Revolution

Rencontre inattendue [Garett]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre inattendue [Garett]

Message par Invité le Lun 11 Mai - 18:19

Décembre…
Ce mois avait toujours eu un goût de calvaire pour la jeune fille, elle avait toujours détesté cette seule période de l’année qu’elle passait avec ses parents. L’image qu’elle avait des fêtes de fin d’année avait été bafouée par ses parents qui voyaient dans cette date l’occasion de s’exposer en tant qu’une famille belle et unie. C’était le seul mois ou elle était autorisée à rentrer quelques jours dans la demeure familiale, le seul mois ou elle devait jouer le jeu de la petite fille parfaite qui aimait sa famille. Une famille qui lui était pourtant totalement inconnue. Le seul moment où elle devait s’extasier devant des cadeaux hors de prix qui, pourtant, ne ressemblait à rien à ce qu’elle aurait vraiment souhaiter. Mais peu importe ses envies, il fallait juste montrer que la famille pouvait se permettre d’acheter les choses les plus chères. Tout ce qui peut toucher à la magie de noël n’avait jamais exister dans l’esprit d’Alexandra, qui ne voyait dans cette date qu’un calvaire de plus à accomplir pour accentuer une image complètement fausse et façonner de manière à paraître parfaite. Pourtant…

Décembre 2020…
Elle avait fini par quitter son internat, sa famille, sa vie… Cela ne faisait que quelques jours et elle se sentait déjà libre. Assises sur le rebord de la fenêtre de son studio –tout ce qu’il y a de plus normal- elle regardait dehors. La neige avait recouvert les routes de Forks, les nuages semblaient tellement bas qu’aucun rayon de soleil ne pouvait passer à travers. Le temps était vraiment exécrable, mais même ça, ça ne pouvait pas ternir son sentiment de bonheur et de liberté. Elle passerait les fêtes de noël seule, mais c’est sûrement pour cette raison que cela ressemblerait au meilleur noël de sa vie. Pas d’artifice, pas de cadeau somptueux, juste elle et sa liberté. Qu’aurait-elle pu rêver de mieux ? Elle avait perdu un niveau de vie, que beaucoup pensait très bien, mais peut lui importait. Finalement, jamais elle ne s’était sentie aussi heureuse qu’à ce moment présent.

Alexandra aurait été incapable de dire combien de temps elle était restée devant cette fenêtre à regarder le paysage. Mais, elle devait y avoir passer un long moment, car même si les nuages s’étaient levés, le soleil n’aurait pas pu émettre la moindre luminosité. Il était sûrement couché depuis un bon moment. Mais ce qui la sortie de sa torpeur fut les quelques flocons de neige qui commençaient à tomber doucement sur la ville de Forks. La neige, bien évidemment elle en avait déjà vu. Mais cela remontait à pas mal de temps, alors elle eu l’envie de sortir et de se balader dans les rues de la ville. C’est ainsi qu’elle se releva, enfila un manteau et enroula une écharpe autour de son cou. Des vêtements qu’elle avait acquis au Canada, par un homme des plus étranges. D’ailleurs, elle n’avait toujours pas réussi à trouver une explication logique aux étrangetés de ce Garett. La curiosité l’avait amené à penser un tas de chose, elle avait même du se balader un peu sur Internet pour savoir si il existait des maladies qui rendent la peau froide, solide et blanche. Mais rien n’avait été trouvé dans ce sens. La seule chose qui rassemblait toutes ces étrangetés demeurait impossible dans la vie réelle et tenait plus de la fiction qu’autre chose. Elle avait beau tenter de ce faire à cette idée, ça lui était impossible. Alexandra restait une fille assez terre à terre, alors croire à un tas de chose que l’on ne peut voir que dans les films et les livres, lui impossible à croire.

Elle décida de chasser cette histoire de sa tête. Après tout, il était au Canada, elle était à Forks, les chances de le croiser à nouveau un jour étaient vraiment minimes. Elle était maintenant dans les rues de Forks, et se baladait sans but précis. Elle cherchait juste à profiter de ce temps frais, mais agréable grâce aux flocons de neige qui venait s’écraser sur son visage quand elle levait les nez au ciel. Les rues étaient désertes à cette heure-ci, ce qui rendait la balade encore plus attrayante. Pas qu’elle n’aimait pas les gens, mais ils avaient une tendance à être curieux envers les nouveaux arrivants. Et, dans le cas d’Alex’, elle n’aimait vraiment pas avoir à raconter sa vie, avant ici. D’ailleurs, elle était obliger de mentir, et n’appréciant pas cela, elle préférait encore éviter d’avoir à parler à des personnes. Au moins le temps qu’elle s’invente une histoire qui tienne la route de A à Z, sans avoir à donner des informations contradictoires à des personnes différentes.

Bref, ses pas la menèrent jusqu’au parc de la ville. Désert. Elle s’avança dans les grandes étendues blanches –qui devaient être de l’herbe, avant d’être recouvertes de neige- riant toute seule des traces qu’elle laissait avec ses chaussures. C’était sûrement débile de rire de ce genre de chose, mais peu lui importait, elle était heureuse et avait envie d’en rire. D’ailleurs, retombant en enfance, elle se mise à sautiller un peu partout, variant ainsi les traces qu’elle faisait dans la neige. Mais voilà, Alexandra étant Alexandra, il fallait bien qu’un truc lui tombe sur le coin de la figure. En fait, lors d’un de ses sauts, elle se réceptionna sur de la neige. Ses pieds s’enfoncèrent comme à leur habitude sur cette couche blanche. Ce qu’elle n’avait pas prévu c’était qu’elle avait atterrie sur une sorte de bouche d’égout. Alors, cela ne posait pas le moindre problème, si cette bouche n’avait pas eu un carreau de casser, ce qui donnait assez d’espace pour que la chaussure gauche d’Alexandra tombe dedans. Sans attendre, elle se mise à genoux, comme si elle allait pouvoir rattraper la chaussure, mais c’était déjà trop tard. En fait, elle aurait été incapable de dire où sa chaussure se trouvait à cet instant présent, quelque part dans les égouts de la ville, en train de se balader…


_ C’est bien ma veine…

Elle soupira longuement et se releva. De toute façon, elle ne pouvait pas faire grand-chose. Debout, la jambe gauche relever pour ne pas toucher la neige, Alexandra resta un instant dubitative. Fallait vraiment qu’elle soit poisseuse pour réussir à paumer sa chaussure dans une bouche d’égout… Mais cela ne l’étonnait même pas, en y réfléchissant bien. Y a qu’à elle qu’il pouvait arriver ce genre de chose. Question d’habitude. Mais, pas grave, elle restait de bonne humeur, d’ailleurs elle se mise même à rire à cette mauvaise habitude qu’elle avait de toujours se fourrer dans des situations pas possible. Son éclat de rire passé, elle décida qu’il était temps de rentrer chez elle, avant de risquer une amputation du pied, parce que ce dernier aura gelé sur place. Et c’est comme ça qu’elle commençait à quitter le parc en sautant à cloche pied. Une bonne chose dans son malheur, c’est qu’elle avait perdu la chaussure gauche alors qu’elle était plus à l’aise pour sauter sur la jambe droite. Finalement, ça aurait pu être pire. Mais, bien évidement sauter à cloche pied dans la neige, ce n’est pas très facile, autant dire que ses chutes furent nombreuses. Mais pas grave, elle se marrait toute seule, même si elle commençait sérieusement à avoir froid au pied.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Garett Sonam le Lun 11 Mai - 22:20

    Garett était rentré depuis quelques jours du Canada et avait fait un détour par l'Alaska. En effet, il avait énormément de choses à dire à Kate et il était bien décidé à le faire le plus tôt possible - ou en tout cas dés qu'il sentirait que sa femme serait prête à l'entendre et que lui s'en sentirait le courage -. Autrement dit, pas tout de suite. Il continuait à retarder l'échéance, trop effrayé par la réaction que sa femme pouvait avoir au sujet de l'adoption d'une jeune hybride du nom d'Ashley, que Kate ne connaissait pas le moins du monde. Il ne pourrait jamais reprocher à sa femme de refuser de faire de la jeune hybride sa fille même s'il ne serrait pas capable de cacher sa déception. Mais il respecterait le choix de Kate, quel qu'il soit.
    Toujours est-il qu'il avait peur de ce choix en question. Il avait donc tout fait pour éviter sa femme depuis les quelques jours qu'il était rentré à Denali. Il avait passé tout son temps à chasser ou à jouer du piano seul, ça quand il ne trainait pas avec ses frères. Rarement il avait passé aussi peu de temps avec sa femme, surtout après un voyage. Généralement après une absence de quelques jours, Garett passait tout son temps libre avec Kate. Mais ce n'était pas l'envie qui lui manquait cette fois-ci, c'était le courage. Il avait peur de lui dire ce qu'il avait fait à Montréal. Ce n'était pas honteux mais il ne voulait pas gâcher ce rêve qu'il s'était construit avec Ashley, pas maintenant.. Il voulait encore profiter quelques instants de ce doux rêve de l'avoir un jour pour fille..
    Et toujours dans cette optique d'éviter Kate, il avait décidé d'enchainer sur un autre voyage de quelques jours, cette fois-ci dans une direction complètement différente. En effet, il s'était dirigé vers Vancouver, au Canada toujours, mais beaucoup plus proche de la frontière avec les Etats-Unis. A quelques centaines de kilomètres seulement de Forks. Il était conscient que la jeune hybride l'attendait toujours à Québec, mais il devait prendre son temps avant de lui annoncer, trouver les bons mots pour lui dire les choses et il savait - tout en espérant - que la jeune hybride saurait se montrer compréhensive, même s'il n'osait pas franchement en douter.
    Durant ce voyage, il avait fait escale à Vancouver et y avait rencontré une jeune vampire non-végétarienne prénommée Phoebe à qui il avait expliqué les fondements et les lois qui régissaient leur monde, le monde des vampires. Cette rencontre lui avait fait perdre quelques petites heures puis il avait finalement poursuivi encore un peu son trajet pour se retrouver à Forks. Il savait que des membres des Cullens y habitaient toujours et ces lieux lui rappelaient de très bons et de très mauvais souvenirs. En effet, c'était ici qu'il rencontra Kate, sa femme qu'il aimait tant et sans qui il ne serait rien. D'un autre côté c'est aussi là qu'il défia les Volturis et ce fut cette lutte qui amena Tanya à la mort.. Ici même et même s'il avait rejoint le clan après, il s'était sentit très affecté par la mort de la jeune vampire, tout comme les autres Denalis.
    Revoir les lieux des années après lui faisait tout drôle. Un tas d'émotions se bousculaient en lui, il n'arrivait pas très bien à les distinguer les unes des autres d'ailleurs. Il se promena ainsi dans la ville pendant une petite heure, ne prêtant pas attention aux nombreux regards des habitants de la petite ville qui se tournaient régulièrement vers lui. D'un il était étranger à leur ville mais en plus, il était étrangement beau et pâle, comme les Cullens, devaient se dire les habitants. A cette remarque il sourit malicieusement. Enfin après avoir fait lentement le tour de la ville qu'il n'avait pas vraiment eu l'occasion de visiter il y a plus d'une dizaine d'année lors de sa première visite, il décida d'aller passer dire bonjour aux Cullens qui habitaient toujours à la villa. Cela leur ferait surement plaisir d'avoir des nouvelles récentes des Denalis et de l'intégration de Garett à leur clan.
    Il commença donc à entreprendre la route qui le mènerait à la villa, décidant de faire le tour par les bois pour pouvoir se dégourdir un peu vraiment les jambes. En plus, ça tombait bien parce que Garett adorait courir dans la neige. Il prit donc le chemin pour sortir de Forks vite et faire le tour de la forêt avant d'arriver à la villa. C'est alors qu'il sentit, en passant près du parc de Forks, une odeur plus que familière pour lui. Non ce n'était pas possible, son odorat devait lui jouer des tours.. C'était l'odeur d'une humaine.. Alexandra Healt, il l'avait rencontré à Québec durant son précédent voyage. Que pouvait-elle bien faire à Forks ?? Elle le suivait ou quoi ?
    Pris par une envie irrépressible d'avoir des réponses à ses questions - de la curiosité quoi - il pénétra dans le fameux parc et vit des traces de pas dans la couche de neige qui recouvrait les allées et l'herbe verte. Il releva la tête et vit une humaine se diriger à cloche pied vers la sortie opposée à celle qu'il venait d'emprunter. Il la regarda plus attentivement, tout en utilisant aussi son odorat et se rendit compte que le doute n'était plus possible, c'était bien elle. Il sourit doucement et courut - à vitesse vampirique, ne prenant pas la peine de créer des marques distinctes dans la neige - et fut quelques instants plus tard juste derrière elle. Il ne put s'empêcher de la taquiner.


    - Bouh.

    Lui dit-il après s'être légèrement penché sur elle, pour lui dire ça dans l'oreille. La jeune humaine sursauta d'un coup et Garett, remarquant qu'elle n'avait plus qu'une chaussure ne put s'empêcher de la taquiner de nouveau. Il avait aussi remarqué qu'elle portait le manteau et l'écharpe de leur précédente rencontre. Il lui dit donc, le sourire aux lèvres.

    - A ce que je vois, vous faites tout pour que je vous achète toute votre garde-robe.

    Il rit doucement tout en pointant du doigt la chaussette à l'air de Alexandra, au cas où la jeune femme n'ait pas compris ce qu'il avait voulut dire par là.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Invité le Lun 11 Mai - 23:15

Alexandra continuait de progresser lentement –mais sûrement- à travers la neige. Faut dire que faire tout cela sur une seule jambe n’était pas aisé. Mais d’une bonne humeur à toute épreuve, elle ne trouva même pas une raison de se plaindre. Heureuse, elle était. Heureuse, elle resterait. Alors ouais, elle galérait à clopiner de la sorte, mais cela lui importait peu. Puis, sans prévenir, elle sentit tout d’un coup le souffle d’une voix au niveau de son oreille. Persuader d’être seule, elle ne s’était pas imaginer qu’on puisse lui parler. Encore moins qu’on soit s’y proche d’elle. Comment avait-elle fait pour ne pas entendre une personne arrivée si vite. Avant même de réfléchir à quoique ce soit, sa première réaction fut instinctive, un « haaa ! » s’échappa de sa touche. Et au moment ou elle tentait de faire volte face dans un sursaut, elle perdit l’équilibre pour se retrouver au sol. Elle avait oublier que la neige était si froide, même à travers son jean…

_ On ne vous a jamais appris à ne jamais faire peur à une jeune fille, le soir, alors qu’elle est toutes seule…

C’était la première réflexion qui lui venait à l’esprit. Elle dessina sur ses lèvre une moue faussement vexée, quand l’homme sortie sa dernière réplique. Elle n’avait pas encore levé les yeux vers lui que tout tourna bien vite dans son esprit. Sa phrase, sa voix… L’homme du Canada l’avait tellement travaillé, qu’elle s’imaginait l’entendre, c’était stupide ! Elle releva les yeux vers l’homme et là… Elle compris qu’elle n’imaginait rien du tout. Alex se releva, il avait sûrement fait un geste pour l’aider, ou pas. Mais elle n’y prit pas garde, peu désireuse de le toucher à nouveau. Parce qu’elle avait peur de retrouver cette peau froide et dure qu’était la sienne et qui lui faisait se poser tant de question. Une fois debout, elle se percha à nouveau sur un seul pied et pris en compte ce qu’il venait de dire. Voulant rire de sa réflexion, elle prit sur elle pour se retenir et afficher un air complètement détacher. Dans un haussement d’épaule détacher, elle décida qu’il était temps de répondre.

_ Bin vous savez, y a des gens qui séduisent les riches personnes pour avoir ce qu’ils désirent. Je trouvait plus intéressant de jouer la fille malchanceuse. Non, parce que vous vous doutez bien que je fais semblant, en réalité j’suis pas aussi poisseuse… Même elle, elle n’arrivait pas à se convaincre de ce qu’elle venait de dire. Du coup, elle se mise à sourire en adoptant un air interrogateur. Je dois pas être très crédible là, non ?

C’est là qu’elle prit vraiment connaissance de la personne qui se trouvait face à elle. Elle savait déjà qu’il s’agissait de Garett, mais elle n’avait pas encore comprit que cela était étrange. Non, mais qu’est ce qu’il faisait là ? Il avait décider de la suivre, pour s’assurer qu’elle ne meurt pas de froid, ou quoi ? Ou pour une toute autre raison ? Non parce que combien de chance pouvait-il y avoir à ce que ces deux personnes se retrouve au même endroit, à la même heure, dans un lieu complètement différent de là où ils s’étaient rencontrer la première fois. Carrément perplexe de le voir ici, elle croisa ses bras contre elle, et pris un faux air menaçant. Ce qui était complètement ridicule, car si il ne répondait pas à sa question, elle se voyait mal lui sauter dessus et exiger des réponses. Elle ne risquait pas de faire le poids avec son 1m60 et ses quelques kilos. Mais pas grave, elle se plaisait à croire qu’elle pouvait être intimidante.

_ Vous me suivez ou quoi ? Ha… J’ai compris, en fait vous étiez vachement attacher à cette écharpe et vous voulez la récupérer c’est ça ?

Elle n’y croyait pas une seconde, mais bon c’était histoire de donner une raison à l’homme d’être là. Elle espérait juste qu’il ne vive pas dans le coin. Pas que ça la dérangerait, mais heu… Si elle, elle avait changé de nom depuis son départ, ce n’était probablement pas le cas pour cet homme. Avec ce qui s’était passer dans le magasin, les employé avaient sûrement du les remarquer tous les deux. Et si le père d’Alex embauchaient des gens pour la retrouver, et qu’on confirmerait qu’elle était dans ce magasin avec cet homme, elle avait peur que lui soit facilement repérable. Au quel cas, ce serait à elle de partir d’ici parce que ça en deviendrait trop dangereux pour sa nouvelle liberté qu’elle n’était pas prête de perdre. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’elle tenta de poser la question, sur un ton qui se voulait innocent. Juste pour qu’elle soit fixée sur son sort dans cette ville.

_ Non parce que j’vais avoir du mal à croire que vous vivez dans cette ville. Ca serait vraiment un hasard presque inquiétant, vous ne trouvez pas ?

Voulant absolument savoir si il était du coin, elle resta concentrer sur cet homme. Et pour le moment, elle ne prit pas vraiment garde au fait qu’aucune trace de pas n’avaient été faites dans la neige. Un détail, qu’elle n’allait sûrement pas tarder à prendre en compte. Mais pour le moment, son attention était fixé sur l’endroit où vivait Garett. Elle espérait seulement que ça question cacher, n’avait pas été fait de manière trop pressante. Elle ne voulait pas vraiment qu’il s’imagine qu’elle voulait absolument savoir où il vivait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Garett Sonam le Mer 13 Mai - 0:30

    Lorsque Garett lui eut soufflé doucement dans l'oreille le "bouh" pour l'effrayer, la jeune humaine en question sursauta si violemment et tenta de se retourner si vite qu'elle en tomba par-terre, fesses contre terre, en plein dans la neige. Garett savait pertinemment que la neige n'aurait aucun mal à traverser son jean pour lui tremper la peau et il ne put s'empêcher de rire doucement de sa maladresse. Il commençait à bien la connaître et depuis les quelques jours qu'ils ne s'étaient pas vus, elle ne semblait pas avoir changé d'un pouce ! Encore par-terre, sans lever les yeux vers le jeune vampire, Alexandra lui fit une remarque désagréable sur le fait qu'il ne devrait pas faire peur aux gens mais après ce qu'il lui répondit, quand elle entendit sa voix, elle sembla se réveiller. Elle leva brutalement les yeux vers le jeune homme en les écarquillant. Elle venait de reconnaître sa voix si spéciale surement et de toute évidence, elle n'arrivait pas à croire que Garett se trouve là, en face d'elle, alors que les deux jeunes gens s'étaient rencontrés au Canada, à Québec plus précisément, il y avait seulement quelques jours.
    A vrai dire, cette idée frappa Garett à son tour quand il vit l'air si ébahie de la jeune humaine. C'était vrai après tout. Qu'est-ce-qu'elle faisait ici ? Il ne comprenait pas ce qui pourrait bien amener une jeune humaine à traverser le continent Nord-Américain comme ça, d'un jour sur l'autre. Il imaginait que cela avait peut-être un rapport avec le secret qu'il avait deviné qu'elle cachait mais il ne pouvait pas en savoir plus. Et même de cette hypothèse, il n'était pas sur du tout. Reprenant légèrement ses esprits, le jeune vampire lui tendit machinalement sa main pour l'aider à se relever, se disant qu'elle avait déjà senti sa peau deux fois en quelques jours, la troisième ne pourrait pas être beaucoup plus terrible. Mais visiblement le contact de la peau de Garett était très désagréable pour la jeune humaine qui sembla se reculer, et se releva finalement toute seule. Garett reporta alors son bras le long de son corps, faisant semblant de n'avoir rien vu du geste de recul qu'elle avait eu devant sa main tendue amicalement. Il lui sourit en entendant sa réplique. Effectivement, elle n'était pas crédible le moins du monde et de nouveau, un sourire malicieux apparut sur le visage du jeune vampire. Il lui dit.


    - Je confirme, pas crédible du tout.

    Visiblement, les pensées de la jeune humaine faisaient le même chemin que celles du jeune vampire. Elle était de toute évidence entrain de se demander ce qu'il pouvait bien faire ici et elle pourrait même penser qu'il la suivait ! A vrai dire, Garett se posait la même question, mais s'il avait été suivi, même par une simple humaine, il l'aurait aussitôt remarqué, aussi il abandonna complètement cette hypothèse. Il devait s'agir d'une simple coïncidence, assez énorme cependant !

    - Oui, je suis très attaché à cette écharpe et à son souvenir, alors j'ai traversé l'Amérique de dans toute sa largeur pour vous la demander.

    L'ironie et l'humour était sa meilleure arme, il le savait et s'en servait très fréquemment. De plus, Garett était extrêmement blagueur et adorait vraiment rire. Aussi il appréciait énormément ce genre d'échanges. Visiblement Alexandra souhaitait vraiment savoir où il habitait. Garett ne comprenait pas très bien cette insistance. Pourquoi voulait-elle à tout prix savoir où le jeune vampire habitait ? Chercherait-elle à l'éviter dans le futur ? Possible.. Ce n'était pas cela qui allait le vexer mais il était extrêmement curieux et tenait absolument à comprendre le pourquoi de cette insistance. Il répondit néanmoins aux exigences de la jeune humaine.

    - Je vous rassure, je n'habite pas ici. A vrai dire, je rend en quelque sorte visite à des cousins éloignés.

    Il sourit malicieusement. Il avait dit la vérité, du moins en parti. C'était vrai qu'il était venu à Forks pour aller rendre visite à ses cousins, les Cullens. Certes leurs relations étaient assez particulières mais il ne pouvait pas expliquer les liens qui les unissaient. De plus, ces liens se rapprochaient plus de ceux de cousins pour les humains aussi c'est ainsi qu'il les présenta. Mais il était vraiment curieux, et il lui semblait normal qu'elle réponde à sa question après qu'il ait lui-même répondu à la sienne.

    - Permettez-moi de vous retourner la question. Vous imaginez bien que je suis au moins aussi surpris que vous de vous trouver ici.

    Il lui sourit. Il allait pouvoir juger du rapport entre la présence de la jeune humaine à Forks et le secret qu'elle cachait à travers sa réponse. Plus elle serait mal à l'aise et plus ces deux choses seraient liées. Malheureusement pour Alexandra, Garett était un véritable détecteur de mensonge lorsqu'il parlait à des humains aussi, si elle mentait, il s'en apercevrait presque aussitôt.
    Le jeune vampire devait bien avoué que la compagnie de la jeune humaine était assez agréable, du moins dés lors qu'elle ne se remettait pas à saigner comme elle l'avait fait dans le magasin il y a quelques jours. Tout de suite, leur rencontre deviendrait beaucoup moins amicale.. Mais, outre cela, il trouvait la jeune femme assez drôle et il aimait discuter avec elle, même s'il savait qu'ils ne pourraient surement jamais se dévoiler leurs secrets mutuels. Le secret qu'Alexandra cachait l'intriguait au plus haut point désormais qu'elle l'avait probablement amené à Forks, ici même où toute la vraie vie de Garett avait commencé, il y a douze ans environ.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Invité le Mer 13 Mai - 1:48

_ Pff, vous pourriez au moins faire semblant pour me faire plaisir !

La moue faussement déçue qu’elle avait sur le visage lui donnait des airs de petite fille qui n’a pas eu le cadeau qu’elle souhaitait à noël. Mais, elle ne tarda pas à se mettre à sourire, ne pouvant pas tenir cet faux airs déçu bien longtemps. Ne cherchez pas, elle était simplement de bonne humeur, alors fallait pas trouver de grande logique dans sa façon d’agir. Elle laissa même échapper un bref éclat de rire quand Garett confirma qu’il était très attaché à son écharpe. Elle ne le croyait pas le moins du monde, ça allait de soit, suffisait de voir l’intonation de sa voix à ce moment précis. Sérieusement, ça lui aurait coûté beaucoup moins cher, et prit beaucoup moins de temps, si il avait simplement racheté la même. Surtout que depuis, elle l’avait nettoyer pour que ça ne comporte plus aucune trace de sang.

_ Je m’en doute bien. Mais, y a des service postaux, vous savez ? Ca vous aurait évité tout ce déplacement !

Elle fit un sourire, pour finalement lâcher un soupir de soulagement –qu’elle avait cru imperceptible- quand il lui annonça qu’il ne vivait pas ici mais qu’il venait simplement rendre visite à des cousins. Ce qui fut beaucoup moins drôle c’est quand il lui retourna la question. Chose à laquelle, elle n’avait absolument pas imaginé une seule seconde. Elle bloqua un instant sur cette question, se demandant ce qu’elle devait répondre. Elle ne pouvait pas dire qu’elle vivait ici, si jamais on retrouvait la trace de l’homme depuis le Canada, il n’aurait pas de raison de couvrir Alex. Et, elle ne pouvait pas non plus dire qu’elle n’était que de passage. Si ces cousins vivaient ici, la ville était assez petite pour que cette information soit rapidement démentie. Finalement elle se retrouvait dans une impasse. Son rythme cardiaque s’accéléra, ce qui pour elle restait totalement inaudible. Mais sûrement pas pour l’oreille d’un vampire. Détail qu’elle ignorait, bien évidement !

_ Je… heu… Elle se tourna comme pour montrer une direction, ou pour détourner l’attention. En fait, elle ne savait pas trop pourquoi elle venait de faire cela, mais lui refit face bien rapidement. C’est compliqué.

Bin voilà, c’était pas si compliqué au final. Elle n’avait pas besoin de mentir, juste besoin d’éviter la question. Finalement c’était super étrange entre eux d’eux. Lui refusait de répondre aux question d’Alex, et elle, elle refusait de répondre à celle qu’il pouvait formuler. Un détail qui n’échappa pas à la jeune fille et donc, qui ne devait pas échapper à Garett. C’est en prenant conscience de cela qu’elle se mise à rire. Sûrement de manière un peu nerveuse, mais amusez aussi. Parce qu’ils se trouvaient tous les deux dans une impasse quand on y réfléchi bien. Et vu qu’il était clair pour tous les deux qu’ils ne répondraient pas aux questions que l’autre, elle trouva rapidement ce qu’elle devait répondre.

_ Si je vous réponds, vous répondez à mes questions ?

Un sourire malicieux se dessina à son tour sur ses lèvres. Elle restait persuadée qu’il dirait non, et de ce fait elle n’avait pas grand-chose à craindre. Loin de minimiser le secret qu’il protégeait, elle pensait qu’avouer sa fuite restait plus dangereux. Ce qui était une erreur, parce qu’elle était loin de s’imaginer ce qu’il pouvait cacher. Tient d’ailleurs ça lui donna une autre idée. Décidemment c’était la soirée des grandes trouvailles !

_ Encore mieux, si vous voulez, vous donnez vos théories et je vous donne les miennes… C’est en réfléchissant à ce qu’elle venait de dire, qu’elle se reprit rapidement. En fait non, c’est une mauvaise idée parce que les miennes sont carrément pourries, ou du moins, ne sont pas possible.

Sérieusement, elle se voyait assez mal lui expliquer qu’elle avait cherché sur internet. Et que les seuls trucs qu’elle avait trouver était sur des sites pas sérieux –dans le sens, pas médical ou de sciences-. Allez dire à un type que vous l’imaginez se déguiser la nuit pour défendre la veuve et l’orphelin. C’était carrément stupide comme truc. Jamais, elle n’oserait donner ses théories.

_ Finalement, on doit pas être fait pour se poser certaines questions, hein ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Garett Sonam le Mer 13 Mai - 22:51

    Garett attendait toujours impatiemment la réponse de la jeune humaine. Il rit doucement à la remarque de la jeune fille sur les services postaux. Elle avait bien évidemment raison mais il avait tendance à ne pas s'y fier, surtout qu'il allait trois fois plus vite qu'eux et que ses services étaient bien sur gratuits. Il n'en revenait pas que les humains soient assez patients pour confier leurs colis et leurs lettre aux services postaux. Surtout étant donné que ceux-ci étaient sans arrêt en retard et qu'en plus ils leur arrivaient bien souvent de faire des erreurs. Mais, étant donné que les humains ne possédaient pas les mêmes pouvoirs que ceux du jeune vampire, il pouvait supposer que c'était pour eux, le moyen le plus facile de communiquer par écrit. Il ne répondit cependant pas à cette remarque, plutôt concentré sur les réactions de la jeune humaine.
    En effet, il l'avait observé depuis quelques instants pour voir comment elle réagissait à sa question. Il lui avait demandé réciproquement ce qu'elle faisait ici. Après tout, il lui avait répondu, alors pourquoi pas elle ? Il la fixa droit dans les yeux, comme pour essayer de la rendre mal à l'aise, ce dont la jeune humaine ne semblait pas du tout avoir besoin vu comment elle s'embrouillait toute seule. Sans aucun doute, Garett fut certain que sa présence dans la petite ville de Forks avait bien un rapport avec le secret qu'il avait décelé en elle. Il ne lui restait plus qu'à découvrir l'objet de ce secret, ce qui serait nettement plus difficile selon lui d'ailleurs. Mais sa curiosité était telle, qu'il se promit de faire tout ce qu'il pouvait pour le découvrir. Un autre détail l'amena à penser qu'elle lui mentait très clairement. Son rythme cardiaque avait haussé si vite et si fortement qu'il pouvait très distinctement l'entendre, sans même vraiment essayer d'utiliser le pouvoir de son ouïe au maximum. Pour lui, le coeur de la jeune femme faisait vraiment un boucan de tout les diables. Il sourit malicieusement, sans pour autant essayer de lui montrer, ne voulant pas qu'elle se doute de quoi que ce soit.
    Soudain Alexandra ouvrit finalement la bouche, bafouilla quelques paroles presque incompréhensibles avant de refermer sa bouche aussitôt. Garett ne put retenir un sourire amusé tandis que la jeune humaine reprenait de plus belle pour lui dire que c'était compliqué. Il était entrain de penser que leur situation était assez cocasse. Tous deux voulaient savoir le secret de l'autre sans pour autant dévoiler le sien et il était bien conscient, qu'à ce jeu là, aucun des deux ne serait jamais satisfait. En effet, il savait pertinemment qu'il ne dirait rien aussi facilement et il était persuadé que la jeune femme non plus. Il regarda la jeune femme dont les pensées suivaient visiblement le même cours. En effet, elle se mit à rire nerveusement et Garett ne put s'empêcher de l'imiter. En effet, la situation était assez ridicule et il préférait en rire plutôt que de chercher une solution à ce problème. Il verrait bien comment la conversation progressait.
    Et justement la jeune femme lui proposa tout d'abord un deal, Garett répond à ses questions et en échange elle répond aux siennes. Garett allait dire quelque chose mais, sans lui en laisser le temps, Alexandra enchaina directement avec une autre idée, meilleure selon elle. Il ne put s'empêcher de sourire de nouveau, de son sourire si charmeur et irrésistible. Mais de nouveau elle changea d'avis et Garett lui dit lorsqu'elle le laissa finalement en placer une :


    - Arrêtez de changer d'avis comme de chemises !

    Il rit doucement. Lui préférait l'idée des hypothèses saugrenues. Lui, savait que les siennes ne l'étaient pas tant que ça, et il était assez curieux de savoir ce que la jeune humaine aurait bien put aller s'imaginer. Aussi, ce fut le sourire aux lèvres, qu'il lui lança, un air de défi ornant son visage si parfait :

    - Je penche pour l'idée des hypothèses, allez-y je vous écoute, ça m'intéresse de savoir ce que vous pensez qui ne va pas chez moi, car c'est très clairement ce que vous pensez.

    Il sourit, pour bien lui montrer qu'il ne le prenait pas mal ou quoi que ce soit, bien au contraire. Pour lui, c'était un jeu, un jeu auquel il était sur qu'il adorerait prendre part. En effet, il n'avait rien à perdre et tout à gagner. Quand il proposerait ses théories en effet, il jugerait très vite de l'impact de ses paroles sur la jeune humaine tandis qu'elle ne pourrait pas le faire réciproquement car même si elle tombait juste - par on ne sait quel miracle d'ailleurs ! - il saurait très bien feindre d'en rire, comme si son hypothèse était juste ridicule. Puis la jeune femme lui dit que les deux jeunes gens ne devaient vraiment pas être faits pour se poser des questions. Garett sourit de nouveau avant de répliquer :

    - En effet, aussi c'est une assez bonne idée de soumettre nos "théories", n'est-ce-pas Mlle Cr.. Pardon, Healt.

    Il lui fit un clin d'oeil. Pour lui, le jeu avait d'ors et déjà commencé et il était prêt à tout pour gagner. Il venait de tenter son premier coup pour la déstabiliser et lui montrer de nouveau qu'il savait qu'elle lui cachait très clairement quelque chose. Il lui mettait en quelque sorte la pression. De plus, il s'était moqué d'elle en accentuant bien le mot "théories" de manière à lui montrer que sa dernière avait été si ridicule qu'il s'en souvenait encore. Cependant, il l'encouragea d'un geste de la main à ouvrir le feu des hostilités et à proposer sa théorie. Il ne put s'empêcher de dire, très ironiquement.

    - Allez-y n'ayez pas peur ! Je ne mord pas vous savez.

    Il adorait faire ce genre de blague, étant sur que la jeune humaine ne comprendrait pas ce qu'il y avait de profondément drôle dans sa remarque. Il lui fit même un clin d'oeil, tentant de la forcer à lui soumettre d'autres hypothèses plus drôles les unes que les autres.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Invité le Jeu 14 Mai - 0:35

Elle afficha un visage mi-figue mi-raison, entre l’amusement et l’envie de s’excuser, quand il lui demanda d’arrêter de changer d’avis comme de chemise. Elle voulait bien admettre qu’elle venait de passer par un nombre incroyable d’idée en peu de temps. Mais, c’était les problème d’Alex, elle avait un côté trop spontanée, et le temps qu’elle réfléchisse à ce qu’elle venait de dire, une autre idée lui était passé par la tête. Autre idée, qui sera également analysé une fois qu’elle aura été dite à haute voix. Bref, c’était un cercle sans fin. Du moment qu’elle avait des idées, elle enchaînait. Et encore, ça va, elle n’en avait eu que trois différentes, imaginez un peu quand elle en à une dizaine qui se suivent. Une vraie catastrophe. Mais, elle fût bien forcer de se taire, ce qui lui demanda un grand contrôle d’elle-même. Garett, quant à lui, semblait fixé sur une des propositions qu’elle avait faite : donner des hypothèses. Argh, trop injuste comme truc, elle allait encore devoir sortir des trucs ridicules. Enfin, à défaut de dire la vérité sur elle et de savoir la vérité sur lui, au moins elle allait le faire rire. C’était déjà un bon point, non ? Il l’encouragea à se lancer, et Alex ne pouvait plus vraiment marche arrière, vu que l’idée venait d’elle. Elle nota mentalement de réfléchir avant de parler, la prochaine fois.

_ Mouais, vous ne mordez pas, on ne sait pas en fait. Un excès de folie à cause de ce que je vais dire, et puis, voilà…

Elle ne croyait pas une seconde à ce qu’elle disait, c’était juste histoire de le taquiner un peu. Puis de toute façon, elle ne savait pas qui il était, alors elle ne pouvait pas vraiment prendre conscience de ce qu’elle venait de dire, comme elle ne pouvait pas vraiment comprendre ce que lui avait voulu dire. Bref, elle tenta de remettre de l’ordre dans ces idées afin de pouvoir donner une théorie, sans pour autant que cela sorte de manière anarchique. Le tout était de savoir par laquelle elle allait bien pouvoir commencer.

_ Je vous préviens, c’est carrément ridicule comme truc. Mais, j’ai eu beau chercher, je suis tomber sur des trucs plus fous les uns que les autres… Enfin bref… Alors, théorie numéro une : Vous êtes une sorte de nouvelle arme militaire. Enfin, pas vraiment une arme, mais genre vous vous êtes porter volontaire pour une expérience qui vise à faire des genres de soldats plus résistants ou un truc dans le genre…

Alors d’accord, elle n’y croyait pas vraiment. D’accord elle trouvait toute cette histoire impossible. D’accord… ceci étant dit, elle ne pouvait pas nier qu’il était également impossible d’être aussi froid, aussi dur, et aussi pâle. Et tout cela en donnant l’impression d’être en parfaite santé. Il y avait un truc qui clochait chez lui, elle ne pouvait pas le nier. D’ailleurs même lui l’avait confirmer en lui disant de lui dire ce qu’elle pensait clocher chez lui. Au même titre qu’il était clair, qu’il pensait que son secret à elle avait un rapport avec son nom de famille. Alors, oui, ça paraissait carrément impossible ce qu’elle était en train de dire, mais c’était quand même plus probable que de parler de vampires, par exemple. Parce que tout le monde c’est que ce genre de personne n’existe pas, que cela ne fait partie que de l’imaginaire. Mais un truc qui serait monté par l’armée, on en sait rien après tout. Tout ce qu’ils font est tellement secret, et puis avec les progrès de la technologie, allez savoir… Alors de toutes les théories qu’elle pouvait avoir, c’était encore celle qui lui paraissait le moins ridicule. Tout en étant ridicule…

La discussion mise à part, il commençait vraiment difficile pour miss catastrophe de tenir à la façon d’un flamand rose sur sa seule jambe. Parce que, contrairement au flamand rose, Alex se trouvait être une humaine. Une différence qui à priori était facile à faire. Ce qui ne l’empêchait pas de rester avec une jambe en l’air. Alors, deux minutes ça peut passer, mais passer un certain moment, la jambe se trouvant être en hauteur donne, étrangement, la sensation de faire vingt kilo de plus. Sans parler du fait que sa chaussette était trempée, et que par conclusion, le pied était en train de mourir de froid. Mais, sûrement trop fière, elle fit comme si de rien n’était, tentant de caller son pied gauche sur son pied droit qui était toujours muni d’une chaussure. Non, mais y a des fois, elle se demandait comment elle pouvait faire pour se mettre dans ce genre de situation à la noix. Il n’y avait qu’elle pour perdre sa chaussure dans une bouche d’égout. Pitoyable. Si c’était possible elle porterai plainte contre le neurone de la mal chance… A moins que ce ne soit un gène ?!

De toute façon, elle avait prit une décision majeure. Elle ne bougerait pas d’ici temps qu’il n’aurai pas donné son avis sur ce qu’elle venait de dire. Partir avant que lui n’expose ses théories étaient, par contre tout à fait envisageable. Pour peu qu’il donne un truc se rapprochant de la vérité, elle se sentirai assez ennuyer comme cela. Autant, elle voulait bien donner ses avis en ce qui le concernant, autant, elle pouvait se passer de ses avis à lui sur elle. Sérieusement, elle tentait déjà de se préparer au cas où il se mettrait à lui dire quelque chose qui se rapprocherai son secret, afin de pouvoir tenter une réaction complètement détaché, ou amuser, ou ironique, ou n’importe quoi qui lui éviterait de se trahir bêtement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Garett Sonam le Ven 15 Mai - 20:03

    Garett rit doucement à la remarque de la jeune fille. En effet, sur un coup de colère il pouvait très bien être tellement énervé qu'il lui sauterait dessus et la mordrait dans l'instant. C'était assez ridicule évidemment, le vampire était tout à fait calme comme personne et la seule raison qui aurait put lui faire perdre son contrôle aurait été que la jeune humaine, Alexandra, se mette à saigner. Or c'était déjà arrivé la semaine passée, et il avait finalement réussi à ne pas lui sauter dessus pour lui aspirer tout son sang dans une sorte de délire, de frénésie complètement incontrôlable. Mais il avait bien conscience que la jeune fille elle-même n'y croyait pas une seule seconde, ce n'était qu'une simple blague, aussi il se contenta de rire, de sourire et finalement de lui répondre doucement :

    - En effet, vous ne savez pas ce dont je suis capable.

    Il lui sourit de nouveau malicieusement, ce n'était pas du tout pour lui faire peur, ou du moins pas sérieusement. Il se doutait qu'Alexandra serait assez intelligente pour ne pas s'enfuir à toutes jambes devant une telle réflexion, elle comprendrait très bien le second degré de sa remarque.
    Puis la jeune humaine le sortit de ses réflexions en lui soumettant ce qu'elle appellait, sa première hypothèse. Elle sous-entendait donc qu'il y en avait au moins une autre. Il sourit en y repensant puis écouta attentivement ses explications. Il la laissa finir, gardant tout son sérieux et faisant semblant de trouver l'hypothèse plausible.


    - Oui, en effet, vous m'avez démasqué. Je suis la nouvelle arme de l'armée, je dois l'admettre maintenant que vous m'avez si bien percé à jour.

    Il fit une moue déçue avant d'exploser littéralement de rire. Il n'avait probablement jamais rien entendut d'aussi stupide comme hypothèse. Il était pris d'un fou rire absolument monstrueux tandis que la jeune humaine devait se sentir un peu gênée. Il faillit s'écrouler de rire par-terre en y repensant, lorsqu'il se fut enfin arrêté. Mais il était bel et bien reparti pour encore quelques minutes à n'en plus pouvoir. Mais il finit par reprendre son sérieux - en partie du moins ! - et releva la tête vers la jeune humaine. Il s'aperçut alors que cette dernière était toujours à cloche-pied, dans la neige, une chaussure d'un côté et une chaussette seulement de l'autre et il rit de plus belle. Mais se rendant compte que la situation devait être assez désagréable et que c'était de sa faute si elle était restée coincée comme ça dans la neige pour pouvoir lui exposer ses théories sur sa nature, il reprit son sérieux et lui dit d'un ton qu'il voulait calmé :

    - Oh je suis désolé, j'avais oublié que vous étiez en chaussette. Permettez..

    Et avant qu'elle ait put rien rajouter d'autre, il s'approcha de la jeune humaine et la souleva comme si elle ne pesait pas plus lourd qu'une plume. Bien entendu, cette fois-ci il fit attention à là où il posait ses mains et les mit là où la peau de la jeune humaine était recouverte par ses vêtements. En effet, elle devait avoir assez froid comme ça et il ne voulait pas lui prouver encore une fois qu'il était bizarre. Il la porta donc ainsi et l'amena vite à un banc du parc. Il l'y déposa délicatement avant de s'installer à ses côtés, comme si de rien n'était. Il ne s'était pas rendu compte que ce qu'il venait de faire était assez surprenant pour une humaine, pour lui c'était des plus naturels. De plus, il n'avait pas cherché à cacher la facilité avec laquelle il pouvait la soulever, comme si elle ne pesait presque rien, et ce détail pourrait mettre la puce à l'oreille de la jeune humaine. En plus de ça, il était tellement léger que ses pas dans la neige n'avaient encore une fois presque pas laissé de trace et on ne voyait presque pas de trace de pas sur le chemin qu'ils venaient d'emprunter - en effet, on ne voyait pas non plus ceux de la jeune femme ! -.
    Mais le jeune vampire était bien loin de penser à tout ça, il ne s'était rendu compte d'absolument rien, il n'avait pas comprit à quel point son comportement était suspect. Aussi il rebondit comme si de rien n'était sur la suite de leur conversation.


    - Alors quelle est votre deuxième hypothèse puisque vous en avez une n'est-ce-pas ?

    Il sourit malicieusement, se rendant alors compte que la jeune humaine avait les yeux grands ouverts et la bouche encore ouverte d'étonnement. Il se sentit alors étrangement mal à l'aise.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Invité le Ven 15 Mai - 21:56

Alexandra était consciente de ne pas savoir ce dont il était capable. Et, elle était consciente que cela ne restait qu’une blague. Ce qu’elle ignorait, c’est à quel point les propos de Garett pouvaient être chargé de sens. Si elle avait décidé de le prendre de cette manière, peut être qu’elle aurait de nouvelles pistes à exploiter. Mais, elle partait du principe que ce genre de blague restait celles que tout le monde utilisait. Pourquoi ce méfier de phrases aussi anodines ? Alors, la réaction la plus humaine qu’elle pouvait avoir fut de sourire à son tour à cette blague qu’elle ne considérait pas comme il se devait. Peut être que ce genre de phrase lui reviendrait en mémoire un jour, dans l’hypothèse ou elle serait au courant de qui il est vraiment. Mais, dans l’immédiat, ce n’était vraiment pas d’actualité. La seule chose dont elle restait capable, c’était d’émettre des hypothèses plus folles les unes que les autres. Et même si elle savait que c’était complètement stupide, il fallait bien quelque chose d’improbable pour expliquer ce qu’il pouvait faire ou ce qu’il était.

Garett avait gardé un air sérieux pendant qu’elle déblatérait son hypothèse, il arriva même à s’exprimer normalement. Même si la façon dont il annonçait les choses montrait qu’elle s’était trompée sur toute la ligne, il garda un petit air déçu, comme pour donner plus de poids à sa fausse révélation. Un air qu’il ne pu tenir bien longtemps, vu qu’il s’en suivit un large éclat de rire. Alex aurait très bien pu sortir un truc du genre « mais qu’est ce qui vous fait rire ? », mais cela ne servait pas à grand-chose étant donné qu’elle savait très bien les raisons de son rire. Tout était partit de ce qu’elle venait de lui dire. Elle pensait que cela allait s’arrêter à cet éclat de rire, mais Garett semblait tourner vers le fou rire. Franchement elle se demandait comment il pouvait faire. Rire autant, alors qu’il ne semblait pas se soucier de sa respiration, elle aurait été incapable de le faire. Bon, elle s’imaginait sûrement qu’il avait fait de la plongée ou un truc de ce genre qui lui permettait de retenir sa respiration plus longtemps car, ce n’était pas la première fois que ce détail lui traversait l’esprit. Mais, elle ne pensait pas, une seule seconde qu’il pouvait s’arrêter complètement de respirer. Ce genre de chose était impossible. Quoiqu’il en soit, son esprit divagua encore quelques instants sur des choses et d’autres se rapportant à Garett, mais elle n’arrivait pas à trouver une raison qui ai un semblant de sens. Il fini par se calmer, et elle leva les yeux vers lui, alors qu’il faisait une réflexion sur le fait qu’elle n’ai qu’une chaussure. Puis il y eu ce « permettez… » Elle haussa un sourcil se demandant ce qu’elle devait permettre au juste, parce que là, comme ça, elle ne comprenait pas trop. Mais la réponse lui vint bien vite quand ses pieds quittèrent la neige.

Une vulgaire plume, voilà ce qu’elle avait l’impression d’être dans les bras de cet homme qui la dirigea vers un banc. Il lui aurait été tout aussi facile de soulever un œuf. Et ce fait l’étonna beaucoup, comme un tas d’autre chose d’ailleurs. Tournant la tête au dessus de l’épaule de l’homme, elle fut encore plus stupéfaite d’à peine voir les marques de ses pas sur la neige. Elle porta instinctivement son regard dans la direction d’où il était arrivé, et là encore pas la moindre trace sur le sol enneigé. C’était tout bonnement impossible. Alexandra était sortie parce qu’il neigeait, c’était encore donc frais et non tassé. On ne pouvait pas ne pas laisser de traces de pas. Combien de chose était il capable de faire qui était, pourtant, impossible au commun de mortel ? Commun des mortels… Etait-elle seulement en train d’insinuer qu’il n’était pas humain ? Les yeux et la bouche grands ouverts, elle ne remarqua même pas qu’elle avait été déposée sur le banc. Elle ne cessait pas de balancer son regard entre Garett et le sol blanc et froid, qui ne laissait transparaître que d’infime traces dans le sol. La voix de Garett lui provenait aux oreilles, mais elle n’entendit pas vraiment ce qu’il était en train de lui dire. Elle cligna des yeux, comme pour se sortir de sa torpeur et le regarda.


_ Quoi ?... Elle fronça les sourcils pour réfléchir à ce qu’elle venait d’entendre, le mot hypothèse lui était plus ou moins distinct. Et c’est en rassemblant deux trois mots qu’elle avait cru entendre, qu’elle comprit ce qu’il avait dit. Une autre hypothèse ? Heu… Je… Elle s’était remise à regarder les traces de pieds, puis Garett, puis les traces, et ainsi de suite. Comment vous… Enfin… Je veux dire que… Heu…

Elle-même ne savait pas vraiment ce qu’elle voulait dire. Tout tournait si vite. Pourtant bien élevée, elle n’avait même pas songée à le remercier. Trop de choses se bousculaient, trop d’informations, trop de bizarrerie… Peau froide et dure… Ne semble jamais s’essouffler ou se fatiguer devant un effort… Ne laisse pas de trace quand il marche, ne fait pas de bruit quand il arrive derrière vous… Aucun de ces éléments n’étaient humainement possible. On pouvait être discret, mais pas totalement silencieux. On pouvait être léger, mais pas avec une carrure comme la sienne. On pouvait être beau, mais pas aussi parfait. Il avait l’air parfaitement humain, pourtant tout ce qu’il pouvait faire semblait vouloir prouver le contraire. Tout ce qui faisait de lui quelqu’un de bizarre semblaient vouloir s’entrechoquer dans la petite tête d’Alexandra au même moment, lui empêchant d’être cohérente. Ou alors… Peut être cherchait-elle à se dissuader de ce genre de pensée… Elle avait finalement laissé son regard sur les fines traces de pas de Garett, et c’est avec une voix basse qu’elle enchaîna quelques mots.

_ Co… Elle inspira profondément. Comment ? Je veux dire, comme vous faites ça ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Garett Sonam le Sam 16 Mai - 21:49

    Pendant le fou rire qu'il avait eut quelques instants auparavant, Garett n'avait pas pensé une seule seconde qu'il avait arrêté de respirer. Ce n'était plus du tout naturel chez lui depuis un certain temps maintenant. Il avait tellement rigolé et c'était tellement laissé allé qu'il en avait oublié de jouer le jeu, de se faire passer complètement pour un humain. Il avait beau savoir que c'était la règle d'or, la seule qu'il ait vraiment à respecter, il n'y arrivait pas à certains moments, et c'était dans des moments comme ceux ci qu'ils faisaient ce genre de boulettes, sans même s'en rendre compte jamais. En effet, il était complètement ailleurs et n'avait pas capté le moins du monde que la jeune femme, Alexandra, se demandait comment il avait fait pour arrêter de respirer tout en rigolant comme ça. Certes, sur ce coup là elle avait peut-être trouvé une explication cohérente - et par cohérente j'entends bien sur humaine - mais cela ne serait pas toujours forcément le cas mais tant qu'il n'arriverait pas quelque chose d'absolument trop bizarre pour laisser place au doute dans l'esprit d'Alexandra, Garett ne se montrerait pas plus prudent, trop occupé à être lui-même. Il n'aimait pas cacher sa véritable nature en plus, cela lui donnait l'impression d'être une personne pas normale, certes il l'était, c'était indéniable. Mais il n'aimait pas devoir cacher qui il était vraiment, même si c'était la loi qui régissait dans leur monde..
    Mais vu qu'il ne s'était pas rendu compte le moins du monde de l'étrangeté de son comportement, il ne se posa pas de questions. Il s'assit donc sur le banc après y avoir déposé la jeune humaine. Il avait le regard fixé dans le vide devant lui, il ne savait pas très bien ce qu'il regardait ou même ce qu'il attendait, mais il était perdu dans la contemplation du paysage qui s'offrait à lui. Puis, il revint à la réalité et se tourna vers Alexandra. Il fut énormément surpris de découvrir que cette dernière avait la bouche grande ouverte et les yeux encore écarquillés. Pourtant cela faisait bien cinq secondes qu'il l'avait déposé sur le fameux banc et de plus, il n'avait jamais mesuré l'ampleur de l'étrangeté de son comportement, sans compter qu'il lui montrait que sa force était tout bonnement surhumaine. Vous voyez, ce n'est pas le genre de détails auxquels Garett fait attention en règle générale. Mais la jeune humaine, elle, ne pouvait bien évidemment pas les ignorer et quand finalement le jeune vampire se rendit compte de l'effet qu'il avait produit sur la jeune humaine en la portant de la sorte, il fut poussé à réfléchir. Il comprit bien vite qu'il avait dépassé les limites, il ne savait pas trop où ni quand, mais il avait été trop loin. Il devait lui paraitre tellement étrange en ce moment même.. Il se sentit soudain mal à l'aise.
    La jeune femme semblait avoir les yeux fixés soit sur la neige, soit sur Garett. Quand c'était le second cas, le jeune vampire soutenait son regard, il aimait contempler les yeux humains, avec des couleurs si différentes des yeux des vampires.. Il tuerait pour avoir les yeux bleus, ou verts.. Il n'était pas conscient que les humains eux tueraient pour avoir ses superbes yeux dorés. Toujours est-il que Garett, désireux de changer le sujet de la conversation pour éviter que la jeune humaine ne lui pose des questions sur ce qu'il venait de faire, il lui demanda si elle avait d'autres hypothèses. Alexandra sembla ne pas entendre le moins du monde ce qu'il venait de lui dire et à vrai dire, le jeune vampire était même sur le point de le lui répéter quand finalement elle releva les yeux vers lui, quittant ses pieds, et lui dit en bafouillant très nettement, quelque chose d'assez incompréhensible. Elle n'avait pas comprit visiblement, mais elle y réfléchit quelques instants et finit par se rappeler qu'il lui avait demandé si elle avait d'autres hypothèses. Elle sembla hésiter, bafouilla encore un peu avant de s'arrêter.
    Elle fixa de nouveau le sol et Garett finit par suivre son regard et soudain il comprit. Il n'avait presque pas laissé de trace dans le sol, il fut soudain légèrement paniqué. Il ouvrit de grands yeux en contemplant sa propre stupidité et sa propre négligence. Elle allait surement le prendre pour une sorte de fantôme ou autre créature surnaturelle qui flottait au-dessus de la surface de la Terre ! Soudain la question tant redoutée le frappa de plein fouet, aussi tranchante qu'un couperet. Que pouvait-il répondre à ça ? Il fit semblant de suivre de nouveau le regard d'Alexandra et de constater qu'il n'avait pas laissé de traces dans la neige. Il fit de nouveau semblant d'être surpris et laissa échapper une légère exclamation de surprise qu'il voulut naturelle. Il dit alors en riant :

    - Je ne sais pas, surement que la neige est très dure et compacte !

    Pas très convaincant je vous l'accorde, mais il n'avait rien réussit à trouver de mieux, pour l'instant du moins. Il ne pouvait pas tenter de lui croire qu'il pesait moins qu'elle, avec sa carrure c'était tout bonnement impossible, matériellement du moins et quand on ne connaissait pas sa véritable nature. Il avait semé des indices menant à sa vraie nature comme le petit poucet depuis qu'il avait rencontré cette jeune humaine et il commençait à regretter de l'avoir un jour rencontré. Il l'aimait bien, c'était indéniable, mais cela devenait trop dangereux, pour eux deux. Et pourtant, une force le força à rester assis sur le banc, il ne pouvait pas s'enfuir comme il aurait du le faire à ce moment même. Mais dans tous les cas, il était un peu trop tard et la jeune femme finirait par trouver l'explication à tant de mystères rassemblés en un seul homme.. Que pouvait-il bien faire pour s'en sortir cette fois-ci !? Il n'en avait strictement aucune idée mais il fallait qu'il trouve, et vite s'il ne voulait pas avoir les Volturis sur le dos - inutile de préciser que non ! -. Encore une fois, il décida que changer le sujet était sa meilleure chance d'éviter d'autres questions sur son étrangeté. Il se dit aussi qu'il pourrait s'inventer une maladie ou quelque chose du genre qui ferait que la jeune humaine ait trop pitié de lui pour poser davantage de questions, mais il n'en voyait pas une qui pourrait être responsable de tout ça. Il opta alors pour la première option.

    - Comment vous êtes-vous débrouillée pour perdre votre chaussure au fait ? Vous êtes très douée visiblement !

    Il se força à rire. Il avait tenté de faire sonner sa réplique le plus naturellement qu'il put mais il eut peur que sa tentative n'ait été voué à l'échec depuis le début. En effet, il commençait à paniquer en se rendant compte que la jeune femme avait presque tous les atouts en main pour comprendre sa vraie nature.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Invité le Mar 19 Mai - 22:40

Si le visage d’Alex n’exprimait pas grand-chose, son corps entier hurlait. Elle avait envie de détester ce type du plus profond de son être, de lui dire qu’elle trouvait que tout cela était vraiment injuste. Son secret à elle, n’impliquait pas de mise en danger d’autri. Mais son secret a lui, elle en doutait de plus en plus. Jamais, elle ne s’était sentie aussi frustré de ne pas avoir de réponse. Jamais elle n’avait autant douté sur le fait d’avoir une réponse. Jamais elle ne s’était acharnée autant pour en avoir une. Jamais… Et lui, c’est avec un ait des moins convaincant possible qu’il lui annonçait que la neige devait être dure et compacte. Il se foutait clairement de sa tronche à ce moment précis. Alex était sortie à cause des flocons de neige, du coup cette surface blanche ressemblait plus à de la poudreuse qu’à une neige durcie par le temps et le froid. Pourtant malgré tout cela, elle n’arrivait pas à le détester comme elle devrait, elle afficha simplement un air un peu penaud, tout en cherchant à comprendre.

_ Mais non… Non… Laissant toujours son regard voguer entre l’homme et la neige. La neige est fraîche, la plus part vient de tomber… Elle le regarda un instant, comprenant qu’il était en train de dire autre chose. Ma… Chaussure…

Alors là, elle était carrément perdue. Comment il en était venu à faire référence à sa chaussure ? Non, en réalité, elle n’était pas vraiment perdue, tout ce qu’il cherchait à faire c’était de détourner l’attention. Elle ouvrit la bouche, prête à protester, mais aucun son ne sortie de sa bouche. Elle se contenta de la refermer tout en fermant les yeux pour y voir un peu plus clair. Ce qui, bien évidemment, n’était qu’une façon de parler. Il était clair, qu’elle n’allait pas mieux voir en fermant les yeux, mais au moins elle pouvait tenter de réfléchir un peu mieux. Il y avait un tas de chose qui n’allait pas, et c’est ce sur quoi elle devrait se concentrer, pas sur sa chaussure perdue dans un caniveau qui donnerait une raison de plus à Garett de rire.

_ Pourquoi vous faites ça ? Je veux dire, je ne comprends rien là. La dernière fois que l’on s’est vu, vous évitiez déjà mes questions. Alors… Heu… Alors pourquoi vous êtes venu me parler tout à l’heure, ça devait forcement dériver vers un interrogatoire, mais vous persister à changer de sujet à tout bout de champs des que les questions que je pose ne semble pas avoir de réponses logiques.

Le ton n’avait pas été agressif, loin de là même. Elle semblait juste un peu paumée et ne comprenait pas vraiment la logique de cet homme. Si vraiment il n’avait pas l’intention de répondre, pourquoi avoir surgit derrière elle sans prévenir pour lui faire peur ? Il aurait surtout du la fuir en la voyant, surtout qu’elle ne l’avait pas vu. Cela lui aurait évité bien des soucis et cas de conscience. Mais eu lieu de cela, il était venu lui parler, il l’avait porté jusqu’à ce banc pour qu’elle puisse soulager un peu sa jambe qui devait porter tout son corps. Comment quelqu’un pouvait être aussi courtois tout en étant aussi distant. Elle trouvait qu’il avait un tas de chose contradictoire en lui et c’est ça qu’elle ne comprenait pas réellement. Se positionnant en tailleurs, et en prenant garde que son pied sans chaussure ne touche rien de froid, elle laissa son regard partir dans le vide. Et c’est d’une voix basse, qu’elle se remise à parler.

_ J’ai changé de nom à cause d’une famille, et surtout d’un père, beaucoup trop influent à mon goût. Je devais être à l’image même de ce qu’il voulait montrer à son petit comité de gens importants. Un rôle qui aurait été loin de me déplaire, si il y avait une once de vérité là dedans. Je voulais juste ne pas être formaté selon une certaine image, et avoir mes propres idées et façon de penser.

Le tout était sûrement plus compliqué, mais c’était surtout une façon de résumer la chose. Pourquoi, elle avait raconté tout cela ? Elle n’en savait rien, peut être qu’elle s’imaginait que tout était une question de confiance, si elle venait à raconter un bout de son histoire, peut être qu’il en ferait autant. Mais, plus ça allait et plus elle en doutait. Mais, même si elle ne le connaissait pas, le secret que lui renfermait était sûrement plus important et plus dangereux. Du coup, elle s’imaginait qu’il savait ce que c’était de garder les choses, et c’est peut être pour cette raison qu’elle ne craignait pas vraiment de lui raconter les grandes lignes de ce qu’elle cachait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Garett Sonam le Sam 23 Mai - 11:46

    Garett était toujours assis à côté d'Alexandra, la jeune humaine, sur le banc du parc de Forks. Il était toujours extrêmement gêné par ses questions. Il ne pouvait rien lui dévoiler, il le savait mais d'un autre côté il n'arrivait pas à mentir ou à cacher la vérité lorsque que quelqu'un est vraiment déterminé à savoir et qu'il lui demande. Pour le moment cela ne semblait pas être le cas, donc ça allait, mais la jeune femme ne tarderait pas à ne plus pouvoir contenir sa curiosité, c'était clair. En effet, les humains réagissent tous de la même façon devant un phénomène qui dépasse leur contentement et leur compréhension si terre-à-terre, tout d'abord ils cherchent une explication rationnelle. Alexandra était déjà passée par là, sans succès, elle n'avait rien trouvé de cohérent ou d'assez crédible à son goût. Elle avait dû commencé à avoir un peu peur de ce jeune homme qui de toute évidence était bizarre et renfermait peut-être des secrets trop dangereux pour elle. Et puis la curiosité allait de nouveau l'emporter, mais cette fois-ci, la jeune femme ne chercherait plus d'explications du côté normal et humain de la vie, non, elle chercherait une explication tout à fait paranormale puisqu'elle n'en trouvait pas de rationnelle.
    Puis la jeune femme commença à réagir, tout d'abord, elle sembla complètement perdue et Garett sentit que ce n'était pas la peine de l'embrouiller encore plus. Elle ne comprenait pas comment il pouvait changer de sujet comme ça, mais il n'avait pas le choix. Dans un geste très humain, le jeune vampire posa ses bras de chaque côté du banc et soupira légèrement, laissant la jeune femme dans le cours de ses pensées. Elle devait surement être tout autant en colère qu'elle devait être ébahie devant les réactions du jeune homme. Elle avait raison d'ailleurs. Elle lui demanda pourquoi il était venu lui parler et à vrai dire, Garett n'en savait trop rien non plus. Il s'était toujours dit qu'il réussirait à éviter toutes les questions et à ne pas donner d'explications convaincantes. Il s'était sans doute dit que la jeune humaine finirait par abandonner. Mais visiblement, elle était beaucoup plus déterminée qu'il ne l'aurait imaginé. Il aurait pu s'en douter d'ailleurs mais il s'était cru plus malin qu'elle et avait vraiment pensé qu'il pourrait s'en sortir, de toute évidence, ce n'était pas le cas.


    - A vrai dire, je n'en sais rien non plus.

    Il avait dit ça le plus sérieusement du monde, n'ayant plus franchement envie de rigoler. Non, désormais il attendait que le couperet tombe et qu'il ait à admettre la vérité. Ou tout du moins, en partie. Il ne voyait pas comment s'en sortir, il était pris au piège à son propre jeu. Il s'était forcé à répondre, il ne savait toujours pas pourquoi. Pourtant le ton de la jeune humaine avait été loin d'être agressif ou pressent même, non elle semblait juste incrédule et surement un peu déçue et c'était de toute évidence la meilleure arme comme Garett. En effet, il ne réagissait sérieusement que lorsqu'il se rendait compte que sa conduite décevait les autres ou les faisait souffrir.
    Soudain, Garett sortit de ses pensées en entendant de nouveau la voix de la jeune humaine. Il écarquilla légèrement les yeux en entendant que la jeune femme en question lui racontait son histoire, ou tout du moins une partie. La jeune femme venait de lui confier son secret, il n'en revenait pas. Il se sentait à présent beaucoup plus obligé de lui expliquer au moins quelques petites choses sur son secret. Il devait lui dire quelque chose à son tour, c'était ainsi que la vie marchait selon lui et il ne pouvait pas y échapper. Mais quoi ? Voilà la vraie question. Il tenta de nouveau de gagner un peu de temps et dit à Alexandra, d'un ton très sérieux comme depuis quelques minutes :


    - Je vois, je me doutais que ce serait quelque chose du genre..

    Il savait qu'il était venu l'heure de dévoiler une partie de son secret, ou tout du moins de lui expliquer pourquoi il était dans l'impossibilité de lui dire quoi que ce soit. Et après, ce serait à elle de décider si elle souhaitait vraiment savoir ce qui se passait avec Garett ou pas. Mai après ce qu'il était sur le point de lui dire, il était assez persuadé qu'elle ne voudrait pas en savoir plus. Aussi il prit son courage à deux mains, respira un bon coup - pour la première fois depuis quelques minutes derrière -, dans un geste de nouveau très humain, plus pour montrer à Alexandra que ce n'était pas facile pour lui que pour se faciliter la tâche.

    - Tu as raison sur pas mal de points vois-tu.. En effet, je détiens une sorte de secret mais je ne peux heureusement rien t'en dire.

    Il avait bien dit heureusement pour bien insister sur le fait que s'il ne pouvait rien lui dire, c'était parce qu'il y avait une bonne raison. Mais comment la jeune humaine aurait-elle pu s'en apercevoir sans qu'il lui explique pourquoi ? Aussi il continua un peu plus ses explications et décida de lui avouer quelque chose qui, peut-être, la convaincrait de ne plus poser de questions.

    - La grande différence entre nos deux secrets, c'est que si je te racontais le mien - ce qui ne sera pas le cas heureusement - cela nous impliquerait tous les deux et nous mettrait en danger tous les deux.

    Il avait bien insisté sur le mot "danger" pour tenter de bien lui faire comprendre qu'il ne rigolait pas. Il avait aussi plongé ses yeux dorés si magnifiques dans ceux de la jeune humaine, son visage était grave comme rarement. Il avait cette expression uniquement en cas de force majeure mais il savait que c'était le cas en ce moment même. Il était peut-être sur le point de révéler son secret à une humaine, juste parce qu'il n'avait pas eu la présence d'esprit et l'audace de la protéger en s'éloignant d'elle. A quoi bon avoir des remords, il était trop tard désormais et c'était à Alexandra de décider si elle voulait savoir ou pas.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre inattendue [Garett]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum