Revolution

Journée Musicale [Carmen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journée Musicale [Carmen]

Message par Garett Sonam le Ven 24 Avr - 21:27

    Garett était resté à la maison toute la matinée, s'exerçant tant bien que mal sur l'instrument qui n'avait jamais servi : le piano. En tout cas, il n'avait jamais vu aucun des Denali s'en servir et il se demandait parfois ce que les autres pouvaient bien faire de leur temps libre. C'est vrai qu'à part Kate & Eleazar, Garett ne parlait pas beaucoup aux autres. Bien sur, il les considérait comme sa famille et il aurait prêt à tout pour les protéger, mais il était surtout proche de sa femme et de son meilleur ami.
    Chose qu'il regrettait d'ailleurs bien souvent. Il était assez sociable mais les autres Denali étaient eux mêmes si souvent avec leurs conjoints respectifs qu'ils n'avaient pas énormément de temps pour se connaitre les uns les autres - ce qui était extrêmement ironique pour des gens qui ont l'éternité, non ?
    Toujours est-il, que Garett avait passé toute la matinée sur le piano, il avait vu passer plusieurs de ses frères dans le salon où avait toujours été installé l'instrument. Ils s'étaient d'ailleurs ouvertement - mais gentillement - moqué de lui. C'était vrai, que les mélodies de Garett étaient encore loin d'être mélodieuses et il se trompait encore souvent. Mais les progrès qu'il faisait étaient assez spectaculaires pour quelqu'un qui se croyait absolument nul en musique.
    Garett, après plusieurs heures d'affilée sur le piano du salon, décida de faire une pause au plus grand bonheur des autres habitants de la maison - en tout cas c'est comme ça que le jeune vampire le comprit au son des cris de joies de ses frères et soeurs lorsqu'ils entendirent le bruit du tabouret de piano sur le parquet.
    Garett réfléchit quelques instants, curieux de savoir ce qu'il pourrait bien faire. Il avait bien besoin de se défouler à vrai dire, il avait passé toute la matinée au même endroit, à faire une activité calme qui ne lui ressemblait qu'à moitié, et il sentait le besoin de bouger. Sa femme était entrain de lire dans la bibliothèque et lui ne se sentait pas le courage de s'attaquer à une autre activité intellectuelle et calme.
    Aussi il décida de sortir dehors et d'aller se promener dans les bois. Le temps était assez froid en Alaska en hiver mais bien sur, Garett ne s'en rendait pas compte. Heureusement il ne croiserait surement aucun humain dans ces bois. Il imaginait d'ici leur têtes en voyant un jeune homme se promener en chemise légère par un temps pareil et ne semblant pas souffrir du froid le moins du monde. Il sourit légèrement à cette pensée.
    Soudain il accéléra son allure et se mit à courir du plus vite qu'il pouvait, il se dirigea vers les montagnes enneigés qui se trouvaient à quelques kilomètres de la maison des Denali. Il ne s'arrêta qu'une fois qu'il fut au sommet, la vue était tout simplement splendide. Il adorait venir en ici en courant, la vue lui coupait le souffle à chaque fois - enfin si on peut dire ça pour un vampire. Et de plus, il adorait courir comme ça, pour se défouler et dépenser toute l'énergie qu'il avait depuis sa transformation.
    Il resta au sommet plusieurs heures surement, admirant pleinement la vue et s'amusant à lancer des boules de neige le plus loin possible - en évitant tout de même la ville non loin. Puis il décida qu'il était temps de se remettre au boulot et redescendit vers la maison que les Denali partageaient, dans le but de se remettre sur le piano pour finalement arriver à jouer librement des deux mains. En effet il avait un léger problème de coordination.
    Il prit cependant plus de temps pour revenir, courant moins vite pour prendre le temps d'admirer les paysages, la forêt, les montagnes derrière lui, la neige partout.. Il adorait ce temps de l'année, c'était si.. féerique. De plus Noël et les fêtes approchaient, il faudrait qu'il aille acheter des cadeaux pour tout le monde en ville dés qu'il en aurait l'occasion mais il en savait pas du tout quoi acheter.
    Il arriva finalement à la maison et se réinstalla devant le piano - en entendant au passage les gémissements d'Eleazar, Stuart & Drake. Il sourit, n'y prêtant pas spécialement attention et se remit à jouer du mieux qu'il pouvait. Mais après seulement quelques minutes, il eut une surprise, l'une des Denalis qu'il connaissait surement le moins vint le rejoindre dans le salon et commença à l'observer. Il s'agissait de Carmen, la femme d'Eleazar. Il s'arrêta à la fin de son morceau et se tourna vers elle. Il lui sourit doucement et dit.


    - Tiens bonjour Carmen.


Dernière édition par Garett Sonam le Dim 26 Avr - 17:25, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Mary Williams le Ven 24 Avr - 23:38

    Carmen avait passé la nuit à chasser dans la forêt de Denali, comme d’habitude. Pour la vampire, la nuit était le moment idéal de la chasse. La majorité des animaux sortaient, persuadés que leur prédateur ne serait pas la en plein milieu de la nuit et pas de chance, Carmen s’était trouvée là, sur leur passage. La demoiselle s’était très bien régalée et vers la matinée, elle était rentrée chez elle, dans la grande villa des Denali. Depuis le jardin, elle avait entendu quelqu’un joué du piano. Il ne lui fallut pas longtemps pour savoir qui jouait : C’était Garett. La vampire l’avait souvent entendu joué et malheureusement, il n’était pas très doué. Un fait qui énervait certains membres des Denali mais qui amusait beaucoup Carmen.

    Carmen n’avait jamais joué en public même devant Eleazar, mais elle se débrouillait pas trop mal, selon elle. Elle s’était toujours arrangée pour jouer quand la maison était vide ce qui n’était pas rare. Carmen avait mis des années à arriver à jouer comme ça et maintenant, elle était fière d’elle-même si elle n’avait toujours pas trouvé le courage de jouer devant un public. Elle écoutait donc Garett jouer tout en pianotant sur son ordinateur. Pendant quelques heures, le piano avait arrêté de pousser des petits bruits assez bizarres ce qui avait eu l’air de plaire à certaines personnes mais Garett s’y était remis. Carmen comprit qu’il voulait vraiment apprendre. Se rendant compte que tout le monde – à par Garett – avait quitté la maison pour fuir, peut-être, elle décida d’aller lui donner un petit coup de main qui semblait très utile. Carmen courut donc jusqu’au salon et c’est là qu’elle se posa, dos au mur. Garett la sentit tout de suite et la salua. Même si la journée était quand même pas mal avancé, les deux vampires ne s’étaient pas croisés encore. Il faut dire que chacun avait ses occupations et tout le monde ne pouvait pas connaître parfaitement chaque membre.


    - Bonjour Garett.

    En essayant de contrôler sa timidité, car elle savait parfaitement ce qu’elle allait faire, Carmen se déplaça jusqu’au tabouret pour s’asseoir à côté de son ami. Elle respira profondément, ce qui lui permit de vérifier que personne n’était là et aussi pour se concentrer, elle commença à jouer quelques notes sur le piano. La vampire se laissa emporter par la musique et réussit à jouer un bout du morceau qu’elle avait composé, en pensant évidemment à l’Amour de sa vie éternelle. Pour ne pas ressentir son angoisse de jouer devant quelqu’un, elle avait finalement fermé les yeux et quand elle eut fini, Carmen les ouvrit tout doucement, de peur de voir la réaction de Garett. Elle tourna la tête vers lui et lui demanda :

    - Alors ? Qu’est-ce que tu en penses ?

    Au fond elle, Carmen était très heureuse d’avoir enfin jouée devant quelqu’un et en plus, Garett n’était pas du tout une personne qui se moquait des autres, elle avait très bien choisi. Garett était un vampire sage qui n’avait pas vécu des choses très drôles, malheureusement. Les Denali l’avaient rencontré lors de « l’affaire » Volturi-Renesmée et il était venu vivre avec eux pour ne plus quitter Kate. Encore une très belle histoire d’amour chez les vampires et surtout, chez les Denali !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Garett Sonam le Sam 25 Avr - 0:09

    Garett était toujours assis sur le tabouret du piano, attendant patiemment pour pouvoir s'y remettre. Carmen lui répondit tout aussi gentiment et poliment et ils 'apprêtait à se remettre dans sa partition quand il la sentit bouger derrière son dos. Il se retourna alors et la vit s'approcher de lui et du piano. Il lui sourit, voyant qu'elle hésitait, tentant de l'encourager à vaincre sa timidité. Il se disait qu'elle devait avoir elle aussi envie d'essayer le piano - Garett étant toujours persuadé d'être le seul à avoir jamais essayé d'en jouer.
    Il se déplaça donc légèrement sur le côté du tabouret, pour laisser une place digne de ce nom à Carmen pour qu'elle puisse s'asseoir à ses côtés. C'est d'ailleurs ce que la jeune vampire Denali finit par faire en lui rendant son sourire. Il était heureux qu'elle se lance enfin, peut-être allaient-ils enfin être capables de communiquer car malgré les nombreuses années qu'ils avaient vécus ensemble dans cette maison, ils ne s'étaient jamais adressé directement la parole, ou tout du moins sans y avoir été poussés par la force des choses. Non que les deux vampires ne s'aimaient pas ou quoi que ce soit, ils n'en avaient juste jamais ressenti l'envie ou le besoin du fait de leurs nombreuses occupations et de leurs conjoints si présents dans leur vie. Et pourtant, Garett avait souvent été curieux de connaître sa soeur de clan, mais à chaque fois il avait préféré passé du temps avec sa femme ou avec le mari de celle-ci, Eleazar.
    Soudain, Carmen le ramena à la réalité en commençant à jouer un air au piano, qui de toute évidence avait déjà été travaillé à maintes reprises. Il se sentit soudain tout bête d'avoir pensé être le seul à avoir jamais essayé de jouer du piano dans le clan et surement que le piano avait été installé là pour quelqu'un et non seulement pour décorer. Il sourit et se concentra de nouveau sur la douce musique qu'il entendait.
    Carmen était très douée, c'était indéniable. Elle devait avoir passé des heures et des heures à s'exercer et pourtant il ne l'avait jamais entendu jouer, malgré son ouïe surdéveloppé de vampire. Elle devait être si timide qu'elle ne jouait jamais devant les autres. Garett en vint à se demander si même Eleazar était au courant.
    Il sourit et profita de la douce mélodie jusqu'au bout. Il se sentait transporté en entendant quelqu'un jouer aussi bien - surtout comparé à lui ! La musique était douce, mélodieuse, les accords étaient tellement bien choisis qu'on se laissait emporter sans vraiment s'en rendre compte. La musique fit naitre en lui un tas d'émotions qu'il ne sut pas toujours interpréter, de la joie, de la mélancolie, de la tristesse, de l'euphorie parfois..
    Finalement, la mélodie prit fin et Carmen leva ses doigts du clavier. Elle se tourna vers lui, et rouvrit les yeux qu'elle avait fermé tout le long du morceau, visiblement soulagé d'avoir enfin réussi à jouer en public - ou tout du moins c'était ce que Garett avait supposé, ne l'ayant jamais entendu jouer à la maison. Carmen lui demanda finalement ce qu'il avait pensé de son morceau et Garett était encore tellement abasourdie et dans la mélodie, qu'il mit bien quelques secondes à réaliser que quelqu'un lui parlait et ensuite à comprendre ce qu'on lui avait dit.
    Garett lui sourit alors de toutes ses dents, et Carmen en fit de même, visiblement assez fière d'elle-même - et il y avait de quoi ! Il décida finalement de mettre des mots sur ce qu'il avait ressenti et lui dit ce qu'il pensait de ses talents de musiciennes.


    - Ouah c'était exceptionnel ! J'ai adoré vraiment ! Je ne savais pas que tu jouais. Naïvement j'avais cru être le seul à avoir jamais eu envie d'essayer de jouer.

    Il rit doucement, toujours impressionné par la performance de sa soeur de clan. Il ne pouvait pas s'empêcher de sourire bêtement, ravi d'avoir fait cette découverte.

    - C'est la première fois que tu joues devant quelqu'un non ? Les autres sont au courant que tu joues aussi bien du piano ?

    Et par "les autres", Garett sous-entendait surtout "Eleazar". Il se sentirait légèrement flatté, il fallait bien l'avouer, que Carmen ait décidé de partager son secret avec lui plutôt qu'avec son mari, même s'il ne s'agissait que d'un secret anecdotique. Il avait déjà le sentiment que ce goût commun pour la musique et pour le piano pourrait bien être le fondement d'une nouvelle amitié particulière au sein même du clan Denali et il en était plus que ravi. Il avait toujours voulu connaitre mieux Carmen depuis qu'il l'avait aperçu courir vers les montagnes lors de l'un de ses raids.

    - Au fait, ce morceau est de toi ou tu l'as trouvé dans une partition ? Parce que moi j'essaye d'apprendre avec quelques partitions que j'ai acheté à Montréal la semaine dernière, mais comme tu as du l'entendre, je galère un peu - beaucoup.

    Il fit une moue puis sourit. Il était vraiment heureux de se trouver un point commun avec Carmen, surtout que celle-ci pourrait sans doute l'aider à s'améliorer considérablement au piano. Oui, Garett avait tendance à s'enflammer vite et il s'imaginait déjà jouant un somptueux duo avec sa nouvelle compagne de piano.


Dernière édition par Garett Sonam le Dim 26 Avr - 0:37, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Mary Williams le Dim 26 Avr - 0:24

    Dès que Carmen eut ouvert les yeux, elle fixait Garett et essaya de trouver la réponse à sa question sur son visage. Mais heureusement, un sourire apparut et la vampire se sentit soulagé d’un poids. Elle avait réussi à jouer devant quelqu’un et en plus, cette personne avait adoré d’après ce que Garett ajouta dès qu’elle eut fini. Carmen fut étonnée d’entendre que son frère de clan pensait que personne d’autre ne jouait au piano ici. D’un côté, Carmen le comprit car elle, s’arrangeait toujours pour jouer en cachette et elle n’avait jamais entendu un autre membre jouer sur ce piano. Avant de s’y mettre, elle s’était demandé pourquoi cet instrument était là vu qu’il ne servait jamais.

    « C'est la première fois que tu joues devant quelqu'un non ? Les autres sont au courant que tu joues aussi bien du piano ? »

    Les questions que Garett posa montraient qu’il était très curieux et qu’il avait aussi compris la situation. L’angoisse de Carmen était facile à voir malheureusement. Tout en posant ses doigts sur le piano sans faire de son, elle répondit :

    - Tu es le premier à avoir le privilège de m’écouter ! Elle avait prononcé ses mots sur un ton d’humour avec un grand sourire sur les lèvres. Personne n’est au courant ! C’est ta détresse qui m’a donné envie de te montrer que tu pouvais apprendre facilement …

    Il faut dire que Garett avait pour le moment de grosses difficultés que Carmen avait observées et se serait facile de le faire progresser. Elle voulait l’aider déjà pour lui, car elle savait que c’était beaucoup plus plaisant de jouer du piano quand on fait quelque chose de bien et puis elle faisait ça aussi pour les autres habitants de la maison qui n’appréciaient pas tellement.

    Son ami posait beaucoup de question qui ne gênait pas du tout Carmen. Elle était contente que quelqu’un lui pose ses questions. Bien sûr, elle ne pouvait pas en vouloir aux autres car ils ne savaient qu’elle jouait, mais ça lui faisait un peu de peine quand même. La vampire allait essayer d’y remédier et pour ça, elle n’avait qu’une solution : Jouer devant eux. Mais un par un car tous ensemble, ce serait beaucoup trop stressant pour Carmen, elle connaissait ses limites, qui étaient assez petites.


    - C’est moi qui l’ai écrite car j’en avais marre de jouer des mélodies de gens que je ne connaissais pas et qui ne m’inspirait pas trop. Alors j’en ai fait une à moi qui me plais bien !

    Carmen rigola au commentaire que Garett fit sur sa façon de jouer. Il était conscient de ne pas très bien jouer mais d’un côté, qui ne s’en serait pas rendu compte ? La vampire essaya donc de lui donner quelques conseils :

    - D’abord, il faut que tu connaisses très bien la partition, comme ça quand tu essayeras de la jouer, tu n’auras pas le nez dessus, tu pourras de concentrer vraiment à ce que tu joues.

    Sur le piano, des partitions neuves traînaient alors elle en attrapa quelques-unes et demanda à son ami :

    - Laquelle préfères-tu ?

    Car une chose était aussi très importante. Il fallait que la mélodie plaise, sinon il n’y arriverait jamais avec un morceau avec qui il n’accrochait pas. Carmen avait eut se problème et c’est pourquoi elle avait écrite sa propre mélodie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Garett Sonam le Dim 26 Avr - 0:57

    Garett pouvait se douter que pas beaucoup de monde parmi ses frères et soeurs de clan avaient déjà entendu Carmen jouer - cela se voyait comme le nez au milieu de la figure vu comment elle avait été stressée de jouer rien que devant lui. Mais de là à penser qu'aucun des Denalis ne connaissait son "secret", surtout Eleazar.. Garett en resta bouche bée l'espace de quelques secondes avant de se rendre compte que c'était impoli.
    Il sourit donc et commença à y réfléchir. C'était vrai que quelqu'un voulant s'entrainer au piano en avait largement l'occasion dans cette maison où les vampires sortaient très souvent. Elle devait surement être trop timide et trop respectueuse des oreilles des autres - aux débuts du moins ! - pour avoir choisit de ne pas leur faire part de sa nouvelle passion pour la musique, et en particulier pour le piano.
    Mais malgré cela, Garett se rendait bien compte que Carmen avait du jouer du piano depuis assez longtemps - relativement du moins pour une immortelle - pour pouvoir en jouer aussi bien et il se dit que cela n'avait pas du être facile tous les jours de le cacher aux autres. C'était donc tout à fait normal qu'elle cherche en fin de compte à ce que quelqu'un sache qu'elle en jouait, ne serait-ce que pour avoir une critique et pour faire connaitre aux autres sa passion et son talent. Il lui sourit de nouveau.
    Il rit doucement à la réflexion de Carmen.


    - Détresse ? Tu y vas fort. Mais c'est gentil de dire que je pourrais apprendre vite, ça fait chaud au coeur.

    Il mit sa main au niveau de son coeur qui aurait du battre dans sa poitrine et sourit comme s'il était extrêmement touché par sa remarque. S'il avait été humain, il aurait même pu feindre d'avoir les larmes aux yeux. Eh oui, Garett aimait rire et faire l'idiot, c'était l'une des ses occupations premières, lorsqu'il n'était pas avec sa femme notamment. C'était un garçon plein de joie de vivre, tout du moins en apparence, car cela lui prenait quelques fois, de sombrer dans la mélancolie des jours sombres qu'il avait vécu..
    Soudain il fut tiré de ses pensées par Carmen, sa soeur de clan, qui répondait à toutes les questions qu'il venait de lui poser.


    - Ouah, c'est très impressionnant ! Tu sais composer, c'est génial ! Je t'assure, c'était magnifique !

    Puis Carmen commença à tenter de l'aider, c'est vrai qu'il y avait du pain sur la planche comme on dit. Garett, quant à lui, essayait du mieux qu'il pouvait d'assimiler les conseils qu'elle pouvait lui donner. Il avait tout à coup, un air plus sérieux sur son visage qui lui donnait l'air.. Plus adulte et mature.
    Il se tourna vers toutes les partitions qui étaient posées sur le piano et commença à les feuilleter. Il savait exactement celle qu'il cherchait, c'était une chanson assez complexes, surtout pour un débutant - et surtout pour lui ! - mais il était sur d'être motivé pour la jouer, elle était superbe. La chanson exprimait toute la mélancolie qu'il pouvait parfois ressentir malgré la famille et les amis qui l'entouraient chaque jour.. Il sourit tristement en arrachant la partition du tas de feuilles.
    Il la tendit à Carmen en ajoutant.


    - Cette chanson là est sublime.. C'est de loin ma préférée.

    Puis il se rappela ce qu'elle lui avait confié un peu plus tôt et ajouta :

    - Au fait, je ne le dirais pas aux autres que tu sais jouer, j'attendrais que tu choisisses de leur dire par toi même.

    Il lui sourit. C'était vrai, Garett avait beau être un rieur, blagueur et un bon vivant - façon de parler -, il était aussi très sensible et très attentif à ce que les autres pouvaient ressentir et il aimait montrer aux personnes auxquelles il tenait, qu'il pensait à elles.
    Il montrait en ce moment même toute la complexité de son caractère, et comment il pouvait facilement passer du Garett souriant, chaleureux, sociable et enjoué à un Garett beaucoup plus sombre, sérieux, mélancolique et réservé. Mais cela faisait partie de son charme selon ses frères et soeurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Mary Williams le Dim 26 Avr - 14:08

    « - Ouah, c'est très impressionnant ! Tu sais composer, c'est génial ! Je t'assure, c'était magnifique ! »

    Les paroles de Garett lui faisaient très plaisir, mais elle trouvait quand même que son ami exagéré un peu. Le « magnifique » n’était peut-être pas le mot à employer mais Carmen ne dit rien, elle se contenta de lui faire un très beau sourire et de se concentrer sur l’aide qu’elle aillait lui apporter. La vampire attrapa la partition que Garett lui avait passé et elle ne fut pas étonnée quand il lui dit que c’était sa préférée. Carmen l’avait joué une fois et bien sûr, elle l’avait adorée. Avec ce morceau, son frère de clan n’aurait aucun mal à progresser rapidement.

    - Cette mélodie est magnifique mais un peu compliquée, mais avec de la volonté tu y arriveras facilement !

    Carmen avait totalement confiance en lui sur ce coup-là, il ferait un splendide musicien. En plus, la jeune femme savait qu’il aimait les défis et il aimait surtout les réussir. Apprendre à jouer du piano devait être pour lui un grand défi qu’il gagnerait. Carmen se souvenait parfaitement du nombreux de défis que Garett avait faits depuis sa rencontre avec les Denali. Son tout premier, avait été de se faire électrocuter par Kate et il fait dire que Carmen avait trouvé ça très amusant. Il avait du avoir très mal mais il n’avait rien montré, Carmen se souvenait qu’il avait même rigolé. C’était un garçon plein de ressources.

    Carmen arrêta de penser à n’importe quoi et se concentra sur le morceau que Garett voulait jouer. Elle posa la partition sur le pupitre et posa ses doigts sur le piano pour pianoter la mélodie sans que le son ne sorte. La vampire essayait de se remémorer tout pour pouvoir aider au mieux son ami. Elle fut sortie de sa concentration par Garett qui lui dit qu’il ne dirait à personne son secret.


    - Merci beaucoup. Je pense que je ne vais pas tarder à le dire à Eleazar, je veux avoir son avis, répondit Carmen avait un grand sourire.

    Après avoir fini de pianoter, elle se tourna vers Garett et lui dit :

    - Montre- moi ce que tu fais avec ce morceau ! Ce n’est pas celui-là que tu as joué tout à l’heure ?

    Il faut dire que de toute façon, Garett n’avait pas vraiment joué. Il avait plus appuyé sur des touches du piano pour essayer de faire une mélodie. Ça la faisait beaucoup rire mais elle ne commenta pas ce qu’elle pensait, de peur de le vexer.

    Dehors, à la lisière de la forêt, Carmen entendit des animaux se battrent mais il n’y avait aucun signe des autres membres Denali. La vampire ne savait pas du tout où ils étaient partit mais ils ne tarderaient pas à rentrer à un moment ou un autre. Elle espérait avoir quand même le temps de faire progresser un peu Garett car il en avait vraiment envie.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Garett Sonam le Dim 26 Avr - 17:25

    - Cette mélodie est magnifique mais un peu compliquée, mais avec de la volonté tu y arriveras facilement !

    Garett sourit, il était heureux de constater que sa soeur de clan avait confiance en lui et qu'elle pensait sincèrement qu'il pouvait y arriver malgré sa médiocrité pour le moment et le fait qu'il ait parfois du mal à se concentrer. Il était persuadé qu'elle avait bien compris que malgré son apparence de rigolo incapable d'être sérieux deux minutes, se cachait un homme beaucoup plus sérieux et mature qui savait quand il fallait se concentrer. Elle connaissait aussi son tempérament de vainqueur et quand il voulait réussir quelque chose, il s'en donnait les moyens. Il n'y avait donc aucune raison - en théorie - pour qu'il n'y arrive pas surtout avec l'aide de Carmen. Mais c'était tout de même rassurant d'avoir la confiance de quelqu'un pour l'épauler car même s'il riait, quand les autres se moquaient de lui et de sa façon de jouer, cela ne l'encourageait pas à continuer. Il était parfois tellement sensible aux regards et aux moqueries des autres, il ne le montrait jamais c'était tout..

    - Merci, j'espère vraiment y arriver, mais ne t'inquiète pas, niveau motivation, j'ai tout ce qu'il faut !

    Il sourit doucement puis reprit un air sérieux qui lui donnait quelques années de plus et qui le rendait plus mature et adulte. Cela lui allait bien et cela faisait plaisir de le voir sérieux de temps à autre. C'était reposant.
    Garett acquiesça silencieusement quand Carmen lui dévoila qu'elle comptait bientôt parler de sa passion avec Eleazar. Il lui lança un sourire encourageant et tenta d'imaginer la réaction de son meilleur ami. C'était vrai, il allait peut-être être légèrement déçu qu'elle ne lui en ait pas parlé avant. Mais il connaissait bien son meilleur ami, et il était sur que ce dernier ne lui en voudrait pas et qu'il serait fier d'elle. Peut-être même, essaierait-il lui aussi, à son tour, d'apprendre d'un instrument, peut-être pas le piano, qui sait ? Elle pourrait déjà l'aider à déchiffrer les partitions.
    Il sourit à cette pensée, bientôt tout le monde serait au courant que Carmen jouait du piano et cela ne faisait que le motiver encore plus. S'il ne voulait pas être ridicule à côté de sa soeur de clan, il allait falloir qu'il s'améliore considérablement, et vite ! En plus, s'il voulait un jour pouvoir jouer des duos - il imaginait cela comme une expérience à avoir, cela devait être tellement plus amusant et tellement plus beau que de jouer tout seul - il allait devoir s'y mettre sérieusement et s'améliorer.
    Puis soudain il fut tiré de ses rêveries par la remarque de Carmen justement. Il allait devoir lui montrer ce qu'il savait faire, elle allait rire tiens ! Il ne savait pas du tout comment commencer. Il tentait de retarder l'échéance.


    - Oui c'est celui-là que j'ai "joué" tout à l'heure.

    Il avait bien insisté sur le mot "joué" pour bien montrer qu'il ne considérait pas cela comme jouer. Il rit doucement et prit une grande inspiration, plus pour tenter d'évacuer sa nervosité qu'autre chose. Il avait souvent vu les humains faire cela mais sur lui, cela ne marchait pas du tout.
    Enfin il se décida à poser ses mains sur les premières notes. Il n'appuyait cependant pas encore, toujours occupé à déchiffrer la partition. Il allait commencer par les accords de la main gauche, il commença à les réciter à haute voix pour tenter de les apprendre.


    - Do majeur. Mi majeur. Do majeur. Mi majeur..

    Cette partie là était assez simple étant donné que les accords revenaient souvent. Il entreprit alors d'apprendre les premières notes de la main droite, qui allait jouer la mélodie. Elle était beaucoup plus dure. Il apprit les quelques premières notes et enfin se lança.
    Il commença à jouer les notes qu'il venait de lire, il arrivait assez habilement à plaquer les accords sur le clavier, mais il avait du mal à se concentrer sur ce qu'il jouait et sur ce qu'il devait jouer après. Il avait aussi des problèmes de coordination et avait du mal à bien séparer les deux mains.
    De plus en même temps qu'il jouait, il ne pouvait pas s'empêcher de dire les notes que sa main droite jouait.


    - Mi, la, si, mi, ré, sol..

    Soudain il s'en rendit compte et arrêta de dire à haute voix les notes qu'il jouait. Il ne se déconcentra pas cependant et continua à jouer du mieux qu'il pouvait. Il jouait lentement, mais c'était normal, il déchiffrait presque la partition en même temps. Le résultat n'était pas fameux, mais il n'avait pas fait de fausse note ce qui était déjà pas mal.
    Après deux minutes, il s'arrêta avant la reprise et enleva ses longs doigts du clavier.


    - Verdict ? Je sais que j'ai des problèmes de coordination et que je ne connais pas encore la partition..

    Il fit une moue légèrement déçu. Mais il était conscient des progrès qu'il avait fait depuis qu'il avait commencé. Il commençait au moins à jouer des deux mains et surtout, il faisait des progrès sur les accords. Etant donné que c'étaient toujours les mêmes qui revenaient, il commençait à les connaitre.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Mary Williams le Dim 26 Avr - 23:12

HJ : Plus de dialogues que de narration =S Et désolé c'est un peu court =S

    Carmen écouta avec attention ce que Garett faisait. Elle regardait ses doigts pour voir s’il avait des problèmes à ce niveau et effectivement, c’était là le plus gros problème pour Carmen. Son ami n’arrivait pas à coordonner les deux mains ce qui n’était pas facile, la vampire le savait. Elle avait lutté pour y arriver à ses débuts mais heureusement, Carmen avait trouvé la solution et elle allait la donner à Garett. Elle continua son inspection pendant que son frère de clan était concentré sur ce qu’il faisait, une bonne chose. Carmen ne fut pas gênée par Garett qui s’était mis, au début, à dire les notes qu’il devait taper. Mais par contre, elle ne comprenait pas trop comment le vampire faisait car ce qu’il disait, une seule main l’exécutait. Ca devait porter à confusion ! Un autre détail qui marqua un petit peu Carmen : Il jouait tout doucement mais ce n’était pas une mauvaise chose. Personne ne pouvait commencer en jouant super rapidement, il n’y arrivera jamais sinon. Quand il s’arrêta, Carmen avait relevé les plus gros problèmes à résoudre tout de suite.

    « - Verdict ? Je sais que j'ai des problèmes de coordination et que je ne connais pas encore la partition... »

    Carmen tourna la tête vers lui avec un sourire. Elle savait que les conseils passaient plus facilement s’il était dit par une personne souriante et « polie » mais il fallait surtout être franc. C’était comme ça que Carmen voyait les choses.

    - Et bien ce n’est pas si catastrophique ! Dit Carmen en rigolant. Il te faut un peu t’entraînement et de bons conseils.

    Les conseils, Carmen allait s’occuper de les lui donner mais pour l’entraînement, elle ne pouvait pas le forcer. Mais elle était sure qu’il y passerait toutes ses journées, la vampire ne se faisait pas de soucis.

    - Alors tout d’abord, pour pouvoir réussir à coordonner les deux mains, il faut que tu fasses une part une. Quand tu en connais bien une, tu rajoutes l’autres. Elle jeta un coup d’œil à la partition et continua. Vu que la main gauche fait toujours la même chose, commence par entraîner la main droite toute seule et quand tu l’auras assimilée, tu ajoutes la main gauche.

    Pour lui montrer, elle posa les doigts de la main droite sur le piano et commença à jouer la mélodie. Tout en lui montrant, Carmen essayait de se souvenir des défauts qu’elle avait remarqués pour lui dire. Les autres n’étaient pas très importants, mais elle allait quand même les préciser.

    - Pourquoi récites-tu les notes ? Ça doit t’embrouiller plus qu’autre chose non ? Ah et puis, c’est très bien de faire doucement au début, ça te permet de trouver plus facilement tes défauts !

    Carmen sourit, sûrement de peur qu’il prenne mal toutes ses critiques même si on fond d’elle, la vampire savait qu’il ne dirait rien.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Garett Sonam le Dim 26 Avr - 23:46

    (T'inquiète pas, pas de problème :p)

    Garett attendait désormais patiemment que le verdict tombe et avec, sa sentence. Mais Carmen se tourna vers lui, un grand sourire illuminant son visage. Sans doute, devait-elle essayer de lui dire franchement ce qu'elle pensait de ses défauts sans qu'il ne le prenne trop mal. Elle aurait du savoir depuis le temps, que ce n'était pas la peine de prendre des pincettes avec lui et qu'il ne s'énervait que très rarement, et surtout pas pour ce genre de chose. Il rit intérieurement des précautions de sa soeur de clan mais se reconcentra aussitôt après car elle commençait le compte-rendu des erreurs qu'elle avait décelé chez lui.
    Garett sourit de toutes ses dents lorsque Carmen lui dit que sa façon de jouer n'était pas si terrible que ça. Il l'espérait et s'en doutait un peu certes, mais cela faisait toujours plaisir de se l'entendre dire par un tiers.
    Garett attendait donc désormais impatiemment les conseils que Carmen pourrait bien lui donner, même si intérieurement il avait déjà fait son auto-critique et savait ce qu'elle pouvait trouver à lui reprocher. Il l'écouta néanmoins poliment et acquiesça à tout ce qu'elle dit.


    - D'accord, je vais essayer de connaître d'abord la main droite alors.

    Il se tourna vers la partition, histoire de montrer sa bonne volonté. Il commença à retenir les notes de la main droite, il connaissait déjà les premières et après il commença à se rendre compte, que l'enchainement des notes suivait une sorte de logique qu'il n'avait encore jamais remarqué. C'était étonnant de logique.
    On aurait pu croire que la musique était "aléatoire" et que l'artiste écrivait sous l'inspiration du moment, un peu au hasard, mais Garett se rendit alors compte que pas du tout et que le compositeur en question avait énormément réfléchit sur son sujet et qu'il y avait une logique extrêmement pointue dans la partition et dans la musique en général. Cette logique allait l'aider à apprendre les notes, s'il y avait une logique, il suffisait de l'apprendre et de bien la connaitre pour pouvoir retenir facilement les notes. Il était heureux de s'en être finalement rendu compte.
    Il fut tiré de ses pensées, encore une fois, par Carmen qui lui parlait. Elle mit alors ses mains sur le piano et commença à jouer les notes de la main droite. Ce n'étaient que des notes, mais quand c'était elle qui les jouait, il trouvait cela différent. Comme si la façon dont elle les jouait lui appartenait et donnait quelque chose en plus à la mélodie. C'était assez magique et il espérait avoir lui aussi ce genre d'aptitude, de réussir un jour à rendre une musique différente par la seule façon de la jouer.
    Il sourit à Carmen et répondit à ses interrogations.


    - Oui c'est vrai que ça m'embrouillait plus qu'autre chose, c'est aussi pour ça que j'ai arrêté je crois.

    Il rit doucement tout en continuant de profiter du doux son si mélodieux qui s'échappait de l'instrument. Il comprenait à présent pourquoi le piano était une passion et pourquoi il avait eu envie d'apprendre à en jouer. Cela devait être magique de se tenir là, devant l'instrument, et de jouer une musique aussi belle. De savoir que c'est vous qui la jouez.. Ça doit être une sensation merveilleuse et il n'avait que d'autant plus hâte de la connaitre ! Il était encore plus motivé - si cela était possible -.

    - Merci, je vais essayer d'apprendre la main droite !

    Il lui sourit puis se tourna de nouveau vers le piano. Il souffla un grand coup, pour tenter une nouvelle fois d'évacuer le stress - de nouveau en vain - et recommença à jouer, cette fois-ci, juste la clé de sol qui était la main droite.
    Il jouait mieux, normal étant donné qu'il n'avait qu'à se concentrer sur la main droite. Il trouvait aussi cela plus facile, ce qui était aussi tout à fait normal. Il arrivait aussi à jouer plus vite, sans se presser, non juste un peu plus vite. Il avait aussi le sentiment de se laisser emporter par la mélodie et de ne presque plus avoir besoin de réfléchir pour jouer. Il ne devait plus penser aux notes et au rythmes avant de les jouer, cela lui venait presque intuitivement. Il commençait surement enfin à connaitre les notes.
    Il sourit de nouveau une fois qu'il fut arrivé à la reprise. Il s'arrêta et recommença la même chose deux trois fois, histoire de bien connaitre la mélodie. Une fois qu'il eut le sentiment de mieux la connaitre il révisa une fois, sans s'arrêter, tous les accords de la main gauche, en respectant bien entendu le rythme - qui n'était pas bien compliqué à vrai dire, un accord par mesure.
    Puis il décida de se lancer à nouveau dans le morceau avec les deux mains. Il commença très lentement, histoire d'être sur de ne pas se tromper dans ses notes. Mais après quelques mesures, il prit de l'assurance en voyant qu'il ne se trompait pas et commencer à jouer légèrement plus vite, faisant un signe de tête à Carmen pour lui préciser qu'il n'avait pas perdu le rythme, mais qu'il le faisait bien exprès.
    Il finit ainsi le morceau, il s'était juste trompé deux fois sur des notes de la mélodie et il allait encore assez lentement. Mais les progrès qu'il avait accompli étaient assez impressionnants quand on repensait à son niveau de ce matin.


    - Merci beaucoup, je crois vraiment que tes conseils m'aident tu sais.

    Il s'était tourné vers Carmen et lui avait sourit de nouveau. Il était heureux d'avoir réussi, et lorsqu'il était heureux, il souriait niaisement sans arrêt - ce qui était le cas en ce moment même. Il ne regrettait qu'une seule chose, que les autres ne soient pas là pour admirer ses progrès. Il rit intérieurement en y repensant. Il avait hâte de s'améliorer encore un peu plus pour leur prouver qu'il n'était pas si nul que ça !

    - Tu veux bien me montrer un autre morceau que tu sais jouer ?

    Il avait envie d'entendre de nouveau Carmen jouer, et puis savoir le niveau qu'il pourrait attendre s'il travaillait vraiment, l'aidait encore plus à se motiver.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Mary Williams le Dim 10 Mai - 22:47

    Plus Carmen parlait avec Garret, plus elle avait l’impression que ça faisait des siècles qu’ils se connaissaient. Certes, ils se connaissaient maintenant depuis 12 ans, mais ils n’avaient jamais eu l’occasion de vraiment faire connaissance. Mais pendant cette leçon de piano, la vampire se sentait bien et elle s’avait que Garret était pour elle un grand ami et même plus, c’était un membre de sa nouvelle famille. Carmen tenait à tous ses membres, aux nouveaux comme aux anciens. Avant de rencontre Eleazar et tous les Denali, elle la jeune femme vivait avec un vampire qui était comme son père et de temps en temps, dans les moments de « déprime » Carmen repensait à lui.

    FLASHBACK

    Eleazar et Carmen avaient décidé de faire leur vie ensemble, tous les deux. Et malheureusement, elle devait se séparer de son ami qui l’avait rendu vampire. Carmen lui devait tout et ça lui brisait le cœur de devoir le quitter. Elle était tiraillée entre rester avec lui ou partir avec l’homme de sa vie, mais elle ne mit pas longtemps à prendre sa décision : Elle allait suivre l’amour.
    Eleazar avait décidé de la soutenir et d’être là quand la jeune femme devrait l’annoncer à son père adoptif. Ils étaient tous les trois assis autour de la table, dans un magnifique salon décoré par Eleazar, qui en passant avait beaucoup de goût. Carmen était affreusement angoissée, elle n’avait aucune idée de la réaction que John pourrait avoir mais poussé et aidé par son nouveau compagnon, elle se lança et lui expliqua tout avec beaucoup de calme. Quand Carmen eu fini, elle ne pu s’empêcher de pousser un long soupir et de prier pour qu’il soit heureux pour elle. Ses prières furent exaucées car après que son ami ait assimilé ce qu’elle venait de lui annoncer, il lui sourit et les seules paroles qu’il prononça furent : « Je suis si fière de toi ! Maintenant, vis ta vie et ne te soucis plus de moi mais n’oublie jamais que je t’aime comme si tu étais ma propre fille ». Il l’avait embrassé sur le front et en une fraction de seconde, il n’était plus là. C’était la dernière fois qu’elle l’avait vu.

    FIN DU FLASHBACK

    A ce souvenir, Carmen fut très émue intérieurement. Elle ne voulait pas que Garret se rende compte de son petit moment de tristesse. De toute façon, Garret la ramena à la réalité sans vraiment le faire exprès.

    « - Merci beaucoup, je crois vraiment que tes conseils m'aident tu sais. »

    Bien sûr, Carmen avait écouté ceux qu’avait fait son frère de clan et elle était très contente car il progressait vraiment vite. Il avait juste besoin d’un petit coup de pouce, c’est ce qu’elle lui avait donné. Depuis le début de ce cours de piano, beaucoup de chose avait sauté aux yeux de Carmen à propos de Garret mais ce qui la marquait le plus était le fait que son visage ornait un magnifique sourire, toujours présent. La jeune femme était très sensible au sourire des gens, c’était pour elle le plus important chez quelqu’un. Elle aimait voir les gens heureux, souriants. C’était un bon signe et en plus, ça la suffisait à la rendre heureuse également. Et oui, il lui en fallait peut !

    « - Tu veux bien me montrer un autre morceau que tu sais jouer ? »

    Carmen ne savait pas trop pourquoi mais elle était flattée que son ami lui demande de jouer une nouvelle fois. La vampire ne se trouvait pas spécialement doué mais Garret avait l’air d’apprécier quand elle jouait alors elle ne se fit pas prier. Carmen ne mit pas longtemps à trouver ce qu’elle allait jouer. Ce n’était pas une composition à elle. C’était Clair de Lune de Debussy. C’était Edward qui lui avait fait connaître ce morceau, il y avait longtemps et la vampire avait tout de suite craquer. C’était un morceau calme, très posé et facile à faire. C’était un des premiers qu’elle avait appris à jouer et elle n’avait pas eu trop de mal. Carmen pensa qu’il serait parfait pour Garret.
    La jeune femme posa donc ses doigts sur le piano et commença à jouer. Elle le connaissait par cœur et n’eut aucune difficulté à le jouer. Comme à chaque fois, Carmen ferma les yeux pour mieux ressentir la musique et mettre plus d’émotions dedans pour que Garret aime encore plus. La vampire avait vraiment trouvé sa passion. Elle n’avait jamais pris un tel plaisir à faire quelque chose. A bien sur être avec Eleazar mais ça, elle le classait à part.
    Le morceau dura 5 minutes. Elle leva délicatement le doigt qui avait joué la dernière note et ouvrit les yeux. Carmen reprit ses esprits pendant quelques instants et se tourna vers le vampire avec un grand sourire aux lèvres.


    - Alors ? Ton impression ?

    C’était le deuxième morceau qu’elle jouait devant quelqu’un et bizarrement, le stresse c’était complètement envolé. Malheureusement, Carmen savait que quand ce serait le moment de jouer devant Eleazar, l’angoisse reviendrait immédiatement.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Garett Sonam le Dim 10 Mai - 23:09

    Garett ne s'était pas rendu compte le moins du monde du flashback que la jeune Denali avait eu pendant une bonne minute tandis que lui avait réessayer de jouer un morceau. Il avait été tellement absorbé par son morceau que sur le coup il ne s'était rendu compte d'absolument rien. Il était tellement fier de n'avoir fait que deux fautes aussi !
    Mais aussitôt eut-il finit, il se tourna vers elle pour lui faire une remarque et au moment où il ouvrit la bouche pour parler, il se rendit compte que sa jeune soeur était complètement ailleurs, le regard dans le vide, un sourire triste ornant son magnifique visage. Il fut assez délicat pour ne pas lui montrer qu'il avait vut ça et il fit semblant de rejouer les dernières notes, avant de recommencer à parler, n'attendant même pas une seconde après la fin du morceau de façon à ce que Carmen pense vraiment qu'il venait juste de le finir et qu'ainsi il ne l'avait pas vu. Il sourit gentiment à sa soeur de clan lorsqu'il eut finit son morceau donc.
    Il lui avait demandé de jouer un morceau qu'elle connaissait. A vrai dire Garett avait énormément de plaisir à jouer, mais cela procurait au moins autant de plaisir d'écouter les autres jouer - surtout lorsqu'ils jouaient comme Carmen ! - et de se laisser emporter dans la musique, de ne plus penser à rien, de se laisser complètement entrainer par les notes et les rythmes qui sortaient de l'instrument. Il adorait cette sensation de ne plus être sur terre, de ne plus appartenir à la réalité, au présent mais d'être dans un autre univers complètement à part.
    Puis la jeune vampire se mit finalement à jouer, sans un mot. Elle ferma ses yeux, comme tout à l'heure et déposa délicatement ses longs doigts fins sur le clavier. Elle appuya légèrement sur les premières notes et commença sa mélodie. Garett observa quelques instants sa technique de toucher puis ferma les yeux à son tour, tenant absolument à profiter de cet instant merveilleux qu'elle lui offrait de nouveau.
    Et de nouveau il se perdit dans les rythmes et la mélodie de la chanson qu'elle était entrain de jouer au piano. Il n'avait aucune idée de quelle chanson il s'agissait, il ne la connaissait pas le moins du monde, tout ce qu'il savait, c'est que c'était magnifique.. Il se laissait complètement emporter dans un autre monde, un autre monde où il ne touchait plus terre du tout, où il n'existait presque pas.. C'était merveilleux comme sensation à vrai dire, il aurait aimé qu'elle ne cesse jamais.
    Mais après quelques cinq minutes qui passèrent bien trop vite aux yeux du jeune vampire, sa soeur de clan, Carmen, eut fini de jouer le morceau en question et se tournait vers lui, souriant, et lui demandant son avis. Garett lui sourit à son tour, n'ayant aucun besoin de mentir ou d'exagérer pour lui faire plaisir. Ce fut donc le plus sincèrement du monde qu'il lui avoua, dans un souffle, comme s'il avait encore le souffle coupé d'avoir entendu une telle mélodie.


    - C'était magnifique.. Vraiment.. J'ai adoré..

    Il n'arrivait pas à argumenter ni à expliquer pourquoi il avait aimé, pourquoi c'était magnifique, tout ce qu'il voulait, c'est qu'elle recommence à jouer pour qu'il se perde de nouveau dans cet espèce de monde parallèle où tout était si.. Parfait. Encore plus que sa réalité. Malheureusement, il fallait bien retourner à la réalité et il décida donc de regarder parmi les partitions laquelle contenait le secret de cette mélodie si superbe. Il ne s'était même pas rendu compte que la jeune vampire la jouait de mémoire et qu'elle ne possédait probablement plus la partition.
    N'ayant pas trouvé après quelques secondes de recherche éclair parmi toutes les partitions présentes sur le piano, il lui demanda :


    - Tu sais où est la partition ?

    Il fit de nouveau mine de chercher, plus pour montrer qu'il ne trouvait pas que pour vraiment la trouver. Il savait pertinemment qu'elle n'y était pas.

    - J'aimerais aussi apprendre à la jouer.

    Il lui sourit gentiment, se rendant bien compte que ce ne serait pas facile mais il savait aussi très bien que cela valait largement le coup tellement cette mélodie l'avait transporté.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Mary Williams le Dim 17 Mai - 23:33

    Quand Carmen jouait au piano, elle avait l’impression de partir dans un autre monde. Un monde que la vampire appréciait beaucoup mais qui malheureusement, se vivait souvent seul. Pour pouvoir le partager avec quelqu’un, il fallait que la personne apprécie la musique et se laisse emporter par la mélodie que ses doigts jouaient. Après avoir fini de jouer, Carmen avait l’impression que Garret avait été emporté par la musique et ça lui faisait très plaisir car elle n’avait jamais imaginé que sa façon de jouer pouvait créer de telles réactions mais bien sur, la partition, donc le compositeur, avait fait le gros boulot ! Debussy était un des musiciens préférés de la demoiselle depuis pas mal de temps avec Bach, Mozart. Des classiques mais tellement beaux que Carmen ne pouvait que les aimer.

    Carmen ne fut pas étonnée d’entendre son frère de clan qu’il voulait apprendre cette partition. Elle lui sourit encore et toujours et se remémora la première fois qu’elle avait entendu ce morceaux magnifique, grandiose. C’était chez les Cullen dans la période de Noël. Comme tout les ans depuis pas mal de temps ( je n’ai pas les chiffres en tête ) les Denali avaient quelques jours à Forks. Tout le monde sauf Edward et Carmen étaient parti chasser en pleine nuit pour plus de discrétion. Les deux cousins avaient bien rigolé et Edward s’était mis au piano pour s’occuper. Carmen était restée assise sur le canapé à l’écouter attentivement. Son cousin avait du jouer plusieurs morceaux avec une facilité qui l’avait étonner. Une seule chanson lui était restée en tête, la demoiselle avait eu un véritable coup de foudre et c’était ce coup de foudre qui lui avait donné envie de jouer du piano. Des son retour chez elle, la demoiselle s’était mis au piano après avoir acheté plusieurs partition dont Clair de Lune de Debussy.

    La partition de ce morceau ne se trouvait pas dans celle que Garret avait posée sur le piano. Carmen savait qu’elle en avait une quelque part dans sa chambre, mais elle ne savait plus exactement où. Elle connaissait tellement le morceau par cœur qu’elle n’en avait plus besoin alors la vampire avait du la ranger quelques part, dans un endroit où personne ne pourrait la trouver.


    - Attends …

    Après avoir prononcer ce tout petit mot, Carmen disparu quelque instant en direction de sa chambre pour retrouver la partition pour que son ami puisse la jouer. Elle ne revient que cinq minutes après une fouille minutieuse qui lui permit de retrouver ce qu’elle cherchait. Carmen ne s’assit pas à côté de Garret, mais elle s’accouda au piano après lui avoir tendu la partition avec un grand sourire. En même temps, la vampire précisa :

    - C’est morceau très facile à apprendre, surtout le début. Tu n’auras aucun mal à y arriver, je pense !

    Carmen n’était pas du tout hypocrite, ce n’était pas un trait de sa personnalité. La demoiselle aimait dire ce qu’elle pensait même si les gens n’appréciaient pas après. Son ami n’avait donc aucun soucis à se faire sur la vérité de ses paroles mais ça, il devait déjà le savoir. La vampire avait hâte d’entendre Garret jouer pouvoir entendre une autre version. Pour Carmen, personne ne pouvait jouer un morceau de la même manière. La différence de personnalité faisait toute la différence. Pour le moment, la jeune femme ne connaissait que deux versions : La sienne ,qu’elle ne pouvait qu’apprécier vu que c’était elle qui avait choisi la manière de la jouer, et la version d’Edward qui avait été un coup de foudre. Elle était persuadée que celle de Garret serait magnifique, peut-être pas du premier coup car ce n’était pas aussi facile mais après qu’il se soit familiarisé avec le morceau, il y arriverait superbement bien, Carmen n’avait aucun doute la dessus. Toutes ses émotions lui avaient fait oubliées que les autres membres pouvaient arriver d’un moment à l’autre mais heureusement pour elle, ils étaient encore bien occupés dans la forêt. Mais plus Carmen jouait avec Garret, plus elle avait envie d’en profiter un maximum et de le montrer aux autres Denali. La vampire savait qu’elle allait y réfléchir.

    Pour rigoler et pour taquiner Garret, Carmen lui dit avec un de ses plus beaux sourire :


    - Aller, je t’écoutes !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Garett Sonam le Lun 18 Mai - 19:21

    Garett était encore sous le choc - ou plus exactement encore sous l'émotion ! - qu'avait provoqué en lui l'écoute du morceau magnifique joué par Carmen. Clair de Lune, de Debussy.. Il n'en avait même jamais entendu parler mais cela n'était guère surprenant. En effet, la culture musicale de Garett était aussi étendue que le Luxembourg par rapport à la Russie. Autrement dit, il avait une culture musicale presque inexistante. Il avait bien entendu parler des très grands compositeurs comme Bach ou Mozart mais il aurait été incapable de citer une seule de leurs oeuvres, à part en donnant une symphonie ou un truc du genre avec un numéro au hasard total derrière. Ce n'était donc pas de la culture musicale comme vous auriez pu le remarquer par vous-même. Mais il n'y avait rien d'étonnant au fait que le jeune vampire n'ait aucune culture dans ce domaine là. En effet, il avait passé une grande partie de sa vie en tant que nomade et avait donc rarement eu l'occasion de s'intéresser à la musique évidemment ! Après, il avait bien sur rejoint les Denalis mais là encore, il avait été énormément occupé par sa femme et ses nouveaux frères et soeurs et surtout par le début de son adaptation à son nouveau régime végétarien. Et dés qu'il avait eu un moment de libre, il l'avait passé à la bibliothèque, à lire des classiques de la littérature anglaise, américaine ou encore française. En effet, Garett lisait très bien le français.
    Puis Carmen lui dit d'attendre deux secondes le temps qu'elle aille chercher une partition. Alors Garett attendit patiemment, durant les cinq minutes que durèrent l'absence de sa soeur de clan. Pendant ce temps là, il pianota un peu au hasard sur le clavier de l'instrument pendant environ trente secondes, puis il avait recommencé à s'entrainer pour le morceau qu'il venait de commencer à apprendre. Il sentait très bien lui-même qu'il y arrivait de mieux en mieux et cela lui faisait extrêmement plaisir à vrai dire, en toute modestie. C'était assez objectif, il progressait rapidement. Et qui ne se serait pas réjoui à l'idée de réussir à apprendre à jouer du piano ? En tout cas, Garett était heureux, c'était sur.
    Il fut même surpris d'entendre le bruit de pas de sa soeur dans l'escalier, elle arriva très rapidement à sa hauteur et s'accouda sur le piano. Il s'arrêta et releva la tête vers Carmen. Il lui sourit alors gentiment tandis que cette dernière tentait de le rassurer, lui disant que le morceau était très facile à apprendre et qu'il n'aurait aucune difficulté. Il sourit doucement, il savait que même si Carmen disait toujours ce qu'elle pensait, elle avait surement dit ça pour lui faire plaisir. Mais si c'était ça son but, elle avait réussit. Il était déjà un peu plus en confiance et se sentait prêt à affronter cette fameuse partition de Debussy.


    - Oui j'espère !

    Il prit doucement la partition des mains de Carmen lorsqu'elle la lui tendit et la posa sur le piano, bien ouverte pour qu'il puisse y lire les notes et les rythmes. Il se concentra, lisant les premières notes, déchiffrant le début de la partition. Il se répétait les premières notes, les premiers accords dans sa tête avant de se lancer, quand sa soeur de clan finit par lui dire, en lui lançant un sourire radieux, de se lancer. Il la regarda dans les yeux et lui dit, tout sourire :

    - D'accord, je me lance !

    Garett posa alors ses doigts sur les premières notes marquées sur la partition. Il attendit quelques secondes avant de finalement plaquer les premières notes, tout doucement. Il enchaina, posant son regard tour à tour sur les touches du piano et sur la partition qui était posée juste sous son nez. Il y allait doucement, mais jusqu'à présent il n'avait pas fait une seule faute. Il sourit en s'en rendant compte, prenant cependant bien soin de ne pas se tromper par déconcentration. Il perdit donc presque aussitôt le sourire irrésistible qui s'était figé sur son visage et se reconcentra immédiatement. Il finit jusqu'à la première reprise, ainsi, doucement mais sans faire de faute. Il avait fait exprès de choisir un doigté léger, il avait entendu que la musique était douce et qu'il ne devait pas appuyer trop fort sur les touches s'il ne voulait pas massacrer totalement l'oeuvre de Debussy.
    Après quelques petites minutes à jouer, sans aucune erreur, il se trompa finalement sur une note en clé de fa qu'il avait eu du mal à lire. Il grimaça légèrement mais pousuivi le déchiffrage de la partition tout en la jouant. Il s'améliorait de minutes en minutes, c'était très perceptible et il espérait que Carmen soit fière de ses progrès. Enfin il finit le morceau, il avait mit au moins deux fois plus de temps que Carmen pour le jouer mais il n'avait fait qu'une faute ! Il était, à vrai dire, extrêmement fier de lui ! Il releva la tête vers Carmen, souriant largement avant de dire :


    - Alors qu'est-ce-que tu en as pensé ? Bien sur, c'était loin d'être aussi bien que toi.. Mais c'était pas trop mal, non ?

    Il était heureux d'avoir réussit ce qu'il considérait comme un véritable exploit. Ne restait plus, désormais, qu'à le réediter.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée Musicale [Carmen]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum