Revolution

~ One day, I would be a bird ~ [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

~ One day, I would be a bird ~ [Libre]

Message par Caitlin Cooper. le Mar 30 Juin - 15:05

Caitlin entendait encore résonner dans son crâne les bruits incessants du lycée et de la ville. Le son des conversations dites hauts et fort comme s'ils voulaient s'adresser à tous, puis ceux, plus doux mais précipité des chuchotements, ceux-là se voulaient discrets, mais malheureusement pour eux son ouïe était beaucoup plus développée que la leur, aussi elle entendait tout, bien qu'elle n'y prêta aucune attention. Puis les autres murmures de la vie courante : le bruit de pas, lourd et irrégulier contrairement à celui de son espèce ou des vampires, doux et feutré. Quelques musiques aussi, sortantes aussi bien d'écouteurs que de chaines. Les voitures qui roulaient, les portes qu'on ouvrait, les fermetures qu'on fermait, elle entendait absolument tout avec l'impression de pouvoir tout différencier. Mais aujourd'hui, ces bruits qui l'amusaient d'habitude lui tapaient sur le système, elle en avait mal au crâne, voulant absolument du silence. Mais, du silence dans le centre de Vancouver n'était pas une chose aisée à trouvé, voir impossible. Alors elle marchait. Sans vraiment songer à l'endroit où elle allait, suivant son instinct.
La jeune hybride avançait doucement - enfin, pour elle, car c'était tout à fait normal pour un humain -, personne ne faisait attention à elle. Mais les bruits incessants ne voulaient pas s'éteindre, alors elle s'éloignait.
Ses pas hasardeux continuaient de l'emmener loin de tout cela lorsque qu'elle se décida à s'arrêter, revenant à la réalité.
Les petits bruits avaient disparus et les plus puissants n'étaient plus que murmures. Cait se trouvait dans la forêt, enfoncé juste d'une dizaine de mètres de l'orée. Le chemin sinueux et humide continuait loin avant de tourner brutalement et de se perdre derrière la végétation. La neige recouvrait les arbres et le sol, même si elle distinguait de vieilles feuilles morte en dessous. Dans la ville, il y avait aussi de la neige mais moins qu'ici car on déneigeait et que la chaleur humaine et celle des véhicules la faisait fondre. Là, en plein mois de décembre, il y avait bien un mètre de neige par endroit, voir plus. Sa vue lui permettait d'apercevoir chacun des cristaux de neige, brillants sous la faible lueur du soleil.
Elle avait toujours adoré la neige, la trouvant si belle, aussi blanche et brillante que la peau de siens ou des vampires. Elle leur ressemblait dans tout sauf dans un fait : elle n'était pas éternelle.
L'éternité sera certainement très longue, mais l'adolescente aura toujours sa famille ou les Cullen pour ne pas se sentir seule, ne pas s'ennuyer ou pour ne pas tellement d'autres choses !
Malheureusement, elle n'aurait que cela.
Cette idée lui vint comme une fatalité, jamais elle ne pourra aimer d'autres personnes que ceux qu'elle avait déjà, avec les loups-garous peut-être, vu qu'ils pouvaient aussi être immortels. Mais jamais avec les humains tout simplement parce que le temps n'a pas la même valeur pour eux que pour elle. Un an n'est rien, contrairement à où tout peu changé en une petite année. Alors, si elle commence à apprécié un humain, elle n’aura pas le temps de le connaitre qu'il sera déjà vieux ou mort.
Si elle tombait amoureuse d'un humain, il faudrait le transformé ou le laisser mourir. Mais si elle est vraiment amoureuse mais qu'elle ne veut pas le faire devenir vampire et donc qu'il meure à la fin, pourra-t-elle aussi continué de vivre à se moment là ?
Mais même si elle le transforme, il ne sera jamais comme elle. Jamais un hybride, juste un vampire gelé qui ne pourra être celui qu'elle aurait connu en humain qu'après sa période nouveau-né. Il n'est pas obligé non plus qu'il s'habitue au régime végétarien...Ce serait trop compliqué. Donc non, même si Caitlin adorerait être amie avec un humain de son âge, pour connaitre d'autres personnes que celles qu'elle avait déjà, elle ne pourrait pas. Pas qu'elle s'ennuie de sa famille, loin de là. Elle adore sa sœur, Séraphina, qui est la personne la plus joyeuse que l'on puisse rencontrer, ses parents sont aimants et bienveillants, ses cousines sont adorables. Mais elle a l'impression qu'il lui manque quelque chose.
Un bruit retint son attention, derrière, passant en courant devant la forêt, une bande de personnes de 17-18 ans passaient en se jetant joyeusement des boules de neige à la figure. Ils ne la voyaient certainement pas, mais elle les discernait à travers les branchages. Ils avaient tous des gants, des moon-boots, des bonnets et de gros blouson.
Baissant les yeux sur elle-même alors qu'ils s'éloignaient, l'hybride remarqua qu'elle n’avait qu'une paire de basket, un jean et un t-shirt avec une petite veste, son sac pendant sur une épaule. Elle eut un petit sourire, la chaleur de son corps plus élevé que celle des humains l'empêchait de ressentir le froid, mais ce devait faire bizarre de la voir ainsi vêtu sans qu'elle grelotte tout son possible.
Elle savait qu'elle avait une tête adorable, irrésistible pour les humains, que malgré ses 18 ans, personnes ne pouvait résister à son charme sans avoir un cœur de glace.
Elle se figea, ses 18 ans. La bonne blague. Elle était à présent figé dans une apparence d'une adolescente de 18 ans, mais cela ne faisait seulement que 8 petites années que sa mère les avait mise au monde, Séraphina et elle. 8 années que Jade aussi était une vampire.
Pourtant, Caitlin Cooper était plus mature que n'importe quel humain de 18 ans, plus intelligente, elle comprenait plus vite. Elle n'était comme eux que par cette vague apparence. Sinon, tout était différent, entant qu'hybride, elle avait gardé les meilleurs points des humains et les meilleurs points des vampires.
Un bruissement de feuille la fit avancer encore plus loin dans la forêt. Ce n'était pas du vent qui avait fait onduler le feuillage, mais un oiseau non-migrateur. Perché sur une branche, il la regardait avec ses deux yeux noirs, l'air curieux. Elle s’approcha doucement, sans faire aucun bruit sur la neige avec sa démarche fluide. Il ne fuyait pas, contrairement à si elle avait été vampire, là il serait partit depuis longtemps.
Elle tendit sa main en avant, voulant le toucher. Il pencha sa tête sur le côté puis, à l'instant où elle lui effleurait les ailes, il s'envola au loin en une poignée de seconde. L'adolescente le regarda partir, observant chacun des mouvements de ses ailes et le bruissement de ses plumes. Il était partit, montant d'abord au dessus des cimes avant de s'enfuir vers le fin-fond de la forêt. Elle avait arrêté de le suivre des yeux quand il avait fini de monter. Maintenant, elle fixait le ciel gris, la neige ne tombait plus.
Elle savait très bien qu'elle aurait put monter en haut d'un arbre pour observer la vue, mais elle voulait y monter en volant. Ne pas dépendre d'un tronc ou de quelque chose. N'ayant besoin que de ses ailes.

*Un jour, je serais un oiseau.*
Elle soupira alors, sachant très bien que ce n'était pas possible. Elle pouvait tout faire, sauf cela. Son cœur, qui battait normalement à la chamade, ralentit légèrement.
Elle poussa un nouveau soupire avant de commencer à courir, très vite dans la forêt. Elle avait tout à coup besoin de voir quelqu'un, mais elle ne voulait pas retourner dans la ville pour se mettre un nouveau mal de tête.
Elle espérait trouver quelqu'un de sa famille, ou même d’autres vampires. Ou alors, avec un peu de chance, un humain faisant de la randonné dans la neige qui devenait de plus en plus épaisse peu à peu qu'elle s'enfonçait dans les bois.
Les bruits avaient changés. Neige qui tombe des arbres car les branches s'affaissaient à cause du poids. Le faible son de sa course : les baskets sur la neige. Quelques respirations d'animaux en hibernation, l'écho de sa propre respiration dans la forêt.
Elle sortit du sentier qui faisait demi-tour, voulant aller plus loin encore, s'éloigner.
Trouver quelqu'un, n'importe qui, dans un bois pareil avec cette température ? Elle devait être folle, car elle devait certainement être la seule à avoir envie de sa balader ici à cet instant.
Pourtant, un bruissement la fit arrêter net, regardant à gauche en position d'attaque.
Un membre de sa famille en train de chasser ? Un humain perdu ?
Cait l'ignorait, mais elle attendait impatiemment que la personne se montre.
avatar
Caitlin Cooper.


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum