Revolution

Un beau temps pour se souvenir [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un beau temps pour se souvenir [Libre]

Message par Invité le Dim 12 Avr - 11:31

Lily avait toujours aimé le beau temps. Vous savez, ce temps où le soleil brille, où les oiseaux gazouillent légèrement, perchés sur leurs branches elles mêmes plantées sur des arbres verdoyants à l'approche de l'été. Certes, le soleil brille, mais pourtant on n'a pas trop chaud, comme c'est le cas quand le soleil veut nous embêter. Oui, vraiment, Lily adorait le printemps.
Pendant cette pause repas journalière -où elle ne mange jamais rien- elle apprécie venir ici, dans ce beau parc londonien, car on y observe toutes les manières minables et non moins pittoresques des êtres humains. Tenez, celui là, il vient de jeter son papier de sandwich sur le sol en espérant que personne ne s'en soit rendu compte... Elle, elle l'avais vu, mais elle n'ira pas lui dire de jeter son papier à la poubelle. Quand elle peut éviter les contacts avec les humains, elle s'en prive avec plaisir.
Car si jamais elle était allée voir cet homme, elle sait très bien qu'elle aurait été capable de le tuer. Non parce qu'elle n'aurait pu se contenir -plus d'un siècle d'expérience est déjà derrière elle - , mais parce qu'elle avait tendance à tuer tous les hommes qui ne respectaient pas la nature ces temps ci.
Et oui, Lily se sens très proche de la nature. C'est elle qui a'a crée, qui l'a rendue comme elle est maintenant, et, même si elle n'apprécie pas toujours sa nature, Lily sait qu'elle a bien de la chance d'être sur cette Terre encore aujourd'hui - et pour longtemps si on en réfère aux vampires bi centenaires hindous qu'elle avais rencontré...
Où en était elle ? Ah oui, elle disait qu'elle aurait pu tuer cet homme. Et bien si elle l'avait fait, non seulement cela aurait gaché sa belle journée ensoleillée, mais en plus,elle aurait été obligée d'aller voir Carlisle.
Carlisle Cullen est le chef de service des urgences. Il est très sympathique, mais surtout, il est vampire. Comme elle, en plus ! Il boit du sang animal, et non pas humain comme les autres le font.
Bref, depuis que Lily l'a rencontré, lors de son arrivée en tant qu'étudiante à l'hôpital londonien, ils ont immédiatement sympathisé.
Lui et sa femme sont très vite devenus ses "personnes à contacter en cas d'urgence" ; elle a confiance en eux et, elle pense, eux aussi.
A chaque fois qu'elle fait un écart - c'est à dire que son esprit de justicière prend le dessus- elle doit en référer à Carlisle, qui, quant à lui, vient la voir dès qu'il a besoin de savoir quelque chose sur un de ses patients. C'est, en quelque sorte, un échange de services, et jusque ici, ça a toujours plutôt bien marché.


"-Maman ! Je veux un ballon rouge !"

Oh.Cette phrase vient d'être prononcée par un petit garçon tout blond et aux yeux bleus comme des saphirs. Sa mère à l'air pressée, elle ne fait même pas attention à la requête de son fils,se contentant de marcher très vite dans ce parc, pour rentrer chez elle très certainement.
Lily soupire un bon coup, et emplit ses poumons d'un air dont elle n'a pas besoin, prête. Elle attend la vague de douleur qui l'assaille dès que je vois un enfant, un enfant que j'ai longtemps voulu avoir.
Et oui, quand on a vécu plus d'un siècle sur cette Terre, on éprouve bientôt des besoins qui ne sont plus seulement physique. Lily avait souvent rencontré des vampires qui, au même âge qu'elle, allait voir les Volturis pour les supplier de les tuer. Pourquoi ?? Car ils leur manquaient quelque chose, mais, n'arrivant pas à savoir de quoi il s'agissait, ils préféraient abandonner.
Lily, elle, elle avait découvert ce qui lui manquait très tôt. Elle était en Asie, bénévole dans une équipe d'une ONG française, et elle essayait de sauver le plus de vies possibles quand une jeune femme s'est approchée d'elle et lui a crié en chinois :


"-Son bébé ! Son bébé va mourir ! Faites quelque chose !"

Elle avait couru, couru plus vite qu'elle n'aurais dû le faire, pour sauver cet être chétif qui avait besoin de son aide. La mère était célibataire, elle vivait seule avec son petit bébé dans un cabanon miséreux.
Lorsque Lily était arrivée, elle avait vu les larmes qui coulaient sur son visage. Qui coulaient sur le visage inanimé du petit poupon. Mort dans les bras de sa mère.
Elle lui avait alors dit :


"- Ce n'est pas grave.Ce n'est pas votre faute..."

Et elle est allée enterré son enfant avec les autres femmes du village en marmonnant des prières destinées à apaiser l'esprit de son fils mort né.
Depuis ce jour, Lily s'était jurée de ne jamais plus avoir trop de contact avec un enfant. Car cela lui avait fait tellement mal, de voir cette femme qui avait l'habitude de voir des enfants mourir, qui savait qu'elle en aurait d'autres, alors qu'elle même n'en aurait jamais...
Que Lily s'était dit "à quoi bon ?"
Si elle pouvait pleurer, je vous assure qu'elle pleurerait en ce moment même.
Mais elle est une vampire, alors elle s'est levée, elle est passée devant cette mère et cet enfant en soupirant, et elle a marché jusque chez elle en se disant que la vie était toujours aussi compliquée, même après la mort.


Dernière édition par Lily Verano le Dim 12 Avr - 15:50, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum