charger les valises dans son coffre avec l’aide de Jasper. Alice le remercia en montant à l’arrière de la voiture en compagnie de Joshua tandis que Jasper montait à l’avant. Le trajet se déroula dans un silence qui ne gênait aucunement les vampires qui y étaient habitués. En effet, quand on n’a pas besoin de sommeil, on apprécie parfois le silence et la solitude. Et puis, la jeune femme était bien trop préoccupée par le trajet et sa prochaine arrivée chez elle pour se concentrer sur une conversation s’une banalité déconcertante.

Enfin, ils pénétrèrent dans Forks pour le plus grand bonheur de Lili qui aurait trépigné d’impatience telle une enfant si elle n’avait pas été aussi bien élevée. Les quelques minutes qui suivirent semblèrent être une éternité aux yeux de notre belle brune qui fut soulagée et heureuse d’enfin distinguer le petit chemin qui les mèneraient tout droit devant la magnifique villa de la famille. Alice se concentra alors et entendit son époux donner des directives claires et nettes au chauffeur. Ils montèrent enfin le petit chemin et arrivèrent devant la villa. Sur le seuil, Rosalie les attendait, un large sourire sur les lèvres. Si elle en avait été capable, Alice aurait pleuré de joie à la vue de sa sœur qui lui avait tant manqué. A peine le taxi se fut-il arrêté que la jeune femme en descendait en faisant néanmoins attention de ne pas aller plus vite qu’une humaine et se dirigea immédiatement vers Rose tandis que les deux hommes déchargeaient la voiture et que le taximen reprenait sa route. La petite lutine se laissa alors tomber dans les bras de sa soeur ainée, l’embrassant tendrement.


« Oh, Rose, tu ne peux pas imaginer comme je suis heureuse de te revoir. Tu m’as tellement manqué ! J’ai cru devenir folle d’être aussi longtemps séparée de ma famille. Regarde, tu reconnais Joshua, notre fils, il a changé n’est-ce pas ?! Carlisle et Esmé ne sont pas là ?? Et les autres ??»

Non mais cette question était totalement inutile, la jeune femme avait eu une vision sur le chemin l’informant que personne ne serait là. Cependant, elle ne pu s’empêcher de se lever sur la pointe des pieds afin de jeter un coup d’œil à l’intérieur de la maison qu’elle aimait tant. Il fallait préciser que Rose avait vu son filleul en vrai pour la dernière fois il y a au moins 5 longues années. Bien que Lili lui ait souvent envoyé des photographies de son fils par courriel, le jeune homme avait encore changé ces derniers temps.
avatar
Alice Cullen


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum