Revolution

Balade hors de la réserve | Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Balade hors de la réserve | Libre

Message par Invité le Mer 29 Avr - 18:47

    La forêt. Lieu ayant la symbolique du mystère et de la magie comme aimait souvent le répété le prof de français durant ses cours sur la Symbolique des lieux au cour du temps. Mais ce qu'il ne savait pas c'est que la forêt était vraiment un lieu magique enfin pas vraiment no fantastique dison plutôt un lieu des mythes. Oui un lieu de mythe, d'ailleur la définition de mythe est celle d'une histoire orale à moitié vrai, à motié embellit, ce mot ne correcpond donc pas car les vampires et les loups-garou sont bien réel. Comme surment bien d'autre légende, peut être que Nessie hantait bien les lacs d'Ecosse et que le Yeti foulait bien les plaines froides de l'antartique. Enfin, Leah n'en était pas bien sûr, cela pouvait être possible ou être de simple histoire inventé de toute pièce pour la télé. A l'occasion, ces deux êtres légendaires existaient mais n'avaient pas la même apparance que celle que donne les film. Comme les loup-garou qui ne se transforme que les nuits de pleine lune et qui dévore ces pauvres humains alors qu'en réalité Leah et toute la meute peut se transformé à tout moment et sa mission est de protéger les humains ... Les vampires eux sont représenté comme des tueurs vivant la nuit et craigant le soleil alors qu'en réalité, et bien ... C'était ceci, ces êtres étaient plutôt bien représenté.
    Bon passons de ces réflections, Leah, se long cheveux noirs rassemblé en queue de cheval arpentait la forêt de Forks, elle en avait marre de la plage et des alentours de la Push. Elle voulait bien profité du fait que Forks soit dégagé de toutes ses sansus. Ses horribles buveurs de sang étaient sensés se réunir dans leur villa pour fêter Noël en famille, elle l'avait appris grâce à Jacob qui se joindra surment à la fête. Il fallait donc profité de la forêt, cette grande étendu d'arbres verts aux tronc recouvert de mousse. Leah s'était donc levé avant le soleil, il n'y avait pas eu de ronde la nuit dernière. La jeune louve avait enfilé un short et un T-shirt avant de sortir, cette tenue aurait surment choqué n'importe quelle personne vue qu'on était en plein hivers et qu'une dizaine de centimètre de neige recouvrait le sol irrégulier. Mais Leah ne craignait plus le froid. Elle avait préféré ne pas se transformer pour n'entendre personne, elle détestait percevoir les pensées des autres, les seuls pensées sympa était celle de son frère car il essayé toujours de ne pas réfléchir, d'obéir et de regarder le paysage. C'était reposant. Bref, Leah arpentait la forêt verte sans but, juste pour se défouler.
    La jeune fille se mit à courrir, plus vite qu'un champion des jeux olympiques. Elle arriva devant une clairière, elle la connaissait bien, c'était ici que quelques années plutôt s'était opposée les Cullen *berk* ne put s'empécher de pensée Leah et la meute contre l'armée des vampires. Elle avait faillit se faire tuer, sauvée pas Jacob qui lui a bien souffert. La jeune femme frissona, pas de froid. Elle se mit au centre et s'étendu dans la neige. Celle-ci fondait au contact chaud du corp de la louve. Leah se mit à contenpler le ciel. Il était comme d'habitude, plein de nuage et de couleur blanche. Leah ferma les yeux, elle s'assoupit...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade hors de la réserve | Libre

Message par Invité le Jeu 30 Avr - 15:00

_ Et m*rde…

Alex’ frappa, d’un poing énergique, contre le volant de sa vieille voiture. Déjà, elle détestait l’idée d’avoir à prendre une vieille voiture, ça n’avançait pas. Mais bon, quand papa à beaucoup d’argent et qu’on cherche à lui échapper, le meilleur moyen reste de se fondre dans une voiture où tout gosse de riche refuserait de monter. Ah, elle était bien belle son idée. Seulement, maintenant, elle n’était pas plus avancée. Sa voiture refusait de faire un mètre de plus et, le capot laissait échapper une fumée grise. Dans un long soupir dépité, elle tenta de sortir de sa voiture. Elle avait presque oubliée que la portière n’était pas aussi docile que les berlines qu’elle avait pu avoir. Trois coups de coude plus tard, la portière daigna s’ouvrir et Alexandra pu enfin sortir.

En approchant du capot, elle fut obligée de secouer la main devant son visage, histoire de ventiler un peu la fumée qui s’en échappait. Ca serait quand même dommage de crever au bord d’une route déserte, intoxiquer par une vieille bagnole qui a décidé de n’en faire qu’à sa tête. Bon, d’accord, elle n’était peut être pas au milieu de nulle part, mais c’était tout comme. Quelques kilomètres la séparaient de Forks et, elle se retrouvait sur la route qui y menait. Mais en vue du peu d’habitants et de l’heure encore matinale, elle n’avait pas vraiment foi en l’apparition providentielle de quelqu’un s’y connaissant suffisamment pour réparer sa voiture. Où du moins, lui permettre de faire les derniers kilomètres qui lui restaient à faire. Pas qu’elle ne voulait pas s’y rendre à pied, mais elle avait tout de même toutes ses affaires nécessaire à son installation ici, dans cette voiture. Et les trimballer à la main l’obligerait à de nombreux aller-retour, ce qui devait beaucoup moins concevable.

Alex tourna rapidement sur elle-même, histoire de chercher son salut dans une maison isolée, ou un truc dans le genre. Mais, elle du bien vite se résigner. La forêt l’entourait. Des arbres, encore des arbres et toujours des arbres. Rageuse, elle se tourna vers la voiture –qui lui avait quand même fait traverser une bonne partie du territoire- et balança un coup de pied dans le pneu avant, tout en lâchant un juron. Pas de doute, elle maudissait déjà cette ville. Finalement, elle allait devoir se débrouiller toute seule. Pas grave, après tout, elle avait fuit donc elle devait bien apprendre à palier aux problèmes comme une grande fille.

Retournant à la portière, elle eu dans l’idée de tirer sur la manette pour ouvrir le capot. Aucune idée de l’endroit où se trouvait se levier, mais elle avait toujours vu les gens se baisser côté conducteur avant d’ouvrir le capot, du coup elle s’imaginait qu’elle le trouverait sous le tableau de bord, ou un truc dans le genre. Étant donné qu’elle n’avait pas refermé la portière, entrer fut un jeu d’enfant. Même qu’elle trouva ce qu’elle cherchait en moins de deux minutes. Un vrai miracle. Un bruit se fit entendre et le capot se redressa légèrement. Tout se passait merveilleusement bien. Peut être trop même, surtout quand on la connaissait. Euphorique, elle sortit, claqua la porte de la voiture et alla ouvrir le capot en grand. Même qu’elle avait même trouvé la méthode pour le fer tenir grâce à la tige de métal posé sur le côté. Peut-être qu’elle pourrait se reconvertir en mécanicienne ? –Hors de question-

C’est à ce moment là, que tout se compliqua. Une fois qu’elle eu écarté toute la fumée à coup de grands mouvements de bras, elle découvrit avec horreur ce qui se trouvait sous le capot. Un amas de fil, de tuyaux, de blocs de truc et de machins dont elle ne savait absolument rien. Pas grave, elle regarda avec un peu plus d’attention, et se décida à toucher un truc. Le doigt à peine posé dessus, elle se redressa d’un bon. C’est que c’était vraiment chaud se truc. Mais, elle s’était redressée beaucoup brusquement ; car sa tête cogna contre le capot qui tenait.


_ Aïoutch…

Une main sur le dessus du crâne, elle s’éloigna de cette machine horrible, conçue pour faire souffrir les gens. Les yeux plissés, un regard de défi à la voiture, elle décida qu’il était hors de question de laisser gagner ce genre de machine infernale. C’est elle qui gagnerait. Alors, pour accomplir cette mission, elle décida de prendre un mouchoir afin de pouvoir toucher des trucs sans avoir à se brûler. Direction la portière. Fermée. M*rde. Elle enfonça la poignée, se mise à tirer… Résistance… Deuxième essai, la porte ne bougeait toujours pas.

_ Ah ouais ! Tu veux jouer à ça ?

Comme si, Alex allait se laisser dicter sa conduite par une simple voiture POURRIE. Elle tira sur la poignée avec plus de ferveur. A force d’accoue, elle finit par avoir le dessus. Mais pas de la manière dont elle avait espérer, vu qu’elle se retrouvait assise dans la neige un peu plus loin. La poignée avait lâchée, mais pas la portière. Du coup, la jeune fille se retrouvait avec une poignée dans les mains et, à moitié avachie dans la neige –ne s’étant pas attendue à basculer en arrière avec la poignée. Génial ! Et bien évidemment, les autres portières étaient fermées à clé étant donné qu’elle n’avait pas pris une voiture avec fermeture centralisée. Restant là, assise sur le sol, Alexandra fulminait de manière assez monumentale. Comment une simple voiture pouvait se montrer aussi désagréable ?! Hors de question de se laisser faire.

Elle prit quelques minutes afin de se décider à ce qu’elle allait faire. Ses yeux voguaient entre la poignée de sa porte et la voiture. Dans un éclair de folie, elle se redressa soudainement, s’avança sans la moindre hésitation vers la porte arrière et frappa un grand coup dedans avec la poignée. Le bris de verre fit un bruit qui se résonnait largement entre les arbres. Mais, qui aurait bien pu entendre dans un endroit aussi désert ? Et bien évidemment, n’étant pas la plus adroite des filles, elle avait réussi à s’écorcher largement la main.


_ Et m*rde…

Elle avait beau avoir une vitre cassée, une main en sang, une poignée de portière à disposition, elle ne se sentait pas plus avançée…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade hors de la réserve | Libre

Message par Invité le Sam 2 Mai - 14:38

    Un cauchemar. Une forme noir debout dans la neige avancait vers Leah, elle ne voyait que la silouhette. Une tempête de neige fesait rage, des flocons tourbillonait tout autour de la silouhette noire, Leah voulu s'enfuir, elle fit demi-tour mais elle s'éfondra dans la neige. Une main froide lui saisit la cheville et la tira violament, Leah se retrouva coller à un arbre. La chose qui l'avait attrapé était un vampire. Il y avait cette odeur désagréable et cette froideur. Leah laissa les piquotements de son corp l'emporter et elle se transforma en cette masse de poil et de muscle plus grend qu'un ours. Et elle commenca à se battre à essayé d'arracher les membres du vampire. Elle ne voyait pas à quoi il ressemblait mais elle s'en contrefichait même si c'était un Cullen elle n'aura pas trahit le traité car le vampire avait attaqué le premier.
    Un cri. Aigüe, persant reveilla la louve, elle s'était transformé dans son sommeil, elle secoua sa tête et se retranforma, elle avait gardé par miracle ses vêtements, choses très rare... Elle se releva et s'épousta, enlevant la neige de ses cheveux et s'éloigna de la clairière pour se mettre à couvert des arbres. Leah frissona à repenser à son horrible cauchemar, il allait la traccasser un moment et il fallait qu'elle l'oublie vite pour ne pas alerter les autres loups lors de sa prochaine transformation.
    Leah se concentra sur les bruit de la route à quelque kilomètre, il y avait une voiture garré, le moteur tournant de façon irrégulière. Soudain, un bruit de vitre cassé et une série de juron. Leah sourrit et se mit à courrir vers la source du bruit pour savoir ce qu'il s'était passé. Elle y arriva rapidement, elle resta caché derrière un arbre et observa, il y avait une jeune fille, dix-huit ans tout au plus, les cheveux longs bruns. Elle avait la main en sang. Leah devait l'aider, c'était son rôle, mais elle était en short et en T-shirt ! Oh, et puis, elle pourrait inventer une excuse. Leah sortit des arbres et regarda la jeune fille.
    -Je peux vous aider ?
    Elle avait prit un ton sympatique, doux pour ne pas effrayé la jeune femme. Il ne vallait mieux pas. Leah ne savait pas comment elle allait réagir, si elle était le genre de personne à poser des questions ou à se taire...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade hors de la réserve | Libre

Message par Invité le Sam 2 Mai - 15:29

En fait Alexandra en était arrivé à un point où la seule chose qu’elle se demandait, c’était la manière dont elle allait s’y prendre pour détruire la voiture. Ok, elle ne serait pas plus avancée. Ok, elle finirait à pied. Ok, de manière raisonné, ça ne servait strictement à rien. Mais, là, tout de suite, elle s’en contre foutait royalement. Détruire cette voiture lui ferait un bien fou. Un peu comme si elle s’imaginait pouvoir infliger à cette carcasse ce que cette dernière était en train de lui faire subir. Ce qui était totalement ridicule étant donné qu’une voiture ne pouvait pas comprendre quoique ce soit, ni ressentir quoique ce soit puisque, justement, c’est une voiture. Mais la jeune fille ne doutait pas des vertus thérapeutiques que cela pouvait avoir sur ses nerfs.

C’est au moment où elle réfléchissait au meilleur moyen de détruire ce tas de taule qu’une voix se fit entendre. Sans vraiment réfléchir, Alexandra se tourna dans la direction de la nouvelle arrivante avec un léger sursaut. Bin ouais, elle pensait l’endroit désert, alors entendre quelqu’un était bien la dernière chose qu’elle s’était imaginée. Mais la surprise, laissa bien vite place à un léger sourire. Une autre personne se tenait devant elle –finalement, pas si désert que ça l’endroit- et elle avait l’air plutôt agréable. Bref, pas de raison de lui hurler dessus, même si Alexandra se trouvait être carrément à cran à cause de sa voiture. De l’aide, on venait de lui proposer de l’aide.


_ Heu… Ma voiture refuse d’avancer et heu… Alexandra leva un peu la main qui tenait sa poignée de porte et la secoua un peu pour la désigner. Je viens de casser la poignée de la portière côté conducteur.

Alex’ lâcha en sourire en signe un peu défaitiste. Franchement, elle ne savait pas réparer une voiture et ne serait probablement jamais le faire. Elle qui ne voulait pas se faire les derniers kilomètre à pieds, elle finissait par croire que cela serait nécessaire. Enfin, pas question de se montrer de mauvaise humeur ou un truc dans le genre. Bien élevé, grâce à une éducation assez rigide, elle savait se montrer courtoise même si sa seule envie était d’exploser son engin. D’ailleurs en parlant de courtoisie, elle se décida à se présenter, ce qui était la moindre des choses. Après tout, elle emménageait aujourd’hui à Forks, autant se présenter tout de suite. Bref, elle tendit sa main libre en direction de l’autre jeune femme.

_ Désolée, cette voiture m’exaspère tellement que j’en oublie un peu les bonnes manières. Bonjour. C’est en regardant la main qu’elle tendait, qu’elle se rendit compte qu’elle se servait de sa main blessée et ensanglanté. Bref pas terrible. Du coup, elle la retira aussitôt pour l’essuyer contre son jean, mais ne la représenta pas à nouveau. Je m’appelle Alexandra Healt, j’emménage aujourd’hui à Forks. C’est pour ça que cette voiture m’ennuie parce que, bin, je ne connais personne dans le coin qui pourrait venir m’aider.

Un sourire un peu désolé se dessinait sur son visage. C’était le genre de situation qu’elle n’appréciait pas trop. Super indépendante, elle avait vraiment du mal à admettre qu’elle puisse avoir besoin d’aide. Enfin bref. Pour se qui est de son nom de famille, il était sortit de manière naturel et tout à fait crédible, bon faut dire qu’elle s’était beaucoup entraîné, alors qu’il était totalement faux. Enfin, à moins de lire dans les pensées, il n’y avait peu de chance que cela puisse se voir. Même pas une accélération du rythme cardiaque pour faire penser à un mensonge. Mais, ce fut un peu près à ce moment qu’elle remarqua la tenue de la personne qui lui faisait face. Il faisait froid, il y avait de la neige, pourtant elle était dans une tenue qu’on porte habituellement quand les beaux jours sont là.

_ Vous n’avez pas froid ? Je dois avoir un manteau, ou un truc dans le genre quelque part, si vous voulez ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade hors de la réserve | Libre

Message par Invité le Sam 2 Mai - 15:56

    Leah n'avait arrêté de sourrir en écoutant la réponce de la jeune femme, son sourrit s'élargit, il est vrai que c'était gênant, la vitre passager était cassé mais très mal cassé, des morceau de ver se trouvait encore, menancant et plein de sang sur le contour de la vitre. La jeune femme ne devait pas être très doué mécanique. Leah s'y connaissait quelque peut, pour avoir pu livre les pensées de Jacob plusieurs fois, elle savait donc les bases. Elle allait donc proposer son aide à cette jeune femme. Mais elle reprit la parole en tendant sa main enssanglanté, elle se présentat. Alexandra Healt. Elle dut s'apercevoir que sa main était en sang car elle se l'essuya sur son jean. Alexandra lui apprit qu'elle allait s'installer à Forks, Leah sourrit et lui tendit à son tour la main, elle sera celle de la jeune femme avec délicatesse pour ne pas lui faire mal et pour ne pas qu'elle sente trop la chaleur de son corp.
    -Leah Clearwater, j'habite à la Push, dans la réserve Quileute. Elle désigna la voiture du menton et reprit la parole. Si tu veux, je peux jeter un coup d'oeil au moteur, je m'y connais un petit peu.
    Leah sourrit une nouvelle fois, le tutoiment était venu tout seul, la jeune femme qui se trouvait en face d'elle avait l'air sympatique. Alexandre, tel était son nom, lui proposa une veste. Leah sourrit et regarda ses vêtements et releva la tête, elle réfléchit vite, si elle accepté elle devrait trouvé une excuse pour justifier sa tenu et si elle n'acceptait pas, ce serait la même chose.
    -Non merci, je ne crain pas le froid. Leah rit légerment est désigna le ciel blanc. Un avantage quand on vit dans un lieu où il pleut souvent !
    Elle avait opter pour le non, c'était plus simple. Leah se retourna et retourna près des arbres, elle ramassa une branche et se raprocha de la vitre, elle nettoya rapidement le contour, tous les morceaux de verre tomberent au sol. Leah sourrit et se retourna vers la jeune femme.
    -La prochaine fois que tu défonces une vitre, sert toi d'un morceau de bois ou de métal.
    Un immense sourrir traversa le visage de la louve, elke ne voulait pas qu'Alexandra prenne mal son petit conseil. Elle s'avanca vers le moteur, il y avait tellement de fumée que le moteur y était invisible. Jamais elle n'arriverait à le réparer, elle allait téléfoner à Seth en esperant qu'il se trouve chez eux. Pour qu'il vienne les chercher, mais avant, elle allait demander si cela ne la dérangeait pas.
    -Je n'y arriverais pas, je vais télèphoner à mon frère pour qu'il vienne nous chercher en voiture.
    Bon techniquement, Seth n'avait que 15 ans mais il en fesait 17 donc, il avait eût son permis depuis déjà un an.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade hors de la réserve | Libre

Message par Invité le Sam 2 Mai - 16:32

La Push… Réserve Quileute… En toute franchise, elle ne comprenait pas vraiment de quoi parlait Leath. Après tout, Alex venait d’une grande ville, avait vécu dans un certain mode de vie. Quand on lui parlait réserve, elle pensait aux vieux films avec des indiens en tenues à franges, avec des arcs, et des feux de bois. Ou alors, elle s’imaginait une réserve d’animaux sauvage. Mais, dans ce cas là, elle ne comprenait pas comment on pouvait y vivre. D’ailleurs, on pouvait vivre dans une réserve ? C’était justement un truc « réservé » ? Et puis, c’était quoi les Quileute ? Alexandra n’était même pas certaine qu’elle serait se souvenir de ce nom, trop bizarre pour elle. Bref, elle arqua un sourcil, l’air de ne pas tout suivre à ce qui était en train de se dire. Ceci étant dit, elle était loin d’être aussi fermée d’esprit que les gens de son milieu –ancien milieu-, c’est bien une raison de plus qui l’avait faite partir. Du coup, elle n’émit pas de commentaires désobligeant, elle était simplement curieuse de savoir de quoi parlait cette personne. Mais comme Leath, proposa de jeter un œil à la voiture, Alex’ garda ses questions en mémoire pour choisir un moment plus approprié.

_ Ouais, vas-y je t’en pris ?


Elle désigna la voiture, pour montrer qu’il n’y avait vraiment aucun problème à ce qu’elle regarde. La petite brune, se prit même à espérer que Leath trouverai une solution pour faire démarrer ce tas de ferraille. Enfin, elle ne tarderait pas à avoir une réponse à ce sujet. Mais pour le moment, elle attendait surtout une réponse concernant un vêtement chaud qu’elle aurait pu passer à la jeune femme. Cette dernière refusa l’offre en précisant qu’elle ne craignait pas le froid, soit disant un avantage à mettre sur le dos du mauvais temps continuel de Forks. Franchement, Alexandra n’avait pas lieu de douter de ce genre de chose, elle n’avait surtout pas la tête à se poser un tas de question.

_ Espérons que je finirais par m’y habituer aussi…

Elle se mise à sourire, doutant de ses propres mots. Le teint d’Alexandra était plus bronzé que pâle. Elle venait d’un endroit ou le soleil régnait en maître sur la ville. Forks était un changement carrément dépaysant, mais c’était une manière de s’assurer que son père ne viendrait pas la chercher dans un endroit comme celui-ci. Mais, il est clair qu’elle ne pensait pas pouvoir mettre la tenue de Leath, par un temps comme ça, un jour dans sa vie. Bref, Leath attrapa un bout de bois pour refaire le contour de la vitre de manière plus propre que ce qu’avait fait Alexandra. Et quand elle sortit une phrase pour signifier de faire de cette manière la prochaine fois, Alex haussa les épaules. Elle admettait volontiers qu’elle avait agit sur un coup de tête et que cela n’avait servit à rien, hormis le fait de lui écorcher la main de plusieurs petites coupures.

_ Je vais essayer de faire en sorte qu’il n’y ai pas de prochaine fois. Mais, merci pour le conseil.

Clair, que la prochaine fois elle y penserait. Enfin c’est ce qu’elle disait maintenant. Mais Alexandra étant Alexandra, même si elle prenait un objet, elle savait que ça finirait mal. Ca devait être dans son carma, ou un truc dans le genre, dès qu’il y avait une tuile c’était pour elle. Tout devient une question d’habitude à force. Enfin bref, Leath fini par tenter de regarder le moteur. La réponse tomba assez vite. Elle ne pourrait pas y arriver. Alex fut un brin déçu, mais ne lui en voulait absolument pas. Et, alors qu’elle commençait à chercher une solution, Leath proposa de téléphoner à son frère pour qu’il vienne les chercher en voiture. Franchement, c’était super gentil comme proposition, mais Alex se voyait mal accepter. En aucun cas elle n’avait envie de déranger qui que ce soit, juste parce que sa voiture était tombée en panne.

_ Ne dérange pas ton frère pour ça. Je ne sais pas, il doit bien y avoir des taxis à Forks, non ? A la limite, si tu as un téléphone, parce que bien évidemment j’ai perdu le mien en cours de route, je te demanderai sûrement si je peux appeler un taxi.

D’accord, elle n’avait pas perdu son téléphone, elle ne l’avait simplement pas prit avec elle. Qu’est ce qu’elle en aurait fait ? Le but étant de fuir sa famille, elle n’allait tout de même pas s’encombrer de ce genre de chose qui aurait peut être pu trahir sa localisation. Maintenant elle espérait vraiment qu’il y ai des taxis dans le coin et que Leath ai un téléphone. Parce qu’elle n’avait vraiment pas envie de la déranger plus que cela. Et puis, Alex avec quand même deux gros sacs à l’arrière de sa voiture à emporter, bref pas pratique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade hors de la réserve | Libre

Message par Invité le Sam 2 Mai - 18:21

    [Ps: c'est Leah et pas LeaTh xD]

    Leah était entrain de sortir son vieux téléphone de la poche arrière de son short, heureusement, il était encore dedans. Il n'était pas encore allumé, elle ne l'allumait que quand elle en avait besoin, chose assez rare puisque les seuls personnes à qui Leah parlait était les Quileutes et comme ils étaient constamment ensemble ou alors qu'il pouvait communiquer quand ils étaient sous la forme de loup par la pensée. Donc, du coup elle ne s'en servait presque jamais, il avait été un caprice et sa mère avait cédé. Leah composa le code pin de son portable et attendit qu'il s'allume complètement, mais la jeune fille l'interrompit et lui dit qu'elle ne voulait pas déranger et qu'elle préférait appeler un taxi. Leah ne put s'empêcher de rire, un taxi à Forks

    -Tu veux un taxi ! A Forks ! Tu viens d'atterir dans le trou le plus pommé d'Amérique ! Et puis, tu sais, mon frère est à mes ordres pendant encore un mois. Il a perdu un pari.

    Leah sourit son frère l'avait défié à la course, quel idiot ! Il savait très bien qu'il ne cagnerait pas, le gage s'était deux mois de servitude. Donc, il devait faire tout ce que Leah voulait. Et venir chercher Leah et Alexandra était la demande la plus gentille qu'elle n'ai pu lui demander.

    -Je vais l'appelé, il risque de se montrer grognon, ne t'en fais pas.

    Leah composa le numéro de chez elle puis appuya sur le téléphone vert. Elle le mit à son oreille. Il sonna, une fois, deux fois, mais personne ne décrochait. Leah soupira et leva les yeux au ciel. Seth ne décrocherait pas. Elle raccrocha son portable et regarda la jeune femme. Elles allaient devoir marcher. Bon, ce n'était pas désagrable pour la louve, tout effort physique était tellement facile, le fait de courrir était même agréable. Elle aimait beaucoup courrir, elle était douée, Leah était la plus rapide de toute la meute et elle en était fière.
    -Je suis désolé, on va devoir marcher.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade hors de la réserve | Libre

Message par Invité le Lun 4 Mai - 15:36

[désolée, mauvaise habitude XD]

Pour êtes honnête, quand Leah se mise à rire, Alexandra se demandait bien pourquoi. Elle chercha un instant ce qu’elle avait pu dire de si drôle, où quoi que ce soit. Mais la jeune fille lui apporta bientôt la réponse à sa question. Tout ça parce qu’elle avait demandé un taxi. C’était si paumé que ça, comme ville, au point de ne pas avoir le moindre moyen de locomotion en cas de panne ? Pour sur, son père ne songerait jamais à la trouver ici ! Alexandra esquissa un léger sourire dans un haussement d’épaule. Elle venait d’une grande ville, alors pour elle c’était un peu inconcevable qu’on ne puisse pas trouver de taxi. Mais en toute franchise, Alex’ était bien trop heureuse de venir dans cette ville pour émettre la moindre critique.

Enfin quoiqu’il en soit, Leah expliqua que son frère était à ses ordres à cause d’un pari de perdu. C’était presque mignon. Enfin, du moins, dès qu’il s’agissait d’une bonne entente entre une frère et une sœur, elle trouvait cela touchant. Peut-être parce que ça n’avait pas pu être le cas pour elle. Comment s’entendre bien avec quelqu’un qu’on ne voit qu’une fois par an ? Alexandra laissa donc Leah passer son coup de téléphone, en fait, elle regardait à l’intérieur de sa voiture ce qu’elle devait absolument emmener et ce qui ne serait pas une grande perte. Elle avait toujours le réflexe de la fille de la ville, c’est à dire que elle s’imaginait facilement se faire piquer deux ou trois trucs si elle partait en laissant tout dans une voiture non fermée –enfin, avec une vitre brisée. De toute façon, il y avait beaucoup de chose inutile. Il lui fallait seulement ses deux sacs de voyage. Ca pouvait paraître beaucoup, mais pas tant que ça, en sachant que c’est tout ce qu’elle avait pour emménager dans l’appartement qu’elle avait loué à Forks.

Sortant de son inventaire muet, elle releva les yeux vers Leah qui lui annonçait qu’il allait falloir marché. D’ailleurs la jeune fille s’incluait dans cette marche. Ce qui dérangeait Alexandra, les quelques kilomètres la menant à Forks n’étaient une marche agréable pour tout le monde. Et, Alex ne voulait surtout pas qu’elle se sente obliger de faire cela. Mais elle resta enchantée de voir à quel point une personne pouvait être agréable envers une inconnue. De là, où elle vient, les gens qui agissent de cette manière le font toujours parce qu’ils ont quelque chose à y gagner. Alors qu’ici, cela ne pouvait pas être le cas, vu qu’elle n’était personne.


_ Y a vraiment pas de raison pour que tu t’excuses. Je trouve que tu en a déjà fait pas mal. D’ailleurs, ne te dérange pas. Je peux aussi aller jusqu’à Forks a pied. Je suppose que je n’ai cas suivre la route.

Comme si il y avait trente six mille chemins différents pour atteindre Forks. Bref, Alexandra attrapa ses deux sacs, qu’elle fit passer par la vitre cassée. Elle en équipa un en bandoulière sur les épaules et l’autre… Et bien, la magie des roulettes, permettait qu’il ne soit pas trop contraignant à porter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Balade hors de la réserve | Libre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum