Revolution

Alexandra Crown [100%]

Aller en bas

Alexandra Crown [100%]

Message par Invité le Jeu 30 Avr - 12:37




-- Mes papiers d'identité --

    ~ Nom(s) : Crown (nom officiel) Healt (nom qu'elle donnera)
    ~ Prénom(s) : Alexandra
    ~ Âge : 17 ans d'apparence, et réel
    ~ Groupe : Humaine
    ~ Capacités : /


-- I am what I am --

    ~ Physique & Style Vestimentaire :
    Pas très grande niveau taille (elle atteint à peine le 1m60), des cheveux bruns lui retombant sous les épaules et les yeux clairs (surtout au soleil), Alexandra à hériter beaucoup du patrimoine génétique de sa mère. Autant dire qu’elle n’a pas vraiment à se plaindre, même si pour elle, le physique ne garde pas une grande importance. Niveau tenu vestimentaire, elle reste assez éclectique dans le genre, s’habillant selon les humeurs du moment. Bien que le milieu où elle a grandi la rendait à la pointe des derniers vêtements sortis, elle demeure maintenant dans un style plus sobre. Ceci étant dit, elle reste tout de même bien habillée, les vêtements larges ne se verront jamais chez elle.

    ~ Caractère :
    Alexandra garde rarement la langue dans sa poche. Incapable de se soumettre à la moindre autorité –ce qui l’a sûrement faite partir de chez elle- elle tient absolument à garder son mode de penser et ses idées sans avoir à être formatée dans un rôle prédestiné.
    Si elle n’aime pas se servir des gens et encore moins user des moyens qu’elle à disposition pour avoir ce qu’elle veut, elle sait toute fois très bien le faire. Son éducation lui ayant appris à se montrer comme les gens le désir, elle est capable de se montrer manipulatrice si les circonstances le demande. Mais, n’aimant pas ce trait de caractère chez elle, il est rare de la voir sans servir. Ceci étant dit, elle reste une grande menteuse dans le sens où elle est capable d’avoir une réaction spontanée et naturelle d’une toute autre nature que ce qu’elle pense réellement. Et ça lui reste bien utile dans la mesure où elle cachera qui elle est réellement.
    De manière générale, elle sait donc se fondre parfaitement dans la masse et ne pas trop se faire remarquer. Elle est capable de s’attirer facilement la sympathie, même si elle évitera afin de ne pas devenir trop proche de quelqu’un et risquer de se faire découvrir.
    Alexandra reste une personne heureuse de vivre et arrive toujours à s’extasier pour un rien, ce qui ne la rend pas spécialement compliquée à vivre. Le seul problème chez elle c’est sa malchance. Elle arrive toujours à s’attirer les ennuis, et reste maladroite. Une tuile qui tombe d’un toit, attendra bien gentiment son passage pour lui tomber dessus. Elle le sait, mais c’est fait une raison à cela.

    ~ Principaux Qualités & Défauts :
    Secrète _ Distante _ Poisseuse _ spontanée _ Franche, en général


-- My Life --

    ~ Histoire :
    Pour comprendre l’histoire d’Alexandra, il faut remonter quelques années en arrières…

    John Crown a toujours été un homme intelligent. Déjà très jeune, il faisait preuve d’un très bon esprit d’analyse. Ce fut, donc, naturellement, qu’il se dirigea dans les finances et les affaires. Un secteur rentable quand, avec une réelle assiduité, on arrive à prévoir ce qui va être rentable ou non. Ajouter à cet esprit d’analyse un véritable don, celui de savoir s’entourer des bonnes personnes. Entendez par « bonnes » le mot « influentes ». Et, en quelques années, vous obtenez un de ces riches célibataires très prisés. On à même pu voir son nom dans quelques magasines aussi divers que variés –Bien que cela ne dura pas longtemps, il voulait être apprécié de la haute société, pas des médias. Mais, vivant aux États-Unis, pour avoir une bonne image en société, il faut aussi avoir la famille parfaite. Une femme aimante et Des enfants instruits et polis. A croire que dans ce pays, plus que dans un autre, la famille est une sorte de culte. C’est à trente ans qu’il épousa Ingrid Salt. Il ne lui manquait plus que le passage qui parle des enfants pour parfaire son image de la bonne famille américaine.

    Ingrid Salt, devenu Crown à 22 ans, sortait un peu de nul part. Elle est le genre de fille invité à toutes les grandes soirées mondaines pour son physique impeccable et ses manières de grandes dames, qui font d’elle une compagne idéale. Le genre de fille qui attend le mari idéal, c'est-à-dire, celui qui pourra l’entretenir toute sa vie. Bien évidemment, en échange, elle offrait l’image de la femme parfaite et bien sous tout rapport. Inutile de parler sentiment quand l’image et l’argent compte plus que tout autre chose. Des points sur lesquels John et Ingrid s’entendaient à merveille. Il lui apportait l’argent et elle jouait son rôle de femme parfaite à chacune de ses sorties, aux yeux du monde : le couple idéal. Enfin, pour que ce soit vraiment le cas, il manquait encore les enfants et là, elle serait l’épouse et la mère parfaite.

    Il y a 19 ans, un fils Crow voyait le jour. John n’en fut que plus heureux, un fils, signifiait aussi digne héritier. Bien évidemment, l’éducation de l’enfant ne fut pas aux soins de ses parents, une nourrice s’en chargerait très bien. Et après la nourrice, cela serait sûrement une grande école. Bref, autant dire qu’il ne verrait probablement pas beaucoup ses parents, sauf lors de sorties familiales prévues. Et, 2 ans plus tard, ce fut une petite fille qui vit finalement le jour : Alexandra. Avoir un seul enfant, laissait trop sous entendre que c’était pour laisser un patrimoine, il fallait donner l’image de la famille aimant les enfants, alors c’était selon les parent un choix judicieux d’avoir eu un deuxième. Élevée, également, par une nourrisse –autre que celle de son frère- l’enfant ne s’était même pas rendu compte qu’elle avait un frère. Cette découverte se fit quand elle fut un âge de comprendre un peu plus de chose.

    A six elle, elle se trouvait dans un internat. Sûrement un des plus chers des États-Unis. Le lieu de rendez-vous idéal pour les filles à papa. Oui, parce qu’ici, seule les filles étaient acceptées. Plus qu’un internat c’était sorte de maison pour éducation, le genre de chose on ou vous apprend à être parfaite dans toutes les circonstances. Après tout, toutes les filles de cet endroit étaient vouées à être des futures femmes du monde. Parce qu’il faut bien comprendre quelque chose, les filles d’ici sont les filles les plus parfaites qu’il soit –selon un certain critère-. Elles ont, souvent, hérité du physique de maman et du compte en banque de papa. Beauté… Argent… Si vous aviez cela, vous pouviez prétendre à une éducation stricte pour vous apprendre à évoluer dans ce genre de milieu.

    Alexandra à donc évoluer en apprenant de grands principes tels que : « L’argent dirige les gens ! » Un concept qui s’était avéré vrai quand on peut faire toutes les pires conneries, sans que l’école ne songe à vous virer pour ne pas perdre le large chèque que papa fourni tous les mois. « Les gens sont tous manipulable » En tout cas, quand on sais ou frapper. Menacer un prof de le faire virer –grâce à la première grande idée- ou faire quelques battements de cils, rendaient les personnes visées plus amènent à se plier à vos quatre volontés. Mais ce qu’Alexandra a vraiment appris, dans cette école, et c’était une des seules à avoir acquis cette conviction c’est qu’elle se refusait catégoriquement à vivre selon les deux grands principes.

    Bref, la jeune fille passa de nombreuses années dans cette école, sortant uniquement quand ses parents avaient besoin de la montrer un peu. Autant dire que sa famille lui était totalement étrangère, et que l’éducation reçue ne réussissait pas vraiment à faire son effet. Incapable de se plier au rôle de petite fille parfaite, ses parents la laissait de plus en plus dans l’école et ne la récupérait qu’à de rares occasions. Enfin, elle eu quand même de bonnes choses venant de leur part. La plus importante fut le fait qu’elle avait eu l’occasion de beaucoup voyager, ajouter à cela des cours assez intensifs, à 15 ans, Alexandra parlait trois langues parfaitement, et deux autres ou elle se débrouillait. Mais l’avantage qu’elle tirait de ses parents s’arrêtait là.

    15 ans… C’est l’âge ou elle comprit réellement qu’elle ne voulait pas de cette vie et qu’il fallait qu’elle s’en échappe. Mais loin d’être stupide, elle savait aussi que cela ne se ferait pas du jour au lendemain et qu’il lui fallait une certaine préparation pour tout mettre en place. Alors, c’est à partir de ce moment qu’elle récupérait des sous sur son compte de manière régulière –soit disant pour subvenir à ses besoins-, et gardait le tout soigneusement caché. Elle savait qu’elle aurait besoin d’un certain capital pour disparaître et qu’il était hors de question de toucher à son compte en banque une fois partit, on serait trop vite la retrouver. Fallait pas rêver, ses parents étaient tellement fier de l’image qu’ils rendaient publique, qu’une enfant qui se fait la belle, c’était forcement mal vue. Ils allaient forcement chercher à le retrouver, pour ne pas tenir leur image. Hors de question de faire l’erreur la plus stupide, qui consiste à se faire repérer par une carte de crédit. A côté de cela, à chaque fois qu’elle voyait ses parents, elle ne cessait pas de rêvasser en leur disant, que quand elle partirait elle irait vivre dans une destination ou le soleil serait toujours au rendez-vous. Enfin, ce genre de commentaires était glissé subtilement, sans en faire des tonnes. Elle savait qu’elle irait s’isolé dans une petite ville paumée qui aurait les attribue contraire, alors autant les mener sur une mauvaise piste tout de suite. Elle se fit, aussi, faire de faux papiers. L’avantage de venir de ce genre de milieu, c’est que les autres enfants de son âge ont des relations assez solide dans ce genre de milieu. Une fausse carte d’identité avec la majorité, leur apportait le monde à porter de main. C’est comme ça qu’elle changea de nom, pour prendre celui de Healt. Aucune signification particulière, c’était un truc qui lui était passé par la tête.

    L’année de ses 16 ans, elle stoppa de prendre de l’argent de manière régulière, c’était plus ponctuel. Elle stoppa aussi de parler de sa destination de rêve. Elle avait peur qu’en continuant de la sorte, cela soit trop « gros » et que ses parents comprennent qu’elle avait cherché à les manipuler. Bref, pendant un an, elle était devenu la fille qu’on attendait qu’elle soit. A 17 ans, elle profita d’une sortie scolaire pour partir…

    Le choix de la destination avait été arrêter depuis qu’elle avait 15 ans : Forks. Petite ville, mauvais temps en continu. Le genre d’endroit où ses parents ne risquaient pas de la chercher. Deux ans qu’elle préparait ce départ, elle espérait seulement qu’elle n’avait fait aucune erreur. Elle avait un bon capital de départ, de faux papiers très bien fait. Bref, elle n’avait plus qu’à s’inventer une nouvelle vie et commencer à vivre selon la manière dont elle l’entendait…

    ~ Famille :
    John et Ingrid Crow, ses parents. Du moins, sur un plan biologique. Elle s’est enfuis, ne les connaît pas vraiment, ou du moins, en connaît assez pour savoir qu’elle ne veut pas vivre dans leur monde. Elle à également un frère, de deux ans son aîné, mais ne le connaît pas vraiment. N’ayant pas été dans la même école, et se voyant que très rarement en famille, autant dire qu’il lui est totalement étranger. Comme toute la famille.

    ~ Relations Amoureuses :
    Amour… Une chose qui lui est totalement inconnu. Sa famille ne lui en portait pas, ses parents ne s’en portaient pas, les filles avec qui elle suivait des cours était dans le même cas qu’elle. Bref, sur un plan théorique, elle sait ce que c’est, mais franchement ça n’est pas sa tasse de thé. Elle ne serait même pas comment s’y prendre, ou comprendre comment ça fonctionne.

    ~ Relations Amicales :
    En règle général, Alexandra ne fait pas confiance aux gens. La deuxième chose qui va poser un problème c’est le fait qu’elle à fuit sans prévenir. Et cherchant à préserver son secret, elle risque d’avoir du mal à se lier avec des gens. N’étant, elle-même, pas honnête avec les gens, elle ne peut pas avoir de véritable relations amicales avec qui que ce soit. Pour ce qui était des filles de sont école, même pas la peine d’en parler. Elle n’a jamais appréciée leur façon de voir les choses. De toute façon, pour le moment, elle ne connait personne.


-- Hors du RP --

    ~ Avatar : Mandy Moore
    ~ PV : Oui [ ] / Non [x]
    ~ Autres comptes : J.M.C (Joshua Mark Cullen)
    ~ Prénom : Idem que pour Josh
    ~ Âge : /
    ~ Localisation : /
    ~ Comment avez-vous connu Revolution ? grâce au premier compte ?
    ~ Votre avis sur le forum & vos conseils : Je ne serais toujours pas donner une note, mais j'aime beaucoup, beaucoup ^^
    ~ Présence sur le Forum : semaine, un peu près tous les jours selon le travail à effectuer, le week end, rarement voir jamais.
    ~ Niveau de RP : voir avec Joshua
    ~ Ai-je signé le Règlement ? avec l'autre compte, ça marche ?
    ~ Code :
    Spoiler:
    ok by bella


Dernière édition par Alexandra Crown le Jeu 30 Avr - 15:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandra Crown [100%]

Message par Jade R. Cooper le Jeu 30 Avr - 14:51

Re-bienvenue ^^
Tout ca m'a l'air parfait ^^ Pour ma part tu es validée tu peux commencer à RP quand tu voudras Razz

_________________
avatar
Jade R. Cooper
Admin


.:. Sweet About Me .:.
.: Relations :.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandra Crown [100%]

Message par Invité le Jeu 30 Avr - 14:57

Merci beaucoup, j'vais aller rejoindre Leath de ce pas ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandra Crown [100%]

Message par Garett Sonam le Jeu 30 Avr - 15:30

Re-bienvenue Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandra Crown [100%]

Message par Invité le Jeu 30 Avr - 18:18

Bienvenu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Alexandra Crown [100%]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum